Si tu juge


Juger les autres c’est de mettre un obstacles entre eux et nous et ne pas chercher a les connaitre, a les apprécier. Mais il se peut que ce soit des choses que nous aimons pas sur nous-même que nous retrouvons sur les autres
Nuage

Si tu juge

« Si tu juges les gens tu n’as pas le temps de les aimer. »

Mère Teresa

La nuit


La nuit a toujours eu un petit quelque chose de magique, surtout quand cette grande voute céleste offrent ses étoiles en guise de présent. Les contempler c’est de s’apercevoir notre petitesse devant l’infini
Nuage

La nuit

Jour nuit qui chevauchent le temps
Jouant à cache-cache au fil des ans
Laissant tour à tour le soleil et la lune
Trôner dans ce grand ciel trouver fortune


Dans ce firmament aux millions d’étoiles
Ce peintre à su coloré sur sa toile
Des sentiments d’espoirs qui jaillissent d’un seul regard
Mêlé d’émotion devant cette oeuvre qui n’est point hasard


De cette lune, qui dévoile ses milles promesses
Laissant l’esprit bercé de tendresse
L’âme solitaire trouve refuge
Dans l’obscurité égayer de lumières en déluge


Oh! Toi la nuit qui fait naître tant de poésie
Déclarant amour, prédisant avenir comme par magie
Abreuvant de mots pour avouer toutes passions
Afin que mon coeur trouve asile, en pleine rémission…….

Rachel Hubert (Nuage)
1 er Septembre 2001

Le saviez-vous ► Remèdes insolites de grands-mères


Autre temps autre moeurs, nos grand-mère et ce qu’importe le pays d’ou elle venaient avaient des petits secrets pour soigner et éviter d’aller voir le médecin .. Elles prenaient ce qui était accessible et concoctaient ainsi leur petits remèdes
Nuage


 

 

Remèdes insolites de grands-mères



Que faisait votre grand-mère pour soigner sa grippe?

Nos grands-mères connaissaient bien les propriétés de certains aliments, qu’elles utilisaient comme remède miracle à tous les maux. Voici quelques-unes de ces potions:

En Haïti, on fait boire aux grippés un punch fait de lait chaud, avec des œufs, du sucre, de la cannelle et, surtout, une bonne quantité de rhum brun.

En Inde, on ajoute des épices dans le café, du gingembre séché et du poivre noir, ou encore de la coriandre et de la cannelle. Cette potion, qu’on appelle le chukku kappi dégage les voies nasales et aide à combattre le rhume et la grippe.

En Chine, pour soulager la toux grasse, on ajoute de l’anis étoilé (qu’on trouve dans les épiceries fines) dans une infusion de gingembre, de citron et de miel.

Autres remèdes, autres maux

Pour lutter contre les maux d’estomac, croquez dans un morceau de sucre imbibé de chartreuse. Calmez vos brûlures d’estomac en prenant une cuillérée à café de fécule de maïs (maïzena), mélangée dans un verre d’eau.

Mâchez du poivre noir pour vous éclaircir la gorge.

Pour éliminer les cernes, mélangez du yogourt nature à du marc de café (résidu du café) et appliquez-le sur les zones à traiter pendant environ dix minutes.

Par ailleurs, il semblerait que se rincer les cheveux avec de la bière (après le shampoing) aiderait à donner du volume aux cheveux! Et la levure de bière (et non pas la bière elle-même!) aide à lutter contre la fatigue (maximum de trois cuillerées).

Pour un beau teint, mangez au moins une dizaine de tomates par semaine (des tomates en conserve font aussi l’affaire).

http://lafouinecuisine.ca

Le sens des émotions


La nature humaine a besoin de ses émotions pour s’exprimer. Ils sont un langage en eux-même soit pour nous aider a mieux s’équilibré ou encore qui signifie que nous avons des problèmes a régler. Les émotions peuvent quand même nous amener vers des horizons sinueux quand ils sont exagérés par notre perception des événements .. Les reconnaitre est important pour retrouver un équilibre de vie
Nuage

Le sens des émotions

© Shutterstock

 

«Ce qui ne s’exprime pas s’imprime et nous déprime.»

Un dicton populaire qui encourage à exprimer nos émotions, toutes nos émotions, sous peine de dépression ou de brûlements d’estomac. Mais est-ce si vrai?

Par Yvon Dallaire, psychologue – Collaboration spéciale

 

Réaction ou existence

Encore faudrait-il faire la différence entre une réaction et une existence émotive. Il y a cinq grandes émotions de base: peur, tristesse, colère, culpabilité et joie. Réagir émotivement devant une situation donnée est tout à fait légitime. Mais le fait de réagir émotivement à propos de tout et de rien peut être le signe d’une existence névrotique.

