Anonymous traque les prédateurs et supprime des sites pédopornographiques


Voilà un point des plus positif dans le monde des hackers. Pirater des serveurs qui sont des entrées pour la pédophilie Anonymous semble plus efficace pour agir que le FBI et toutes les services de protections de la jeunesse sur Internet .. C’est un gros bravo pour ces pirates en espérant qu’ils continueront a traqué ces sites ignobles
Nuage

Anonymous traque les prédateurs et supprime des sites pédopornographiques

Voilà une belle initiative qu’on voudrait voir plus souvent de la part d’Anonymous. Il y a quelques jours, des membres du groupe de pirates ont lancé l’opération Darknet, afin de détruire la pédopornographie sur Internet. Beaucoup plus sophistiquée que d’habitude, l’attaque a permis de mettre hors service les serveurs de […]

Voilà une belle initiative qu’on voudrait voir plus souvent de la part d’Anonymous. Il y a quelques jours, des membres du groupe de pirates ont lancé l’opération Darknet, afin de détruire la pédopornographie sur Internet.

Beaucoup plus sophistiquée que d’habitude, l’attaque a permis de mettre hors service les serveurs de Freedom Hosting , après son refus de supprimer plusieurs sites comme Hard Candy ou Lolita City qui contiennent plusieurs centaines de gigaoctets de contenus pédopornographiques. Selon Anonymous, ce sont ainsi plus 40 sites qui ont été rayés de la carte du Web.

Pour le groupe de pirates, Freedom Hosting est devenu l’ennemi public numéro un qu’il faut neutraliser. De par le nombre de contenus pédopornographiques, le site serait l’hôte le plus important sur le réseau d’anonymisation The Onion Router (TOR). Ce réseau décentralisé de routeurs transmet de manière anonyme des paquets
TCP selon le principe d’un routage en oignon. Il est aussi connu pour son rôle dans la liberté d’expression pour les cyberdissidents.
Anonymous vient de prouver que la technologie de
TOR n’est pas infaillible. Le groupe a pu extraire des détails de comptes d’utilisateurs de Lolita City, soit près de 1 600 utilisateurs. Grâce à divers croisements, des noms et prénoms ont pu être déterminées.

D’ailleurs, un Anonymous invite le FBI et Interpol à prendre connaissance des
listes divulguées afin de mener des investigations. Freedom Hosting ne serait que la première cible d’une initiative visant à faire la chasse aux sites pédopornographiques, même cachés dans le Darknet.

On applaudit l’initiative de nos deux mains. (Pour une fois!)

http://techno.ca.msn.com

6 réponses à “Anonymous traque les prédateurs et supprime des sites pédopornographiques

  1. Pingback: Pornographie juvénile Des cybermilitants s’attaquent aux sites pornos | Nuage Ciel d'Azur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s