La colère sur une chose


Voila bien le genre de situation que la colère ne donne vraiment pas grand chose a s’exprimer … quoique … c’est peut-être mieux justement de passer sa colère sur une chose que sur une personne ..

Nuage_blanc_1

La colère sur une chose

«Il ne faut pas se mettre en colère contre les choses : cela ne leur fait absolument rien.»


Madame de Staël

Ne m’appelle pas étranger


C’est un merveilleux texte pour l’unité des peuples Pourquoi ne pas redevenir comme l’enfant qui se fou carrément de la couleur, de la langue, de la race de celui avec qui il joue .. et de laisser tomber ces frontières des différences qui donnent tant d’hostilités …
Nuage_blanc_1

 

Ne m’appelle pas étranger


Ne m’appelle pas étranger
parce que je suis né en terre lointaine,
ou parce que le Pays d’où je viens
porte un autre nom.

Ne m’appelle pas étranger
parce qu’un sein étranger m’a nourri
ou parce que les histoires de mon enfance
étaient racontées dans une langue qui t’est inconnue.

Ne m’appelle pas étranger
parce que l’amour d’une mère
nous apporte à tous la même lumière.
Dans leurs chants et leurs caresses,
proches de leur coeur,
elles nous imaginent comme des êtres égaux.

Ne m’appelle pas étranger.
Ne pense pas d’où je viens.
Il est préférable de penser à notre destin commun
et voir où le temps nous guide.

Ne m’appelle pas étranger.
Ton blé est comme le mien
et tes mains comme les miennes !
Et la faim, jamais vaincue, s’abat partout,
continuellement sans choisir ses victimes

.

 

Ne m’appelle pas étranger
parce que ta route m’a attiré
et parce que je suis né dans un autre pays,
parce que j’ai connu d’autres océans
et appareillé à d’autres ports.
Mais les mouchoirs voletant
pour se dire adieu sont les mêmes,
comme sont identiques les yeux humides de larmes
de ceux que nous laissons.
Les prières et l’amour de ceux
qui espèrent notre retour sont les mêmes.

Ne m’appelle pas étranger.
Tous, nous pleurons avec la même voix
et partageons la même fatigue,
que nous traînons derrière nous
depuis le commencement des temps.
Quand les frontières n’existaient pas encore,
bien avant l’existence de ceux qui divisent et tuent,
de ceux qui vendent nos rêves
et qui auraient, un jour, inventé la parole  »étranger ».

Ne m’appelle pas étranger.
C’est un mot triste, un mot froid qui évoque l’exil.
Ne m’appelle pas étranger.
Regarde ton fils courir avec le mien,
main dans la main, jusqu’au bout du chemin.

Ne m’appelle pas étranger
parce qu’ils ne comprennent rien à la langue,
aux frontières, aux drapeaux.
Regarde-les dans le ciel :
une seule colombe les emporte
unis dans un vol unique

Ne m’appelle pas étranger.
Regarde-moi dans les yeux,
outre la haine, l’égoïsme et la peur
et tu verras que, moi aussi,
je suis un être humain.

 

Je ne peux pas être un étranger.

Titre original :  »No me llames estranjero »

Le saviez-vous ►La première photographie en couleurs


Si Monsieur Maxwell verrait la facilité aujourd’hui de prendre des photos couleurs, il serait vraiment étonné

Nuage_blanc_1

La première photographie en couleurs

En 1861, le physicien écossais James Clerk Maxwell (connu comme l’un des savants les plus célèbres du 19e siècle pour ses recherches en électromagnétisme) réalise la première photographie en couleurs, représentant un ruban écossais.

Il prend trois photos en plaçant une plaque photographique noir et blanc derrière une plaque en verre coloré successivement en rouge, en vert et en bleu (les trois couleurs primaires). En superposant les photos obtenues, il obtient une image en couleurs : c’est le principe de la trichromie.


http://www.jesuiscultive.com

Médias sociaux: quelques faits amusants


Qui aurait cru qu’un jour l’internet aurait changer du tout au tout nos vies .. que les réseaux sociaux seraient si puissant pour nous coller autant sur nos ordinateurs

Nuage_blanc_1

Médias sociaux: quelques faits amusants

Le clip du jour - Médias sociaux: quelques faits amusants
©YouTube

L’auteur de Socialnomics, Erik Qualman, a publié sur YouTube la dernière vidéo de sa série Social Media Revolution.


Le saviez-vous? Un divorce sur cinq est attribué à Facebook. La vidéo contient de nombreuses informations de ce type sur les médias sociaux.

Voici quelques autres petits faits amusants:

– Si Facebook était un pays, ce serait le plus grand du monde.

