USA: des jumelles siamoises ont été séparées


Être soeurs siamoises signifient de tout partager ou presque, mais le partage se fait aussi pour certaines parties du corps Quand il est question de séparer ces enfants pour que chacun puisse trouver une autonomie qui bien a eux, il est clair que cela représente des risques qui doivent être pris en considération
Nuage

USA: des jumelles siamoises ont été séparées

USA: des jumelles siamoises ont été séparées

Angelica Sabuco, Angelina Sabuco, Ginady Sabuco. Marcio Jose Sanchez / The Associated Press

PALO ALTO, États-Unis – Des jumelles siamoises âgées de deux ans ont été séparées mardi au cours d’une longue et complexe opération à l’hôpital pour enfants Lucile Packard de l’Université Stanford, en Californie, aux États-Unis.

Les soeurs philippines Angelina et Angelica Sabuco, qui étaient rattachées l’une à l’autre par la poitrine et l’abdomen, ont subi une opération qui devait durer neuf heures, menée par une équipe de plus de 20 médecins et infirmiers.

En milieu d’après-midi mardi, la porte-parole de l’hôpital Reena Mukamal, a annoncé que les fillettes avaient été séparées et transférées dans leur propre salle d’opération pour la deuxième phase de la procédure, qui sera consacrée à la zone de leurs corps où elles étaient rattachées.

Mme Mukamal a fait savoir que les médecins étaient satisfaits du progrès réalisé jusqu’à maintenant dans les chirurgies effectuées dans l’hôpital de Palo Alto.

Le Dr Gary Hartman, principal chirurgien dans ce cas, avait indiqué que le fait de maintenir les filles liées l’une à l’autre présenterait davantage de risques pour leur santé que la procédure de séparation.

Si l’une des deux jumelles meurt, l’autre mourra aussi dans les heures subséquentes. Des difformités musculaires et squelettiques pouvaient aussi s’aggraver avec le temps. La mère des siamoises, Ginady Sabuco, a expliqué qu’elle voulait que ses filles vivent une vie normale, comme tous les autres enfants.

Les deux soeurs partageaient le même foie et le même sternum, et les muscles de leur poitrine et de leur abdomen étaient fusionnés. Leur coeur, leur cerveau, leurs reins, leur estomac et leurs intestins étaient séparés.

Les chances pour une femme d’accoucher de jumeaux siamois va de 1 pour 50 000 à 1 pour 100 000 naissances à travers le monde. Le taux de survie général des siamois est de 25 pour cent, selon l’hôpital.

Angelica et à Angelina Sabuco, qui sont arrivées aux États-Unis avec leur mère l’an dernier, devraient être hospitalisées pendant deux semaines. La famille vivait à San Jose avec leurs parents et leur frère âgé de 10 ans.

Compte-tenu de leur bon état de santé, outre le fait qu’elles étaient siamoises, les médecins étaient optimistes quant aux chances de réussite de l’opération. Le Dr Hartman avait déjà mené cinq autres opérations du même genre. Il s’agissait, par ailleurs, de la seconde du genre à être effectuée à Stanford.

http://techno.ca.msn.com

5 réponses à “USA: des jumelles siamoises ont été séparées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s