Irène au Québec 195 000 abonnés sans courant


Irène a fait des siennes au Québec, ce matin, le soleil est présent dans la plupart des régions, mais elle poursuit son chemin vers l’Est du pays, par contre elle s’est affaiblies …  et c’est maintenant l’heure des bilans …
Nuage

 

 

 

Irène au Québec

195 000 abonnés sans courant

 

 

 

195 000 abonnés sans courant

Crédit photo : Annie T. Roussel, Agence QMI

Première publication 29 août 2011 à 05h43
Mise à jour : 29 août 2011 à 08h35

Les restes de la tempête tropicale Irène continuent de se faire sentir ce matin sur le Québec, alors que certains secteurs de l’est de la province seront touchés par des précipitations abondantes et des vents violents.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean ainsi que la Côte-Nord devraient surtout être touchés en journée, de même que la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent dans une moindre mesure.

Les précipitations sur les régions de l’est devraient cependant être moins importantes que ce qui était prévu. Des rafales de vent de 60 à 90 kilomètres à l’heure sont attendues dans ces secteurs

Puisque l’on se trouve toujours en période de grandes marées, les vents violents pourraient provoquer des débordements.

Arbre déraciné à Montréal (Photo: Étienne Laberge, Agence QMI)

195 000 clients d’Hydro-Québec toujours sans électricité

En entrevue ce matin à LCN, Patrice Lavoie, porte-parole d’Hydro-Québec, a indiqué qu’environ 195 000 personnes se trouvent toujours sans électricité au Québec. Plus tôt ce matin, le bilan était de 225 000 pannes.

Plusieurs dizaines de milliers de clients ont retrouvé le courant cette nuit, mais de nouvelles pannes ont eu lieu.

«Nos équipes ont travaillé fort pour redonner l’électricité à nos clients», a ajouté le porte-parole de la société d’État.

Selon Patrice Lavoie, la situation est presque entièrement rétablie pour Montréal, Laval, Lanaudière et les Laurentides. La situation est cependant toujours problématique ce matin en Montérégie, en Estrie, en Mauricie, au Centre-du-Québec, dans Chaudière-Appalaches ainsi que dans la région de Québec.

Hydro-Québec n’est pas en mesure pour le moment de donner un délai pour le rétablissement complet de la situation.

Au plus fort de la tempête, c’est 245 000 abonnés qui ont été privés d’électricité.

Des dommages un peu partout dans la province

Hier, la tempête tropicale a causé des dommages un peu partout au Québec, avec des pannes de courant, des inondations et des arbres déracinés. Les régions qui ont été les plus durement touchées ont été la Montérégie et l’Estrie.

La ville de Marieville, en Montérégie, fait partie de ces secteurs gravement touchés. Environ 250 maisons y ont été inondées et tout un quartier est plongé dans le noir depuis hier soir. Les indondations auraient été causées par l’arrêt des pompes à eau de la ville, en raison des pannes électriques.

Marieville a reçu 121 millimètres de pluie en quelques heures.

Par ailleurs, un ponceau de 15 mètres de long, situé sur le rang du Chenal, a cédé. Deux véhicules ont alors été emportés dans les eaux de la rivière Yamaska. Un autre affaissement de terrain a été observé non loin du ponceau. La situation inquiète suffisamment les autorités pour procéder à de nombreuses évacuations dans le secteur.

En Estrie ce matin, des tronçons des routes 237, 253, 108 et de l’autoroute 55 ont été fermés. La 239 a aussi été fermée en Montérégie.

À Montréal, le Service de police de Montréal a dû déployer de nombreux employés supplémentaires pour répondre aux nombreux appels logés au 9-1-1 hier, mais aucun incident majeur n’a été signalé. Aucune inondation majeure n’a été notée dans la métropole.

La journée devrait être ensoleillée à Montréal.

La 138 fermée à la circulation

Dans la région de Québec, Irène a causé plus de dégâts. Plusieurs arbres ont été déracinés par les forts vents, des feux de circulation ont été arrachés et des dizaines de milliers de résidences ont été privées d’électricité. Des rafales de vents de 100 kilomètres à l’heure ont été enregistrées dans la région.

Encore ce matin, environ 75 000 abonnés étaient privés d’électricité, tant sur la rive-nord que sur la rive-sud. À Sainte-Foy, une branche tombée sur une résidence a même causé un incendie. La route 112 à Tring-Jonction a été inondée. Une cinquantaine de résidences ont dû être évacuées à Saint-Patrice-de-Beaurivage, dans Lotbinière, en raison du débordement de la rivière Beaurivage.

