Les trucs qu’ils utilisent Les ados et la cigarette


C’est difficile d’interdire a un adolescent de ne pas fumer (surtout si les parents sont fumeurs) car il le fera ailleurs La seule différence du temps ou nous étions nous-même adolescents, ils savent les conséquences de fumer .. mais les cigarettes ont tellement de substances qui nous rends accros qu’une désintoxication est difficile même a cette âge
Nuage

 

Les trucs qu’ils utilisent

Les ados et la cigarette

 

Par Mathieu Bédard | Agence QMI

Plutôt que de dîner, certains adolescents utilisent l’argent donné par leurs parents pour s’acheter des cigarettes.

«Souvent, je demande à mon père : « Peux-tu me donner de l’argent, je veux manger à l’école aujourd’hui », je me fais un lunch et je m’achète des tops», a affirmé Félix.

Si certains parents croient que leurs enfants mangent bien à l’école, ils feraient le saut en apprenant que l’argent utilisé sert plutôt à acheter de la nicotine. Une vingtaine d’adolescents interrogés à l’extérieur de l’école secondaire Polybel nous ont confié que c’était même une pratique courante.

Le coût d’un paquet varie de 6 à 10 $ et si l’on se fie aux commentaires reçus, chacun des fumeurs consomme un demi-paquet par jour. Au total, c’est donc une trentaine de dollars provenant des parents qui servent chaque semaine à acheter des cigarettes. Sans cet argent, les élèves auraient de la difficulté à trouver les dollars nécessaires puisque la plupart d’entre eux ne travaillent pas.

«Je le sais que c’est dégueulasse, mais je suis accroc, a-t-il renchéri. J’en ai besoin; ça me détend.»

Photo: Agence QMI

Achetées où?

La génération X et les baby-boomers ont connu l’époque où acheter des cigarettes était un jeu d’enfant. Il suffisait d’un papier avec la signature de son père et le type de tabac désiré pour repartir avec la nicotine. Au fil des années, les lois serrées sur la vente aux mineurs – 500 $ au commerçant pris en infraction – ont permis de dissuader certains dépanneurs de vendre les produits du tabac aux adolescents.

Même si les adolescents ne peuvent acheter des cigarettes dans les commerces «parce qu’ils les cartent tous», quelques fumeurs de 18 ans et moins affirment que d’autres méthodes sont fréquemment utilisées. Lorsque l’argent est au rendez-vous, les moyens de s’en procurer le sont aussi.

«C’est mon grand frère qui me les fournit (cigarettes); il les achète aux Indiens dans le coin de Saint-Constant», a lancé un adolescent.

«On utilise la « bonne vieille méthode »; on attend à l’entrée du dépanneur du coin, et on demande aux gens, a expliqué Olivier. On va près du Pétro ou du dépanneur Chinois.»

Les autres techniques telles que voler des cigarettes à leurs parents et en acheter aux « vendeurs » de l’école sont aussi utilisées par les jeunes fumeurs. Toutefois, les cigarettes de contrebande n’ont pas la cote chez plusieurs. Les ados préfèreraient payer pour des marques moins « cheaps », mais pas trop cher.

«Il n’y a personne qui fume ça (cigarettes indiennes), a souligné Félix. Ce n’est pas bon!»

Parents au courant

Sur la vingtaine de jeunes adolescents interrogés, la moitié ont affirmé que leurs parents savent qu’ils fument quotidiennement.

«Au début, c’est dur pour eux d’accepter que leur enfant fume, mais ils comprennent et l’acceptent plus ou moins», a affirmé Olivier.

http://tvanouvelles.ca

9 réponses à “Les trucs qu’ils utilisent Les ados et la cigarette

  1. « Interdire de NE PAS fumer » ????J’aurais dis  » interdire De fumer »…

    Tu parles bien de tabac?
    La vente est soumise à une loi tenant compte de l’âge chez vous? Ici,je ne pense pas….

    P.S:Je suis moi même fumeur (je fume beaucoup,beaucoup trop ), il est vrai qu’il ne faudrait jamais commencer:Le plaisir ressenti n’est rien en rapport des maladies provoquées …..Mais comme pour toute drogue,le sevrage est très difficile.
    F.

  2. Rectif:En France aussi une loi existe sur la vente de tabac au mineurs :
    Selon une enquête CNCT/LH2, 62% des débitants français ont vendu du tabac à des mineurs de 12 à 17 ans.