Nos émotions sont des réactions que notre corps nous envoie pour signifier que certains de nos besoins, légitimes ou non, sont satisfaits ou insatisfaits. Ce sont donc des moyens que notre corps nous envoie pour que nous prenions soin de nos besoins et trouvions des moyens pour les satisfaire. Les émotions sont très utiles, car elles assurent ainsi notre survie.

La colère

Réagir par la colère à une attaque mettant notre vie en danger est tout à fait justifié. Mais se mettre en colère pour des riens signifie que nous n’acceptons pas que l’autre soit autre, que l’autre ne fasse pas ce que l’on attend de lui.

«C’est à cause de ton retard si je suis en colère».

Ce qui est tout à fait faux.

C’est mon interprétation du retard de l’autre qui est responsable de ma colère (il n’a pas le droit d’être en retard), pas le comportement de l’autre. Mon conjoint est responsable de son comportement, mais je suis pleinement responsable de ma réaction à son retard. J’aurais pu en profiter pour faire autre chose en l’attendant. L’existence colérique empoisonne l’auteur de la colère, ainsi que son entourage.

La tristesse

La tristesse normale s’exprime lorsqu’il y a une perte, créant ainsi un vide. L’existence dépressive signifie que notre vie est vide, que la vie est plate, que rien ne nous stimule. Or, la fonction du vide est d’être…rempli. Ma responsabilité consiste donc à entretenir ce vide ou à me prendre en main pour remplir ce vide avec ce que je veux réellement.

Pleurer pour des raisons valables attirera certes la compassion de notre conjoint. Mais utiliser la tristesse pour que mon conjoint remplisse mon vide éloignera plutôt mon conjoint… et agrandira mon vide, créant ainsi un cercle vicieux destructeur.

La peur

Mieux vaut avoir peur avant de traverser une rue achalandée. Mais être paralysé par la peur (de perdre mon conjoint, par exemple), développer des phobies qui restreignent mon comportement ne peut que miner la confiance en soi.

Pourtant, la peur possède un objectif vital: apprivoiser la source de mes peurs. La peur de l’isolement signifie qu’il me faut apprivoiser la solitude et apprendre à être bien avec moi-même, la seule personne avec laquelle je suis assuré de passer le reste de ma vie.

La culpabilité

Il est logique de payer vos contraventions parce que vous êtes coupable d’une infraction. Mais toujours se remettre en question parce que l’on a l’impression que tout ce qui va mal est de notre faute ou qu’il va sûrement arriver un malheur parce que je vis un moment de bonheur est tout autre chose.

Vous savez à quoi sert la culpabilité? À RIEN. Sauf à vous taper sur la tête, ce qui n’est pas très productif. La culpabilité n’est pas synonyme de la responsabilité.

Responsabilité veut dire: la capacité de répondre adéquatement à une situation donnée. Par exemple, arrêter de croire que je ne suis pas aimable parce que mon conjoint m’a quitté. Je parlerai de la joie, seule émotion agréable, dans une prochaine chronique.

http://fr.canoe.ca

Il enferme sa fille dans une cage à chien


Tu parle d’une plaisanterie … Es-ce vraiment une excuse pour faire une telle punition ?
Aller dans sa chambre pour réfléchir serait sans doute mieux que mettre un enfant dans une cage de chien …
Nuage

 

Il enferme sa fille dans une cage à chien

 

États-Unis - Il enferme sa fille dans une cage à chien

© Shutterstock / Agence QMI

SPRINGFIELD TOWNSHIP, Ohio – Un homme a été arrêté vendredi pour avoir enfermé sa fille dans la cage d’un chien dans l’État de l’Ohio, aux États-Unis.

Le site internet d’information Cincinnati.com a rapporté dimanche que James Tapke avait voulu punir la jeune fille à Springfield Township.

Selon l’avocat de l’accusé, son client n’a pas voulu faire de mal à sa fille. Il assure même qu’il s’agit d’une plaisanterie qui a mal tourné.

La police a raconté que l’homme de 41 ans a attaché sa fille de 12 ans avec du ruban adhésif («duct tape») dans une grande cage pour chien. Son frère de 13 ans l’aurait fait sortir au bout de 20 minutes, mais le père de famille l’aurait remise dans la cage après qu’elle l’eut aspergé d’eau. Tapke aurait ensuite installé une batterie électrique en menaçant la victime d’émettre des décharges pour que sa fille reste tranquille.

