Meurtre de Valérie Leblanc La police tente d’établir des liens


Au cours de la saison estivale, un homme a essayer a plusieurs reprises d’enlever des jeunes filles sans avoir réussit … il n’a jamais été retrouvé A t’il un lien avec le meurtre de Valérie Leblanc .. ??? Ou c’est quelqu’un d’autre ?

Nuage

 

 

Meurtre de Valérie Leblanc

La police tente d’établir des liens

 

 

La police tente d’établir des liens

Crédit photo : Courtoisie

Par Justin Sadler | Agence QMI

Les policiers de Gatineau, en Outaouais, tentent de vérifier s’il n’y aurait pas un lien entre le meurtre de Valérie Leblanc, dont le corps a été retrouvé derrière le Cégep de l’Outaouais, à Gatineau, mardi soir, et trois tentatives d’enlèvement de jeunes femmes survenues au mois de juin.

En juin, la police a publié le portrait-robot d’un homme qui aurait tenté d’enlever trois femmes le soir du 8 juin. Dans tous les cas, l’homme avait ciblé des femmes dans la vingtaine.

Il s’agirait d’un homme de type caucasien dans la fin de la trentaine mesurant entre 5 pieds 11 pouces et 6 pieds. L’individu, décrit comme étant musclé, conduisait au moment des faits une Ford Focus grise.

«Peut-être que ses crimes deviennent de pire en pire, sorte d’escalade (de violence)», a indiqué un enquêteur.

Le porte-parole de la police de Gatineau, Jean-Paul Lemay, a toutefois précisé qu’aucun lien n’a été établi et qu’il n’y a «pas d’indication qu’il s’agit de quelque chose en série».

La police examine les images captées par les caméras de surveillance du cégep afin de voir si le véhicule du suspect était dans le secteur où le corps de la jeune Leblanc a été retrouvé.

«Nous examinons toutes les possibilités», a souligné le sergent Lemay.

Vendredi matin, une étudiante du Cégep de l’Outaouais a rencontré les policiers afin de leur fournir de nouvelles informations. Elle leur a dit avoir vu un homme blanc d’environ 18 ou 19 ans qui sortait du bois mardi vers 12h30. Elle a spécifié qu’il avait les cheveux coiffés vers l’arrière. Une dizaine de nouvelles informations liées au meurtre sont traitées par la police.

La police, qui n’a malgré tout toujours pas de suspect dans cette affaire, a par ailleurs confirmé vendredi que Valérie Leblanc a bel et bien été victime d’un meurtre. Une autopsie pratiquée sur son corps a permis aux experts d’en arriver à cette conclusion.

L’étudiante âgée de 18 ans est morte à la suite d’un traumatisme crânien. Elle a donc reçu au moins un coup à la tête.

Les policiers devaient quitter la scène de crime vendredi, après avoir fait une dernière battue dans le Parc de la Gatineau. Ils espéraient trouver des indices permettant de faire avancer l’enquête. Un poste de commandement a été mis en place non loin du cégep et une ligne téléphonique est consacrée à la cueillette de nouveaux renseignements (819-243-2346, poste 6677).

Par ailleurs, les quatre personnes qui ont trouvé le corps de Valérie Leblanc pourraient être accusées d’outrage à un cadavre et d’entrave au travail des policiers, sans être impliquées dans la mort de l’étudiante de deuxième année.

«Ils ne sont absolument pas soupçonnés de meurtre», a déclaré le sergent Lemay.

Mais selon le policier, l’autopsie devrait constituer une «aide précieuse» pour étoffer la preuve contre les quatre jeunes.

http://tvanouvelles.ca

5 réponses à “Meurtre de Valérie Leblanc La police tente d’établir des liens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s