Trouver son médecin sur Internet


La première image que j’ai en lisant cette article est un bon médecin de campagne comme dans le bon vieux temps mais qui a évoluer avec la technologie .. C’est selon moi un beau projet, peut-être qu’il ne ressoudera pas tout les problèmes relier a la difficultés d’avoir accès aux réseaux de la santé mais au moins il fait quelque chose de concret et que sûrement il y aura des personnes qui vont en bénéficier ..

Nuage

 

Trouver son médecin sur Internet

 

Sarah-Maude Lefebvre

Le Dr Hanna Nicolas a travaillé d’arrache-pied pendant plus de deux ans pour mettre en marche le site elodoc.com.
© Sarah-Maude Lefebvre/Agence QMI

Exaspéré par la lenteur du système de santé, un jeune médecin lavallois vient de lancer un site internet pour aider la population à se trouver un médecin de famille et à éviter les longues heures d’attente dans les urgences.

Le site http://www.elodoc.com/ a été entièrement conçu par Hanna Nicolas, un jeune docteur qui a quitté les bancs de l’école de médecine il y a à peine deux ans.

Découragé par les faiblesses du réseau de la santé, ce « crack »de l’informatique a décidé de prendre le taureau par les cornes pour « offrir enfin un service de qualité aux patients».

Diagnostics en ligne, consultations personnalisées avec des médecins, détails des listes d’attente dans les urgences des hôpitaux ainsi que pour certaines chirurgies, le site elodoc.com vise surtout à désengorger les hôpitaux du Québec.

« À l’urgence de ma clinique, on voit défiler près de 300 patients par jour et plus de 50 % d’entre eux n’auraient pas eu besoin de se présenter à l’urgence s’ils avaient eu accès à de l’information de qualité », déplore M. Nicolas. Mon site permet au patient de faire le tri de ses symptômes pour voir s’il est nécessaire ou non pour lui de se présenter à l’hôpital. »

Un médecin à portée de main

Ce service, ouvert à tous les Québécois et entièrement gratuit, comprend également une section où il est possible de poser des questions directement à un médecin.

Actuellement, une vingtaine de docteurs, une nutritionniste et même un dentiste ont accepté de participer bénévolement au projet.

« Les réponses seront four nies en moins de 24 heures », promet Hanna Nicolas.

Ce dernier croit que d’autres médecins s’ajouteront bientôt à la liste des volontaires, puisque la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec a donné son aval au site internet.

« D’ici quelques mois, nous pourrons donc jumeler les patients qui se cherchent un médecin de famille avec un docteur de leur région », dit M. Nicolas.

Plus rapide que Québec

Le jeune omnipraticien affirme ne pas être intéressé à développer son portail avec le ministère de la Santé du Québec.

« C’est trop long et trop compliqué de travailler avec les fonctionnaires, dit-il en riant. Cela prendrait dix ans au gouvernement pour accomplir ce que j’ai fait en deux ans. »

« Ce n’est qu’une petite contribution pour régler les nombreux problèmes que nous avons dans notre système de santé. Mais il faut bien commencer quelque part si on veut enfin aller de l’avant. »


Les services offerts par elodoc.com

Une encyclopédie médicale: les symptômes de plus de 150 maladies sont décrits dans des articles et des vidéos.

Consultation: une vingtaine de spécialistes de la santé répondent aux questions de la population par courriel.

Temps d’attente: les temps d’attente dans les urgences des hôpitaux du Québec ainsi que pour certaines chirurgies sont détaillés en temps réel.

Source: Elodoc.com

http://lejournaldemontreal.canoe.ca

Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

7 réponses à “Trouver son médecin sur Internet

  1. Je suis sceptique, me semble que le toucher, le senti est mieux…
    Mais je sais qu’il y a un manque de médecin et que tous les recours sont les bienvenus.

    • et de toute facon y a des gens qui recule quand il voit les urgences pleines au moins tu peux avoir de l,aide de cette facon c’est pas l’idéale mais au moins ca aide .. et ca le jeune médecin en est conscient

  2. J’admire ce médecin de vouloir que les choses changent et d’essayer. Mais je me demande comment les 20 médecins vont faire pour trouver le temps de répondre aux très nombreuses questions qu’il vont recevoir de part et d’autre de la province. Pas entre deux patients à la clinique, j’espère! Alors chez-eux après leur grosse journée de travail? Sans même être rémunérés? Je n’en connais pas beaucoup des m.d. qui font du « bénévolat ». Enfin, on verra bien ce que ça donnera. Mieux vaut essayer d’améliorer notre système pourri que de ne rien faire, il va sans dire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s