«Nous n’avions jamais vu une situation comme celle-là, a dit le chef de la police de Springfield Township. En même temps, il faut reconnaître que l’on a vu bien pire. C’est spécial, mais en même temps, la fille n’a pas été blessée.»

La caution pour permettre à James Tapke d’être libéré a été fixée à 50 000$ US.

http://fr.canoe.ca

Le sommeil améliore les diètes


Ne dit t’on pas qui dors dine ? Ce proverbe serait d’autant plus vrai pour ceux qui veulent prendre du poids .. il serait même un facteur important, tout autant que l’exercices et une bonne alimentation …
Nuage

Le sommeil améliore les diètes


© Shutterstock
Vous souhaitez perdre du poids? Ne négligez pas votre sommeil.

Les gens qui font une diète auraient intérêt à ne pas négliger les heures de sommeil.

Telles sont les conclusions de recherches menées à l’Université Uppsala de Suède et publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

Selon les dernières trouvailles des scientifiques, lors d’examens réalisés par résonance magnétique, une région du cerveau qui favorise l’appétit serait plus stimulée chez les gens manquant de sommeil. Il en résulterait donc une plus grande difficulté à perdre du poids.

Les chercheurs vont plus loin. Une personne obèse suivant un régime et faisant de l’exercice physique, ce qui pourrait sembler suffisant pour maigrir, mais négligeant son sommeil, pourrait avoir de la difficulté à perdre ses kilos en trop.

Pour les scientifiques, le style de vie de plus en plus effréné de la population, qui entraine souvent en des heures de sommeil en moins, pourrait expliquer en partie l’augmentation de la masse corporelle constatée ces dernières années.

Selon eux, il est donc important de dormir huit heures par jour pour conserver un poids santé.
http://sante.canoe.com

Découverte d’une espèce rare de primate


Découvrir une espèce qu’on croyait éteinte et n’ayant que très peu d’information peut laisser un espoir de sauver la race, mais avec tout les changements causé par l’homme en plus des catastrophes comme le feu, cela est une tâche difficile
Nuage

Découverte d’une espèce rare de primate

Découverte d'une espèce rare de primate
© AFP photo | Eric M Fell / Wiley-Blackwell – Les singes découverts sur l’île de Bornéo.


Une équipe internationale de scientifiques a découvert en Indonésie un primate très rare, le Langur de Miller qu’on croyait éteint ou sur le point de le devenir, selon une communication publiée vendredi dans l’American Journal of Primatology.
Ce primate (Presbytis hosei canicrus) fait partie d’un genre regroupant des mammifères primates asiatiques de la famille des Cercopithecidae présents sur diverses îles d’Asie du Sud-Est dont Bornéo Sumatra et Java.

Le Langur de Miller est présent à Bornéo dans seulement un endroit limité de l’île, dans le nord-est où son habitat a subi des incendies et sérieusement souffert des activités humaines dont minières et de la conversion de la forêt en terre agricole.


L’équipe scientifique a mené son expédition dans la réserve naturelle de Wehea au Kalimantan, partie indonésienne de l’île de Bornéo. Il s’agit d’une vaste étendue de forêt vierge de 38.000 hectares pour la plus grande partie préservée.


Cette région abrite au moins neuf espèces connues de primate dont les orangs-outans de Bornéo et les gibbons.

«La découverte du Langur de Miller a été une surprise puisque la réserve naturelle de Wehea était considérée comme étant hors de sa zone d’habitat», explique Brent Loken de l’Université Simon Fraser au Canada, un des membres de l’expédition.

«Les recherches futures viseront à estimer la densité de population de ces primates à Wehea et dans la forêt environnante», dit-il.

«Les inquiétudes d’une éventuelle extinction du Langur de Miller remontent à 2004 et des recherches lors d’une expédition menée en 2008 avaient conforté ces craintes d’une situation alarmante», ajoute-t-il.

Pour la dernière expédition, les scientifiques ont notamment installé des caméras dans plusieurs endroits de la réserve naturelle permettant de saisir des images de ces primates qui ont donc survécu dans une zone située à l’ouest de l’endroit où ils avaient été vus précédemment pour la dernière fois.

«Il n’a pas été facile de confirmer notre découverte» car «les seules descriptions du Langur de Miller viennent de spécimens dans des musées et nos photos de ces animaux prises à Wehea sont parmi les rares dont nous disposons», souligne ce chercheur.

«Bien que ces images confirment que ce singe existe encore le Kalimantan Est, il y a de grande chances qu’il reste l’une des espèces de primates les plus en danger d’extinction dans le monde», ajoute le scientifique.

Bornéo, est partagée entre le sultanat de Brunei et la Malaisie au nord, et l’Indonésie au sud.
http://fr.canoe.ca/