Chaud à mourir


Un billet qui explique bien les conséquences de la canicule. Il est important quand cela arrive de se prémunir le mieux que l’on peut pour éviter des désagréments qui peuvent être même mortel …

Nuage


Chaud à mourir

Chaud à mourir

© Shutterstock
Par Ronald Denis – Docteur en médecine, chirurgien et traumatologue

Partout, la chaleur des derniers jours a été accablante. Pour certains elle s’est avérée mortelle… Par temps de canicule, il ne suffit pas de boire de l’eau

Notre corps tente de maintenir de façon constante sa température à 37°, et lorsqu’il fait chaud comme ces derniers jours, la sueur qu’il produit le rafraîchit en s’évaporant. La vitesse avec laquelle cette évaporation se produit est reliée au niveau d’humidité relative et lorsque celle-ci atteint près de 90%, l’évaporation risque de cesser avec pour conséquence l’augmentation de la température de notre corps.

Tout le monde peut souffrir d’un malaise relié à la chaleur, mais certaines personnes sont plus à risque que d’autres comme les personnes âgées, celles qui font de l’embonpoint et celles qui consomment des médicaments tels que des antihistaminiques ou des neuroleptiques. Celles qui consomment de la cocaïne ou qui souffrent d’alcoolisme aussi.

Environnement Canada utilise l’indice Humidex pour exprimer l’effet combiné d’une humidité et d’une température élevées pour décrire la chaleur qui est ressentie. L’inconfort survient lorsque cet indice dépasse 30, et lorsqu’il s’approche ou dépasse 40, il devient impérieux de prendre des mesures pour se protéger de la chaleur. Bénins pour certains, les problèmes résultant d’une exposition à une chaleur intense seront éprouvants pour d’autres et, parfois, mettront leur vie en danger.

 

Problèmes cutanés

Une température ambiante élevée peut être la cause de l’obstruction temporaire des orifices des glandes sudoripares causant, principalement chez les jeunes enfants, une irritation cutanée. Celle-ci, la miliaire rouge, caractérisée par l’apparition de petits boutons rouges de la grosseur d’une tête d’épingle sur le visage, le cou et le thor
ax, s’estompe dès que la température diminue.

Problèmes musculaires

Vous faites un exercice physique intense accompagné d’une abondante transpiration et vous buvez abondamment pour compenser votre perte en eau, mais vous ne compensez toutefois pas vos pertes minérales. Pendant l’exercice ou plus tard, les muscles qui travaillent seront le plus susceptibles d’être atteints de brèves crampes intermittentes et souvent particulièrement sévères. Isolez-vous dans un lieu frais, ouvrez vos vêtements et buvez de l’eau fraîche additionnée de sel à raison de 5 ml pour 4 litres d’eau.

 

L’épuisement

Le manque d’eau et de sel après plusieurs jours d’exposition à une chaleur extrême ou suite à un exercice prolongé dans un environnement très chaud peut provoquer un effondrement du système de refroidissement du corps. Les enfants en bas âge et les personnes âgées sont les plus susceptibles d’en être victimes. La peau devient alors froide et moite. Transpiration abondante, faiblesse, étourdissement, soif intense, vision floue, nausée, maux de tête et température du corps supérieure à 38°, font partie des symptômes. L’épuisement par la chaleur est attribuable à une perte des tissus en eau et en sels minéraux consécutive à une transpiration trop abondante. La victime doit être déplacée dans un lieu frais, à l’ombre, boire de l’eau fraîche, idéalement salée, être aérée et aspergée d’eau fraîche.

 

La syncope

La syncope due à la chaleur se manifeste par une sensation de vertige et une perte de conscience causées par une diminution temporaire du flot sanguin vers le cerveau pendant que la personne est debout. Un malaise créé par une perte importante de liquide et une absorption insuffisante d’eau, causant une chute de tension artérielle conséquente d’un afflux de sang plus important dans les membres inférieurs. Les symptômes disparaissent rapidement lorsque la victime est soustraite aux conditions éprouvantes, s’étend et boit de l’eau en petite quantité
.


Le coup de chaleur

Le coup de chaleur est une affection très sévère et nécessite une intervention médicale d’urgence. La personne a été exposée trop longtemps à une chaleur intense ou au soleil sans s’abriter, ni se rafraîchir, ni s’hydrater de façon adéquate. On parle alors d’insolation: le corps a épuisé la totalité de ses réserves d’eau et de sel et la transpiration cesse. Le coup de chaleur peut survenir soudainement ou peut être la suite d’un épuisement par la chaleur. La température du corps augmente et dépasse les 41°. La peau devient rouge, chaude et sèche. La personne éprouve fatigue, maux de tête et vertiges. Elle peut devenir confuse, délirer, s’évanouir ou sombrer dans le coma. Au-delà de 41,5°C, la victime est en danger de mort ou de complications cérébrales irréversibles. Si vous croyez qu’une personne est victime d’un coup de chaleur, sollicitez sans tarder l’assistance d’urgence au 9-1-1. Dans l’intervalle, retirez ses vêtements en trop, aspergez-la d’eau fraîche et procurez-lui de l’air frais. Si elle est consciente, faites-lui boire de l’eau fraîche en petite quantité. Les personnes affectées de problèmes cardiaques ou qui ont un régime alimentaire faible en sel sont sujettes aux coups de chaleur.

Ne surestimez pas votre capacité à supporter la chaleur. Elle peut être insidieuse. Évitez les efforts aux heures les plus chaudes et durant celles qui suivent les repas. Vous êtes sous le soleil? Évitez de porter des vêtements épais, serrés ou de couleur foncée. Portez une casquette blanche et ne courez pas torse nu. Mouillez-vous régulièrement le front et la nuque, buvez beaucoup, même sans soif, et accordez- vous régulièrement des moments de répit au frais.


http://fr.canoe.ca

Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

3 réponses à “Chaud à mourir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s