Diane Grégoire vue chez Home Depot


Je ne comprends pas comment il se fait que ca fait depuis 2008 que cette femme est disparu est que c’est juste maintenant qu’un témoin parle … mais qu’est ce qu’on a au Québec de se taire ainsi .. peut etre que ca aurait pu faire une différence
Nuage

Diane Grégoire vue chez Home Depot

Diane Grégoire vue chez Home Depot

Crédit photo : Gracieuseté de la famille

Consultez la chronologie de cette affaire


Le jour de sa disparition Diane Grégoire a été vue chez Home Depot aux Promenades St-Bruno par une femme qui affirme qu’elle se comportait comme si elle était droguée et apeurée.

«On a vu une drôle de dame, avec un drôle de comportement qui marchait d’un pas rapide pas loin des caisses. Elle regardait droit devant elle. Elle portait un manteau style Kanuk jaune, ça ne passe pas inaperçu», a relaté la femme à Claude Poirier, mercredi matin, lors du Vrai négociateur sur les ondes de LCN.


Cette dernière est certaine que c’est bien le 31 janvier 2008 qu’elle a croisé à deux reprises Diane Grégoire chez Home Depot, car elle note tout.

«Ça me tracassait et mardi soir, j’ai retrouvé mon agenda 2008. […] J’étais bien dans le magasin avec mon conjoint de 10h30 à 13h15 [ce jour-là] pour faire plusieurs achats.»


Un air bizarre

La femme a raconté qu’elle a reconnu Diane Grégoire aux nouvelles lorsque sa disparition a été médiatisée

.
«Mon conjoint et moi avons reconnu la madame
bizarre vue chez Home Depot. J’ai voulu appeler la police ou vous [Claude Poirier], mais mon mari m’a dit:

“On n’a pas le temps, on est dans les rénovations, et elle est peut-être en fuite”.»

«La première fois que je l’ai vue, elle avait l’air droguée pour marcher aussi vite. Elle avait l’air effrayée. La deuxième fois, elle marchait dans une autre allée et un monsieur la suivait à quelques mètres. […] Il n’avait pas l’air d’être un couple qui magasinait, ça m’a sauté aux yeux. Il avait les cheveux gris, 5,8 pi (1,72 m) et il portait un manteau de cuir noir.»


La femme qui s’est entretenue avec Claude Poirier, et qui n’a pas communiqué avec la police à l’époque, a déclaré qu’elle était maintenant prête à parler avec les enquêteurs du Service de police de la Ville de Longueuil pour «faire avancer les choses».


http://tvanouvelles.ca

 

9 réponses à “Diane Grégoire vue chez Home Depot

    • Ca m’avais pas sauter aux yeux (plutot aux oreilles) quand j’ai été écouter le vrai négociateur a LCN mais c’est en pm quand je suis revenu a la maison et j’ai vue le titre que ca m’a fait cogiter et c’est pas la premiere fois qu’on entends des témoignages trop tard …et t’a bien raison cette peur est vraiment mal placée

  1. Tu parles… on est dans les rénos , bien moi je l’aurais fait quand même , espèce de vieux scnhok. Ils aurent peut-être aidé à sauver une vie.

  2. C’est franchement con comme réponse….la vie de cette femme était en danger…
    On est des idiots ici au Québec à s’occuper de ses petites affaires à soi, sans aller vers les autres et les aider naturellement!!

  3. on est bon à commérer ce qui se passe dans not’village, du commérage de quartier des allées et venues des gens mais quand c’est pour de quoi qui serait utile comme ici dans ce cas et ben on se farme la trappe !!!?????

  4. ce matin j’écoute le mari qui a vue Diane Grégoire qui ne voulait pas parler il y a 3 ans .. a cause de tout ce que cela pouvait impliqué vue qu’ils étaient dans les rénovations … ahhhhhhhh En plus le mari trouvait qu’elle avait l’air paniqué
    C’est dont ben con …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s