    Acheter un paquet de cigarettes à 12 ans, 15 ans ou 17 ans : c’est interdit mais c’est tout à fait possible. La loi sur l’interdiction de la vente de produits de tabac au mineurs n’est toujours pas respectée, dénonce le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT), qui dévoile ce mardi matin une enquête de l’institut LH2, cinq ans après sa précédente évaluation de la vente de cigarettes aux moins de 16 ans. 62 % des débitants français ont vendu du tabac à des mineurs de 12 à 17 ans, selon cette enquête CNCT/LH2.

    Un résultat qui se fonde sur des «visites mystères» effectuées dans 430 débits, du 16 au 28 mai 2011, avec l’aide de jeunes âgés de 12 à 17 ans d’un adulte témoin «vêtus de manière à ne pas piéger le débitant à propos de l’âge» et en présence . L’enquête dresse «un état des lieux consternant des pratiques des buralistes», souligne-t-on au CNCT. Dans une grande majorité des cas, les vendeurs n’ont fait aucune démarche particulière de vérification de l’âge. Seuls 8 % ont réclamé une pièce d’identité et 26 % ont demandé l’âge de l’acheteur. «Cette disposition essentielle, visant à faciliter l’application de la loi, est malheureusement encore très peu utilisée», souligne le CNCT.

    Plus choquant encore, près de quatre buralistes sur dix ont accepté de vendre leurs produits à des enfants de 12 ans. Enfin, seul la moitié des débitants ont apposé au sein de leur établissement une affichette sur cette interdiction conforme à la réglementation et visible pour la clientèle. Cinq ans plus tôt, en 2006, l’enquête menée par le comité et centrée sur les mineurs de moins de 16 ans, révélait que plus de 70% des buralistes avaient accepté de leur vendre des cigarettes.
    Très facile de se fournir chez les buralistes

    Second volet de l’enquête CNCT/LH2, un sondage sur internet mené en septembre auprès d’un échantillon de 600 adolescents, représentatif de la population française âgée de 12 à 17 ans, selon la méthode des quotas, confirme ces données. Six jeunes interrogés sur dix indiquent en effet ne jamais rencontrer de difficulté pour se procurer du tabac chez les buralistes, première source d’approvisionnement citée par les mineurs (38 %). Ceux qui n’achètent pas leurs cigarettes au tabac du coin se fournissent auprès de leurs amis (29 %). A l’inverse, l’achat de tabac dans la rue (1 %) reste une pratique très marginale, tout comme les transactions sur Internet. La majorité des adolescents jugent la loi peu efficace car facilement contournable (55 %) et peu appliquée par les buralistes.

    En août 2011, une nouvelle circulaire visant à mieux protéger les jeunes en réduisant l’accès au tabac avait été signée par les ministres de l’Intérieur, du Travail et la secrétaire d’état chargée de la Santé. «Ce texte doit conduire à mieux impliquer les corps de contrôle (gendarmes, policiers, inspecteurs du travail…), ce qui n’a pas du tout été le cas jusqu’à présent», expliquait à l’époque le président du Comité national contre le tabagisme (CNCT), dans les Echos.

  3. Ici il est interdit de vendre des cigarettes au moins de 18 ans tout comme l’alcool
    De plus en dans la province voisine il est interdit de fumer dans une auto en présence d’enfant de – de 16 ans je crois ou 14 je ne me souviens pl;us

    On commence a parler d’interdire sur des plages, et a certains endroits extérieurs public ..

    Moi je suis présentement en sevrage avec le champix je sais qu’il est tres contesté a cause des effets secondaires .. et crois moi que les effets secondaire sont certains jours difficile sauf que ce genre de médicaments ne doit pas etre prescrit a ceux qui sont fragile émotivement .. car des cas de suicides ont été relevé

  4. C’est quoi le Champix ? Nous avons une marque de Champix en France, mais je ne pense pas que cela soit la même chose, chez nous c’est du champagne sans alcool pour les enfants lolll

    • en principe c’est un antidépresseur ..mais ils se sont appercu que cela aidait a arreter de fumer
      alors il est employer pour aider le sevrage
      c’est en comprimé mais généralement si un médecin le prescrit il doit surveillé son patient
      Personnellement, si d’autres moyens efficaces sont disponible .. ce serait mieux
      car les effets secondaires sont pas toujours facile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s