Les Fixies Une mode dangereuse?


Je comprend les jeunes qui ont besoin de sentir l’adrénaline mais pas au risque de leur vie et de la vie des autres .. en pleine ville Faire ce genre de sport devrait être dans un environnement vraiment protéger pour limiter les accidents graves
Nuage

 

Les Fixies Une mode dangereuse?

Les Fixies - Une mode dangereuse?

Les fixies gagnent en popularité à Montréal, bien que certains de ces vélos à pignon fixe ne soient pas dotés de freins. 

© Christine Bouthillier/Journal de Montréal
 
 
 

De plus en plus de fixies sillonnent les rues de Montréal. Conduire ces vélos parfois démunis de freins procure adrénaline et sensations fortes.

Les fixies, ou vélos à pignon fixe, sont des bicyclettes à une seule vitesse. Comme les pédales sont directement reliées à la roue, elles continuent de tourner même lorsqu’on arrête de pédaler.

«Les jambes sont entraînées par la vitesse des pédales, ce qui procure de l’adrénaline. Mais il est difficile de freiner, particulièrement dans les pentes», commente Étienne Roy-Corbeil, copropriétaire de Dumoulin Bicyclettes, à Montréal.

À l’origine, ces vélos ont été conçus pour la course en circuit fermé.

Ils sont faits pour tourner en rond et non pas pour freiner rapidement. Ils ont fait leur apparition dans la rue dans les années 1990 chez les courriers à vélo de San Francisco.

Pas de freins

Les puristes du fixies n’y apposent pas de freins. Pour ralentir leur monture, ils doivent transférer le poids vers la roue avant pour alléger la roue arrière, puis bloquer celle-ci avec leurs jambes. Cette manoeuvre fait déraper la roue arrière.

«C’est dangereux de conduire ça en ville pour les utilisateurs, mais aussi pour les autres qui utilisent la voie publique», estime M. Roy-Corbeil.

« Ça ne devrait pas aller sur la route sans frein, mais rester sur une piste, où il n’y a pas d’obstacles », ajoute Paul Choinière, employé d’ABC Cycles & Sports, à Montréal, et lui-même adepte de fixie depuis le début des années 1990.

« Personne ne parle de ça. Ça m’enrage. C’est particulièrement dangereux. Mon voisin a failli se tuer avec ça. Il a foncé dans une voiture et a passé trois jours à l’hôpital », déplore Pierre Boissé, ancien cycliste de compétition.

Rester vigilant

Raphaël Gariépy, employé d’ABC Cycles & Sports, roule en vélo à pignon fixe depuis 4 ans. Son fixie actuel possède des freins, mais ça n’a pas toujours été le cas.

« Tu ne peux jamais éteindre ton cerveau. Il faut toujours être aux aguets. Ce n’est pas nécessairement dangereux si tu sais ce que tu fais, mais ce n’est pas pour les néophytes », confie-t-il.

Pourtant, son pied a déjà glissé de la pédale alors qu’il descendait une pente. Il a presque traversé quatre voies de circulation, mais a pu rattraper les pédales à temps.

Enivrant

« C’est le plus enivrant des vélos qu’on peut cadenasser dehors », croit M. Gariépy.

Plusieurs des fixies sont faits par leurs propriétaires, qui ajoutent eux-mêmes des pièces au cadre d’un vieux vélo. C’est ce qu’ont fait Paul Choinière et Raphaël Gariépy.

Certains les dotent de freins ou encore d’un pignon double : un fixe et un doté de plusieurs pignons pour les changements de vitesse.

La simplicité de ce vélo, qui n’implique pas de changement de vitesse, attire souvent les cyclistes.

« C’est un bon vélo pour pas cher. Il a moins de pièces, ce qui l’allège et le rend plus fiable, car il n’y a rien à briser », commente M. Gariépy.

http://fr.canoe.ca

11 réponses à “Les Fixies Une mode dangereuse?

  1. Bonsoir Nuage ,
    Ici ces Vélos valent une Fortune ,
    Une Mode qui Draine dans son Sillage ,
    Quatre Casse Cou et Deux Bobo ,
    Pour Faire en Soi , Remue Ménage.
    Pas de Problèmes au Yeux de l’Une ,
    Tant qu’Ils Pédalent en Restant Sages.
    NéO~
    Becs sans Freins 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s