Archéologie à Québec Importantes découvertes au parc des Braves


Même au Québec, l’archéologie peut être passionnante, car des reliques du passé nous permet de mieux comprendre comment vivaient nos ancêtres dans leur vie quotidienne
Nuage

Archéologie à Québec  Importantes découvertes au parc des Braves

Archéologie à Québec - Importantes découvertes au parc des Braves

Les travaux d’archéologie ont permis de découvrir des objets datant du début de la colonisation.

© Didier Debusschere / Agence QMI

Jean-Nicolas Blanchet / Agence QMI

Des fouilles archéologiques réalisées dans le parc des Braves ont permis de repérer des vestiges d’un site non perturbé datant du 17e siècle.

Les découvertes de décombres provenant de cette époque sont déjà plutôt inhabituelles à Québec. Le fait que l’emplacement n’ait pas été bouleversé surprend d’autant plus les archéologues, qui sont surtout parvenus à mettre la main sur de rares objets domestiques qui permettront d’étoffer la documentation sur la vie quotidienne de cette période.

Parmi les trouvailles, on retrouve des perles de verre, des pièces de monnaie, un fourneau de pipe à fumer, des hameçons, une serrure de porte et des pois à soupe. Deux sites ont été creusés : le moulin Dumont, bâti vers 1750, et la maison de Henri Pinguet, construite en 1647.

« Il y a des objets qu’on ne voit jamais. Ils datent du début de la colonisation », a indiqué Anne Sasseville, qui a fait partie de l’équipe d’archéologues.

Cette dernière s’est dite aussi impressionnée de constater que les fondations de la résidence ont été repérées à quelques pouces du sol sans que le tout ait été bouleversé, si ce n’est que de la présence de plusieurs bouchons de bouteilles de bière.

Président suppléant à la Commission des champs nationaux et historien, Jacques Mathieu estime que ces travaux permettront de détailler plusieurs éléments de l’histoire de la colonisation. Il a expliqué que ce site a servi d’emplacement pour l’affrontement entre les Français et les Britanniques, en avril 1760, une sanglante bataille à la baïonnette et au couteau soldé par une victoire française. Près de 10 000 soldats s’étaient alors livrés un combat, et près de 400 ont perdu la vie.

http://fr.canoe.ca

6 réponses à “Archéologie à Québec Importantes découvertes au parc des Braves

  1. Plaque commémorative Ici les Français victorieux

    http://inventairenf.cieq.ulaval.ca:8080/inventaire/oneLieu.do?refLieu=1405

    Plaque du Moulin Dumont

    http://inventairenf.cieq.ulaval.ca:8080/inventaire/oneLieu.do?refLieu=700

    Le moulin de Dumont et la bataille de Ste-Foy

    http://www.ourroots.ca/page.aspx?id=376165&qryID=73866835-92b7-4215-8e43-0173a4b2c613

    Le récit de la Victoire de Ste-Foy 28 avril 1760

    http://www.ourroots.ca/page.aspx?id=376162&qryID=73866835-92b7-4215-8e43-0173a4b2c613

    Hommage aux braves de 1760!

    Soldat Sanspareil
    2ème bataillon du régiment de la Sarre
    Vive le Roy!
    http://www.regimentdelasarre.ca
    http://www.youtube.com/user/SoldatSanspareil
    http://www.tagtele.com/profil/Sanspareil
    http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/03-rapatriement-des-armoiries-royales-de-france.qc
    François Mitterrand
    Un peuple qui n’enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité

    • Soldat sanspareil merci pour ces liens d’histoire
      et je sais aussi mon avis que Un peuple qui n’enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité
      car sans son histoire on perd plus que son identité, on perd sa science, sa langue ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s