Vague de chaleur printanière – Un printemps difficile pour les acériculteurs de l’Outaouais


C’est le printemps aujourd’hui,  mais avec hier et aujourd’hui, c’était plutôt une journée chaude d’été. Autant l’hiver a été spécial que le printemps en est tout autant. Ces chaleurs font plaisirs par contre certains y laisseront leur plumes au passage car le la fin de l’automne laissait prévoir une récolte d’eau d’érable extraordinaire .. le printemps efface pour plusieurs acériculteurs leur espoirs d’une bonne saison ..
Nuage

 

 

Vague de chaleur printanière – Un printemps difficile pour les acériculteurs de l’Outaouais

 

Vague de chaleur printanière - Un printemps difficile pour les acériculteurs de l'Outaouais

La chaleur inattendue a des effets variés sur des entreprises de la région.

Dans la Petite-Nation, c’est la première fois en vingt-cinq ans que l’acériculteur Raymond Beauchamp, voit un temps des sucres aussi court. Le temps doux qui se poursuit limite la production des érables. À sa cabane à sucre, après six jours d’évaporation, il n’y a que 116 gallons de sirop d’érable, contrairement à plus de 150 en saison normale.

La situation est d’autant plus préoccupante que Raymond Beauchamp venait d’acquérir un évaporateur. Il souhaitait en amortir l’achat avec une bonne production cette année de sirop d’érable. Il doit maintenant s’attendre à une baisse de revenus.

On est assez inquiet. Si ça termine comme on pense cette semaine, ça va être une année record, mais de façon négative.Raymond Beauchamp, acériculteur

Les terrasses ouvrent plus tôt

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. De nombreux clients ont profité du temps doux pour manger ou se prélasser aux terrasses du Marché By. Un bar laitier a même ouvert ses portes deux semaines plus tôt qu’à l’habitude.

Le mercure à Ottawa-Gatineau a grimpé jusqu’à 24 degrés Celsius, sans le facteur Humidex, fracassant le record de 2010 de 16 degrés. Le temps clément se maintiendra jusqu’à jeudi.

Le mercure descendra ensuite à 16 degrés, alors que la moyenne saisonnière est d’environ six degrés. Selon plusieurs météorologues, c’est du jamais vu depuis 65 ans

http://actualites.ca.msn.com

5 réponses à “Vague de chaleur printanière – Un printemps difficile pour les acériculteurs de l’Outaouais

  1. Ben ici le printemps s’annonce mal:Froid et pluvieux depuis quelques jours:Espérons que le soleil va bientôt apparaitre!
    E.

    • Je te le souhaite, ici c’est vraiment pas habituel … meme si je suis au sud du de la province, il est supposé rester de la neige et fondre tranquillement mais la c’est vraiment comme une journée d,été presque la canicule

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s