Le voilier


Ce poème était une façon d’évacuer des petits problèmes de la vie, non pas que j’étais désespérer, mais sans doute que je gardais une colère intérieure et la plume fut probablement une forme d’échappatoire …
Nuage


Le voilier


 

Dans un ciel rougi par le soleil
Le voilier erre sur la mer sans fin
Ayant perdu toute ardeur, mais luttant en vain
Rien ne semble redevenir d’un destin pareil
Au rêve tant convoité par son capitaine
Qui n’était que gloire et richesse !

Et oui, ce voilier baptisé Duchesse
N’est plus qu’un cauchemar de misère et de haine
Pendant que les vagues lèchent ce bateau
Aucun espoir ne peut faire revivre ce vieux coeur
Trop usé pour agir, se laissant mourir sans eau
Ainsi, la mer cruelle engloutie ses faux bonheurs

Rachel Hubert (Nuage)
25 Mai 1988

11 réponses à “Le voilier

  1. Magnifique ton poème Nuage !!!
    Oui l’écriture nous aident à sortir
    notre trop pleins et c’est cela qu’il
    faut faire écrire , crier sa colère si
    il le faut mais ne pas la garder
    intérieurement car à la longue
    c,est pas bon pour sa santé de tout
    garder en son coeur !

    Bonne-Nuit ma douce amie Nuage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s