Le bénévolat vaut 3,7 G$ au Québec


Mettre un prix au bénévolat exercer dans tous les secteurs du pays, ce serait exorbitant autant par le coût que par le nombres d’heures. Heureusement, pour les organismes le bénévolat est un temps gratuit que l’on donne pour une cause .. sans cela bien des activités, services entraide n’auraient tout simplement pas lieu
Nuage

Le bénévolat vaut 3,7 G$ au Québec

Photo : Reuters

Le bénévolat est une véritable industrie au Québec où plus du quart de la population offre du temps gratuitement pour soutenir une cause ou un organisme

Le bénévolat est une véritable industrie au Québec où plus du quart de la population offre du temps gratuitement pour soutenir une cause ou un organisme. Un calcul rapide démontre qu’il représenterait 3,7 G$ en salaires versés dans la province

L’implication est telle que la collectivité québécoise devrait créer 200 000 emplois à temps plein pour acquitter le travail de ses 2,2 millions de bénévoles, selon des données de Statistique Canada.

Argent a choisi de tracer le portrait socio-économique de ce secteur méconnu, en marge de la Journée internationale des bénévoles. Le travail des bénévoles de la province a une valeur inestimable aux yeux du Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ).

«On ne pourrait pas collectivement s’offrir tous ces services», a exprimé Denis Nantel, président du RABQ, soulignant que le travail accompli par les bénévoles améliore également la qualité de vie de tous les Québécois.

Le travail des bénévoles québécois vaut son pesant d’or. On estime que ces derniers accomplissent près de 385 millions d’heures de travail chaque année. Les organismes qui recourent à leurs services devraient verser 3,7 G$ en salaires, au salaire minimum de 9,65$, s’ils devaient les engager.

Des événements renommés comme la Grande guignolée des Médias, Opération Nez rouge ou le Tour de l’Île de Montréal ne pourraient pas se dérouler sans l’apport de milliers de bénévoles.

Guylène Roy de la Société Saint-Vincent de Paul de Montréal peut en témoigner. À l’exception d’une dizaine de gestionnaires, tous les travailleurs de l’organisme sont des bénévoles.

«La Société Saint-Vincent de Paul de Montréal n’existerait pas sans le travail de ses bénévoles. Il y en a 1 400 qui assurent le service dans nos 100 points de service», a affirmé la coordonatrice des communications de l’organisation.

L’action des bénévoles laisse aussi une marque positive dans le bilan économique des gouvernements. Des données de Statistique Canada indiquaient en l’an 2000 que la valeur du travail bénévole se chiffrait à 14 G$ à l’échelle du pays, soit 1,4% du PIB.

Les fondements du bénévolat méconnus

Le Réseau de l’action bénévole du Québec a profité de la Journée internationale des bénévoles pour dévoiler un sondage démontrant que les fondements du bénévolat sont encore méconnus des Québécois.

Selon les données compilées par la firme SOM, la moitié des Québécois sont incapables de faire le lien entre le bénévolat et sa définition officielle, soit que le bénévolat est un geste libre et gratuit.

«Nous avons encore un grand travail de promotion à faire auprès du public parce que trop de personnes croient que le bénévolat est du cheap labor», a observé Denis Nantel.

Le tiers des répondants pensent par ailleurs que le bénévolat est uniquement un service rendu à des personnes dans le besoin alors que 11% des répondants pensent qu’ils s’agit d’un devoir de citoyen.

http://argent.canoe.ca

8 réponses à “Le bénévolat vaut 3,7 G$ au Québec

  1. Bravo à tout ces gens. Nous avons un organisme Centre Action Bénévole et ils offrent plusieurs services, moi je prends le transport pour me déplacer à l’extérieur de ma ville si j’ai des tests à passer à l’hopital. Il y a tellement de demande qu’elle doit en refuser, il manque de personnes pour remplir la demande.. bcp sont malades de cancer et se servent de ce service. L’usagé ne paie que le pétrole et usure de la voiture à celui qui le transporte à l’extérieur de la ville aller/retour. Ca coute moins cher que de prendre le bus et c’est ben plus le fun, tu jases etc.. c’est plus intime que le bus. Un aller/retour Drummond/Sherbrooke ca coute 66$, en bus c’est plus et de toute facon tu as que 2 jours par semaine Drummond vers Sherbrooke lolllllll. Ils offrent aussi la Popotte Roulante, un service de bouffe, comme lorsque ma mère sera hospitalisée pour son genou, si elle veux, elle aura des repas chauds à la maison mais le prix je le sais pas trop.

    • meme chose quand vient le temps des imports, tu vas à cet endroit et des bénévoles le font gratuitement à ceux moins fortunés, moi je donne 5$ ou plus mais tu es pas obligée là.

    • ben c’est au meme endroit ou je fais mes impots ils sont tjs a recherche de bénévol moi je voulais donner mon nom pour faire des appels a des gens qui sont seuls .. juste pour qu’ils entendent un bonjour dans la journée et voir si tout vas bien
      mais avec ma fille j’aime mieux attendre voir comment sera mon horaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s