ANIMAUX HONORÉS → Trois chiens héroïques


Il y a des animaux qui se démarquent des autres par des faits vraiment exceptionnels. Voici des chiens par leur actions ont fait toute la différence dans la vie de leur maitres. Leur fidélité et leur caractère a permis a ses chiens d’être reconnu
Nuage

 

ANIMAUX HONORÉS → Trois chiens héroïques

 

 

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, MÉLANIE COLLEAU

Après avoir disparu pendant un an, la chienne Pollux a finalement été retrou­vée à 4 500 km de son domicile.

Le meilleur ami de l’homme a lui aussi son jour de gloire

Ils s’appellent Pollux, Twister et Ginger. Leur histoire, leur habileté et leur incroyable ingéniosité ont marqué les esprits et leur valent aujourd’hui un billet d’entrée bien mérité au Panthéon québécois des animaux.

Il n’y a pas que les grands personnages qui marquent l’histoire d’un pays. Les animaux aussi, estime le Dr  Michel Pépin, directeur général de l’Association des médecins vétérinaires du Québec, à l’origine de cette distinction.

Grâce à leur parcours hors du commun, trois nouveaux compagnons canins ont rejoint les 33 chiens, 5 chats et 2 chevaux précédemment intronisés au Panthéon québécois des animaux.

« Eux aussi, ils ont leur place. Ils nous protègent et nous aident tous les jours », confie le Dr  Pépin.

À la recherche de stupéfiants

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, MÉLANIE COLLEAU

Twister et son maître-chien Steve Foisy ont fait équipe pendant 12 ans dans la détection de drogues et d’armes à feu.

En retraite depuis trois ans, Twister a travaillé aux côtés de son maître-chien, l’inspecteur des douanes Steve Foisy, pendant 12 longues années. Ensemble, ils ont mis la main sur des milliers de dollars de stupéfiants et plusieurs armes à feu.

Capable de sentir la présence de drogues même à l’intérieur d’un conteneur fermé débarqué d’un cargo, ce labrador est pour son maître un chien bien particulier.

« Je l’ai su dès le début. C’est son infatigable désir de travailler qui l’a rendu meilleur, pense-t-il. Aujourd’hui, il fait du sofa et c’est bien mérité ! »

Perdue depuis un an

Le 1er juillet dernier, Pollux avait fait la une des journaux lors de son arrivée à l’aéroport de Montréal : après avoir disparu pendant un an, la chienne de la famille Robitaille a été localisée en Colombie-Britannique, à 4 500 km de Montréal, où ses maîtres résident.

Ils avaient perdu tout espoir de la revoir, mais grâce à la puce électronique que Pollux avait dans la nuque, la SPCA est remontée jusqu’à eux.

« On n’y croyait plus et ce qui est encore plus incroyable, c’est qu’en arrivant à la maison, elle se souvenait non seulement de tous ses commandements, mais aussi des fauteuils sur lesquels elle n’avait pas le droit de monter », raconte Isabelle Robitaille, la mère de famille.

L’épopée que cette femelle labrador croisée lévrier a connue durant sa longue année d’errance, elle, restera secrète. « On se dit parfois qu’on aimerait bien parler le chien pour savoir ce qu’elle a bien pu vivre », plaisante Mme Robitaille.

Héroïne des flammes

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, MÉLANIE COLLEAU

En donnant l’alerte, Ginger a sauvé ses maîtres et leurs deux enfants d’un incendie.

La troisième couronne revient enfin à Ginger, une femelle rottweiler qui aurait deux ans et demi si elle n’avait pas été accidentellement heurtée par une voiture il y a un mois. L’Association des médecins vétérinaires du Québec a tenu à l’introniser à titre posthume, du fait de l’instinct héroïque dont elle a fait preuve l’an dernier.

Alors que le feu commençait à se propager en pleine nuit dans la résidence d’Alexandra St-Germain, de son compagnon et de leurs deux enfants, Ginger a jappé et gratté le plancher jusqu’à réveiller les deux adultes. La famille a eu le temps de réagir et de sortir avant que les flammes n’envahissent toute la maison.

Selon les pompiers, il n’aurait suffi que de deux minutes de plus pour que les quatre personnes restent prisonnières du feu à l’intérieur.

« Elle nous a sauvé la vie, s’écrie Mme St-Germain, les larmes aux yeux. Je suis fière qu’elle soit honorée aujourd’hui, je sais qu’elle aurait été une bonne chienne. »

A contrario, deux autres chiens, Ketchup et Charlie, ont été secourus l’année dernière par une femme, Johane Cloutier, qui n’a pas hésité à s’aventurer dans les eaux du Richelieu en robe de chambre et bottes de pêche pour les sauver de la noyade. Son courage a également été récom­pensé.

http://www.journaldemontreal.com

10 réponses à “ANIMAUX HONORÉS → Trois chiens héroïques

  1. Ce n’est pas « valable  » que pour les chiens …..J’aurais une histoire personnelle à raconter au sujet de ma chatte……En bref,elle m’a empêché de mettre fin à mes jours!!!!!
    F.

    • a la fin de l’article il parle qu’ils ont aussi donner des prix auparavent a des chats …

      Tu devrais nous raconter en tout cas moi je suis sur que ce serait enrichissant pour démontrer que les chats ont de l’instinct et ressente bien nos malaises

      • O.K alors brièvement: Tu sais (je crois) que je prends des médicaments « dangereux  » pour soigner mon épilepsie: Un jour,j’avais le moral à zéro ,voyant tout en noir….J’eus l’idée d’en finir …..Installais tous les médicaments sur la table et me préparais à tous les avaler sachant que ce serais « radical »….Or,c’était le midi et je ne prends pas de médocs le midi….Moumoun m’a vu,cela lui a semblé bizarre (je suppose) ,alors elle est montée sur la table et à viré toutes les boites sur le sol,puis s’est blottie contre moi en ronronnant…..Elle avait compris????

          • Je suis d’accord avec vous, les chats sont fabuleux, j’en ai 2 et je les adore. Les animaux nous aiment sincèrement je suis bien avec eux, pas d’hypocrisie. Il y a de belles histoires avec les chats, celle d’Oscar dans une maison de retraite je crois, qui passait la nuit avec les pensionnaires qui allaient mourir dans les heures qui venaient, ceux qui ont fait des centaines ou milliers de kilomètres pour retrouver leur maître, deux histoires dernièrement dont une où le chat avait senti un cancer du sein chez sa maitresse, ils pressentent les seismes, ont un 6ème sens développé, tout est possible avec nos petits amis. J’ai pu remarquer pour moi-même des comportements différents de mes animaux lorsque je n’allais pas bien, eux au moins s’insquiètent, on ne les ennuie pas quand on est malade! bises à tous les 2!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s