Immigration Des enfants détenus


C’est un peu trop excessif, alors qu’une femme québécoise demande de l’aide pour son fils de 15 ans depuis plusieurs années et on lui réponds que ce n’est pas assez grave … que le service d’immigration va emprisonnez des enfants au cas où ils deviendraient des terroristes  cela est illogique 

Nuage

Immigration Des enfants détenus

Immigration - Des enfants détenus

Le Péruvien Manuel De La Torre Herrera 

© Agence QMI / Veronica Henry 
 
 

OTTAWA — Ottawa détient des centaines d’enfants de réfugiés parce qu’ils pourraient représenter, dans certains cas, un danger, selon les autorités.

TVA Nouvelles a appris que depuis 2008, 1173 enfants avaient été détenus dans les centres d’immigration au Canada sous ce prétexte. Selon la loi, l’Agence des services frontaliers peut détenir des individus qui traversent la frontière canadienne sans posséder les papiers d’identité requis.

Il existe trois centres de détention de ce type à Laval, Toronto et Vancouver. Pour les personnes visées par ces arrestations, l’expérience peut s’avérer pénible, comme pour cette famille originaire de Kaboul, en Afghanistan.

En mettant les pieds en sol canadien, ils n’avaient pas de papiers d’identité. L’Agence des services frontaliers a décidé de les détenir dans ce centre de prévention de l’immigration de Laval durant 18 jours, le temps de prouver leur origine.

Le père était détenu d’un côté avec les hommes, et la mère et les quatre enfants de l’autre avec les femmes. Le plus jeune enfant était âgé de 3 ans.

« Un centre de détention n’est pas une place pour un enfant, surtout un enfant en bas âge, d’autant plus que les motifs de garde ne sont pas suffisants pour détenir des personnes », considère Me Sabine Venturelli, leur avocate.

Pour cette famille afghane, l’expérience fut bouleversante

. « On croyait qu’on était des terroristes, a raconté la mère, Homaira Azizi. On ne pouvait pas voir mon mari quand on voulait. C’était juste deux fois par jour, pendant 30 minutes. »

Le Conseil canadien pour les réfugiés s’oppose à cette mesure. Il croit qu’on ne devrait pas détenir les enfants, mais plutôt se contenter de détenir le père de famille par exemple, en attendant que la situation se rétablisse.

« La majorité des Canadiens sont choqués quand ils découvrent ça. C’est difficile à comprendre », soutient Janet Dench, directrice générale du Conseil.

L’Agence des services frontaliers dit pour sa part vouloir s’assurer que ces gens ne deviendront pas des clandestins dans la population canadienne et qu’ils ne représenteront pas une menace pour la sécurité nationale.

Le Canada n’est pas le seul pays qui procède de la sorte. On retrouve les mêmes pratiques aux États-Unis et en Australie.

http://fr.canoe.ca

9 réponses à “Immigration Des enfants détenus

  1. ouais ben ils ont pas les papiers… faudrait avoir leurs papiers en règle là ! mais pourquoi ces gens nont pas tous les papiers ca risquerait d’etre moins problématiques…

    • n’avaient pas les papiers d’identité… mais pourquoi ? ils doivent savoir cela ??? moi si je pars pas de papier et que j’ai 3 bébés à couches, je vais vivre la meme chose…

      • Oui ca je comprend et je suis d’accord que tu ne vas pas quelque part sans papiers
        mais par contre les enfants suivent les parents qu’ils le veuillent ou non
        ou ben ils les déportent toute la famille d’ou ils viennent ou bien ils arrete un des adultes pour ne pas mettre les enfants en prison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s