À sept ans, une banque lui offre une carte de crédit


 

C’est drôle que c’est toujours un problème informatique quand il s’agit d’expliquer les erreurs de grande compagnie qui ramasse des listes pour inciter leur clients a prendre leur produit … Il ne font pas de vérification des plus élémentaires et après ils veulent qu’on ai confiance a leur entreprise
Nuage

 

À sept ans, une banque lui offre une carte de crédit

 

Consommation - À sept ans, une banque lui offre une carte de crédit

Les parents du petit Alexandre ont été estomaqués que leur enfant de 7 ans soit sollicité par une compagnie de crédit. 

© Mathieu Ferland/Agence QMI

JOLIETTE | Les parents d’un enfant de sept ans ont eu la surprise de trouver dans leur courrier une offre de carte de crédit destinée… à leur fils.

L’offre de la compagnie de crédit MBNA a été envoyée au petit Alexandre en même temps que deux autres, celles-là destinées à ses parents.

Les parents de l’enfant ne comprennent pas comment le nom de leur fils a pu ainsi se retrouver sur la liste de la compagnie pour obtenir une carte de crédit dont la limite est de 1 000 $.

David Blanchette a reconnu n’avoir lui-même obtenu une véritable carte de crédit que l’an dernier, d’une autre compagnie.

L’homme de 38 ans n’a jamais été sollicité auparavant.

« Je n’avais eu qu’une carte Canadian Tire, et c’était lorsque j’avais 19 ans. »

Questionné à son domicile, Alexandre, qui vient tout juste de fêter son septième anniversaire, trouvait la situation particulièrement drôle. L’enfant a admis ne même pas savoir ce qu’était une carte de crédit.

Des explications

David Blanchette a tenté d’obtenir des explications de la part des responsables de la compagnie MBNA. On lui a répondu que l’envoi postal à un enfant était lié à des problèmes informatiques, qu’une investigation était en cours et que cette situation découlerait probablement de requêtes effectuées sur internet.

« Mais Alexandre ne navigue presque jamais sur le Web, explique son père. Et lors de ses rares incursions, il ne fréquente que Facebook », ajoute-t-il. Les représentants de MBNA ont également laissé entendre que le jeune Alexandre n’était pas le seul dans cette situation.

Une adolescente de 15 ans, Roxanne Tremblay, affirme d’ailleurs elle aussi avoir récemment reçu une offre de carte de crédit par la poste.

« Je trouvais ça nice, tu peux acheter des trucs, mais mon père m’a confisqué le papier. C’est vrai que je n’ai pas d’argent, je n’aurais pas su comment rembourser », a confié la jeune fille.

Vérification

La direction de MBNA a choisi de commenter la situation par courriel. La porte-parole Cathy Velazquez, a insisté sur le sérieux de la situation et assuré que les listes de marketing utilisées par MBNA proviennent de sources fiables.

« La compagnie de crédit n’a aucun intérêt à faire la promotion de ses cartes auprès de mineurs », a-t-elle ajouté.

Il est extrêmement rare qu’un enfant reçoive une offre de carte de crédit, affirme de son côté Christelle Chesneau de l’Association des banquiers canadiens.

« Ces listes sont préparées par des compagnies spécialisées, avant d’être acquises par les banques et distributeurs de cartes de crédit », explique-t- elle.

Chaque institution a ses propres stratégies et approches marketing, et il s’agit de décisions d’affaires prises sur une base individuelle », a-t-elle ajouté.

La Banque TD a récemment conclu une entente avec le géant américain Bank of America pour faire l’acquisition du portefeuille de cartes de crédit et d’autres actifs appartenant à la Banque MBNA Canada.

TD est ainsi devenue le plus gros émetteur de cartes de crédit MasterCard au Canada.

http://fr.canoe.ca

3 réponses à “À sept ans, une banque lui offre une carte de crédit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s