L’employeur était en fait un tueur


C’est le comble, maintenant on offre des emploies pour des éventuels victimes de meurtre, probablement pour les voler … Faut avoir un certain culot de procéder de cette façon encore plus si un des meurtrier est un pasteur …
Nuage

L’employeur était en fait un tueur

L'employeur était en fait un tueur

L’offre d’emploi d’exploitant agricole dans une ferme dans l’Ohio sur le site d’échange Craigslist.com était en fait un piège.

Flickr/ Cara Photography


Aux Etats-Unis, deux faux recruteurs auraient tué plusieurs candidats à l’embauche en attirant leurs victimes via une offre d’emploi, publiée sur le site d’annonces Craiglist.

Une offre d’emploi d’ouvrier agricole publiée sur Internet, voilà une bonne façon d’attirer des proies dans un lieu isolé, à l’abri des regards et des suspicions. Pour une promesse de 300 dollars par semaine et une exploitation de 280 hectares dans l’Ohio, à l’est des Etats-Unis, des faux employeurs ont ainsi pu trier sur le volet leurs potentielles victimes. L’offre avait été diffusée sur Craigslist.com, très populaire site d’échanges en tout genre.

Le 6 novembre, un homme s’est présenté à la police couvert de sang, après s’être caché sept heures dans la forêt: il a raconté aux enquêteurs avoir été blessé par balle par deux hommes rencontrés après avoir répondu à une offre d’emploi sur Internet. Une fois l’entretien d’embauche terminé, ils auraient tenté de le tuer dans un endroit isolé, prétendant l’emmener visiter le domaine agricole.

Une personne retrouvée morte

En retournant sur les lieux, la police a alors découvert un corps: celui de David Pauley, 51 ans, lui aussi à la recherche d’un emploi. Sa soeur jumelle avait signalé sa disparition.

Il pourrait ne pas être la seule victime de ces faux employeurs, puisque un autre candidat est toujours porté disparu. Selon Ron Sanson, 58 ans, qui a lui aussi rencontré les faux recruteurs, ces derniers lui auraient confié avoir reçu pas moins de cent candidatures, raconte le quotidien local Beacon Journal.

Deux suspects, un pasteur de 52 ans et un jeune homme de 16 ans, ont été arrêtés. Le mobile pourrait être le vol, l’annonce demandant aux candidats d’apporter avec eux leurs effets personnels, pour emménager immédiatement sur place.

http://www.lexpress.fr

6 réponses à “L’employeur était en fait un tueur

  1. Et bien sa vas loin , on na de quoi se méfié sur internet c’est vraiment méchant de faire cela et ca se dit pasteur et bien c’est plutôt le diable en personne Lol merci pour les nouvelles je vois que tu as mis beaucoup de sujet intéressant je passe les lire encore merci !

Répondre à annieahmad Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s