L’image de soi


Si nous commencions a nous voir telle que nous sommes … nous pourrions mieux avancer, voir s’améliorer pour devenir telle que nous souhaitons être
Nuage

L’image de soi

 

Photo : linternaute.com/Aurélie Riquel

On refuse souvent l’image que l’on a de soi, car on souhaite plutôt que les autres nous voient comme on aimerait être

C’est parce qu’elle ne correspond jamais

à l’image que l’on se fait de soi, qu’on renvoie toujours la faute sur quelqu’un d’autre

C’est souvent la piètre image qu’on a de soi qui nous empêche de voir la beauté chez les autres

Le plus beau visage du monde ne peut pas dire comment il se sent, ce sont ses pensées et la façon dont il les utilise qui déterminent sa beauté

Nos images mentales peuvent remplir une poubelle

de nos problèmes qui obstruent notre vision

On refuse souvent de s’attaquer à quelque chose en soi quand on veut trop défendre les autres

Il ne faut surtout pas se prendre pour un autre quand on est incapable d’être soi-même

Ceux qui vivent en surface ne vont jamais en profondeur, c’est pour cela qu’ils utilisent souvent l’espace de ceux qui les entourent

Plusieurs candidats à la sagesse s’identifient beaucoup plus à l’image du maître admiré, qu’avec celle du disciple anonyme

Aucune antenne ne peut recevoir l’image qu’on ne peut pas émettre

Le séducteur est attiré par l’apparence d’une personne, comme un lecteur est envoûté par un livre pour sa couverture

Nos yeux voient toujours l’image exacte devant le miroir, et devant la vie, c’est notre conscience qui n’en voit que la moitié

C’est parce qu’on n’accepte pas l’image qu’on a de soi,

qu’on est tiraillé par celle que les autres ont de nous

Les grandes personnalités sont souvent seules au monde avec leur image qu’elles ont elles-même créée

La passion exige de l’autre qu’il corresponde à l’image

qu’on lui impose, tandis que l’amour l’accepte tel qu’il est

La personne aimable dépense souvent en société les compliments qu’elle a économisé à la maison

Le sourire qui camoufle la peine est une attitude de surface, tandis que l’anxiété qui se cache derrière est le problème de fond

On voit toujours la faiblesse des autres et la bonté en soi, quand on ne peut pas discerner leur bonté de nos faiblesses

Gratifier son enfant pour parler de soi-même, nous empêche de se voir et de vraiment parler de soi

Il faut se sentir soi-même inférieur pour se croire supérieur

Il vaut mieux être soi-même avant de vouloir faire mieux dans le but d’avoir plus

On voit de mauvais chez les autres tout ce qui nous répugne de reconnaître en soi

On doit quelquefois briser des liens avec d’autres,

mais l’important est de ne jamais se perdre soi-même de vue

C’est parce qu’on ne veut pas se voir qu’on ne veut pas entendre ce que les autres ont reconnu en nous

On est tous semblable par la souffrance qui nous unit,

et différent par ce qui nous fait souffrir et ne se mesure pas

On est souvent agressé par l’image que l’on projette,

mais toujours satisfait de celle que l’on accepte

Si l’image que l’on projette est plus grande que nos capacités,nos aspirations seront toujours limitées par notre image

Pierre Trépannier

4 réponses à “L’image de soi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s