Par ailleurs, dans la région de Charlevoix, la route 138 est fermée entre Saint-Siméon et Baie-Sainte-Catherine en raison d’un affaissement. L’affaissement a causé un accident de la route. Deux personnes se seraient retrouvées dans un véhicule impliqué dans l’accident et un des occupants de la voiture aurait été gravement blessé.

Dans Chaudière-Appalaches, plusieurs tronçons de route sont fermés, dont certains secteurs de la 112, de la 216, de la 276 et de la 173.

Arbre déraciné à Québec (Photo: Benoît Gariepy, Agence QMI)

Plusieurs cours d’eau inquiètent

Le passage de la tempête tropicale Irène sur le Québec provoque des crues importantes pour plusieurs cours d’eau de la province.

À Sherbrooke, notamment, les lendemains de la tempête Irène sont difficiles, alors que la rivière Saint-François a débordé à plusieurs endroits. Tôt ce matin, le débit du cours d’eau dans le secteur de Sherbrooke était de 1 599 mètres cubes par seconde, alors que le seuil mineur d’inondation est de 1 273 mètres cubes par seconde.

En entrevue à LCN ce matin, Pierre Corbin, d’Hydro-Météo, a indiqué que plusieurs autres cours d’ont ont débordé depuis hier en Estrie et en Montérégie. C’est dans ces deux régions que les plus importantes précipitations ont été enregistrées.

«On parle entre 100 et 120 millimètres qui ont été mesurés par quelques stations», a indiqué Pierre Corbin. Il a ajouté que la Beauce et que le Centre-du-Québec ont aussi été touchés par des quantités de près de 100 millimètres de pluie.

Pour les secteurs de l’est de la province, Pierre Corbeil a indiqué que le fait que les précipitations seront moindres dans ces régions fait que les niveaux d’eau ne sont pas problématiques pour le moment. Il a ajouté que l’on en saura plus sur la situation des cours d’eau de l’est du Québec vers la fin de la matinée.

Alertes et veilles en cours

Selon le bilan émis peu à 7h ce lundi matin par le Centre de prévision des crues du Québec, des alertes d’inondation sont en vigueur pour les cours d’eau suivants :

– Rivière Bécancour

– Rivière Nicolet

– Rivière Bullstrode

– Rivière Saint-François (certains secteurs)

– Rivière Etchemin

– Rivière Yamaska S-E

– Rivière du Chêne (Petite-Rivière)

– Rivière de la Roche (Montérégie)

– Rivière Bourbon (Centre du Québec)

– Rivière Eaton

– Rivière au Saumon

– Rivière aux Brochets

– Rivières des Hurons

-Rivière Beaurivage

Les veilles d’inondations sont maintenues pour les rivières L’Acadie et Coaticook.

Des avertissements de fortes crues sont en vigueur pour les cours d’eau suivants:

– Bassin versant de la rivière Montmorency

– Bassins versants de la rivière Batiscan

– Bassins versants de la rivière Ste-Anne

– Bassins versants de la rivière Portneuf

– Bassins versants de la rivière Jacques Cartier

– Bassins versants de la rivière de la Tortue

– Bassins versants de la rivière Châteauguay

– Bassins versants de la Rivière Richelieu / Lac Champlain

– Bassins versants de la rivière des Anglais

– Bassins versants de la rivière Yamaska

– Bassins versants de la rivière Chaudière

– Bassins versants de la rivière St-Charles, Lorette, Cap Rouge, Nelson

http://tvanouvelles.ca

12 réponses à “Irène au Québec 195 000 abonnés sans courant

  1. oui heureusement mais une chance que elle a lacher car on n’étais nerveux les vents surtout ca fesais peur la force que cela avait ici en campagne oufff !!! 😦

    • j’imagine, mon fils a La Pocatiere sont sortie en pleine tempete pour aller voir les chevaux a l.école d’equestres … et il a été mouillée a l’os, avec le vent ca pas été facile il reste pres du fleuve …

      • je comprend mon mari aussi as sorti pour faire , faire les besoin de nos petit chien caniche , mais le plus vieux as viré de bord assez vite et la petite Maya as suivie il se sont retenue les pauvre mais mon conjoint lui étais tremper lui aussi , mais à voir les images si-haut cela as passé encore plus dur que chez moi en certain endroit !!! Irène est pas drôle quand elle se déchaine Lol on vas rester avec son souvenirs , méchant souvenirs pour plusieurs à ce que je voit j,espère que ton fils attraperas pas la grippe !!!

        • Une amie m’a dit qu’un de ses chiens a préférer etre dehors .. a courir, se coucher par terre malgré la pluie et le vent …
          Il peut attraper du froid mais pas la grippe vue que c’est un virus qui se transmet par contact

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s