Oubli de la fête de son épouse: sentence unique


On dirait un responsable de cours d’école qui résous un conflit d’enfant. D’accord la bousculade n’aurait pas du avoir lieu, mais s’il fallait trainer en cours suite a une dispute pour l’oubli d’un anniversaire … les tribunaux seraient surement submergés
Nuage

 

Oubli de la fête de son épouse: sentence unique

FORT LAUDERDALE, États-Unis – Un homme qui avait oublié de souhaiter un joyeux anniversaire à son épouse s’est retrouvé derrière les barreaux pour violence conjugale après qu’une dispute eut éclaté entre sa femme et lui.

Lorsque le juge «Jay» Hurley a été informé des circonstances ayant mené Joseph Bray en cour, mardi, il a rendu un jugement assez particulier.

Le magistrat a ordonné à l’homme de 47 ans d’acheter une carte de souhaits et des fleurs à son épouse et de l’emmener au restaurant de fruits de mer Red Loster avant de la sortir dans une salle de quilles.

Le juge Hurley a indiqué que le couple devrait consulter sans plus tarder un conseiller en mariage.

Le South Florida Sun Sentinel a rapporté que le juge estimait qu’il s’agissait de la «meilleure façon de régler le problème» puisque l’incident était mineur et que Joseph Bray n’avait jamais été arrêté auparavant. L’épouse de M. Bray a déclaré au juge qu’elle ne craignait pas son mari.

Selon le rapport de police, Joseph Bray a bousculé son épouse lors de la dispute, mais il ne l’a jamais frappée.

http://actualites.ca.msn.com/

6 réponses à “Oubli de la fête de son épouse: sentence unique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s