– Le nombre d’abonnés de Twitter suivant Lady Gaga, Justin Bieber et Britney Spears dépasse la population de la Suède, d’Israël, de la Grèce, du Chili, de la Corée du Nord et de l’Australie.

– 69% des parents sont «amis» avec leurs enfants sur un réseau social.

– Groupon atteindra le milliard de dollars, en termes de ventes, plus rapidement que n’importe quelle entreprise de l’histoire.

– 90% des consommateurs se fient aux recommandations de leurs pairs
(14% font confiance aux publicités)

 socialnomics.net

D’autres infos sur les médias sociaux (2010):
Cliquez ici.

http://fr.canoe.ca

Percée majeure en génétique


Certains je présume, vont voir le changement génétique comme une offense mais j’avoue être ambivalente car, après avoir vue le film le don de Dieu pour la première opération à coeur ouvert d’une tétralogie de Fallot ou des gens et ce même dans le domaine médicale des contestations d’opérer un coeur malade … Je me dis que cela peut apporter du bien pour soigner des maladies qui jusqu’à aujourd’hui cela était difficile voir impossible de soigné

Nuage_blanc_1

Percée majeure en génétique


Cette découverte pourrait changer le cours du développement de graves maladies.
© Shutterstock
Agence QMI

Des chercheurs de l’Université Rochester, aux États-Unis, ont fait une découverte majeure qui permettrait de modifier carrément le code génétique des individus.


Cette découverte pourrait changer le cours du développement de graves maladies comme la fibrose kystique, la dystrophie musculaire et plusieurs formes de cancers.


Les chercheurs ont trouvé une façon de modifier le messager RNA
(mRNA). Celui-ci transporte les informations génétiques en provenance de l’ADN jusqu’au cœur des cellules, afin qu’elles produisent des protéines. En modifiant le mRNA, on peut ainsi changer les instructions relatives à la production de protéines. Ultimement, les cellules produisent donc d’autres types de protéines que celles qui étaient programmées dans l’ADN.


«La capacité de manipuler la production de protéines est le dernier miracle de la médecine moderne!» affirme Robert Bambara, chercheur au département de biochimie et de biophysique de l’Université Rochester.« Ce sera un outil très puissant pour tenter de supprimer la tendance, chez certains individus, à développer des maladies génétiques souvent mortelles »,
ajoute le Dr Bambara.

«C’est une incroyable découverte», dit l’auteur principal de l’étude, Yi-Tao Yu, qui confirme qu’elle pourrait permettre de venir à bout de certaines maladies comme la fibrose kystique, causées par une production de protéines déficientes.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue scientifique Nature.

http://sante.canoe.com

Déménagements du 1er juillet Abandon d’animaux en hausse


A chaque saison, il y a un moment plus difficile pour les animaux .. des moments critiques a savoir s’ils continuent leur vie avec leur maitre ou si on les rejettent comme une vulgaire chose …

Nuage_blanc_1

Déménagements du 1er juillet Abandon d’animaux en hausse

Abandon d'animaux en hausse
Crédit photo : Agence QMI
Par Héloïse Archambault | Journal de Montréal

Le scandale sur le Berger blanc n’a pas eu l’effet souhaité dans les refuges de la région de Montréal au cours des derniers mois. Au contraire, plusieurs d’entre eux débordent encore plus qu’à l’habitude en cette période de déménagements.

« On reçoit deux fois plus d’animaux depuis deux mois, alors on a atteint la capacité maximale depuis un bon moment déjà, déplore Alanna Devine, responsable des relations publiques à la SPCA de Montréal. Mais, on n’a pas le choix de continuer d’accepter les animaux des villes qu’on dessert. »

Selon cette dernière, la SPCA reçoit 3 000 animaux abandonnés seulement durant la période du déménagement, qui couvre les mois de mai et juin. « On compte beaucoup sur nos foyers d’accueil, mais c’est difficile de trouver de nouvelles places. On doit refuser des animaux », explique-t-elle.

À la SPCA de Lanaudière, Lucie Duquette héberge actuellement 70 chiens, alors que la capacité d’accueil est de 45.

« C’est épouvantable, constate-t-elle. Les animaux arrivent depuis deux mois, mais ils ne quittent jamais. C’est l’enfer. »

Printemps décourageant

Cette année, les propriétaires interrogés avouent qu’ils avaient espoir que le scandale autour de la fourrière Le Berger blanc aurait eu un effet bénéfique sur les abandons.

« J’espérais que les gens soient plus conscients et qu’il y ait moins d’abandons, mais ce n’est pas le cas, se décourage Alanna Devine. Même que c’est pire, parce que les gens ne veulent pas aller au Berger blanc. Ça déboule ailleurs. »

« Loin des yeux, loin du coeur, ajoute Lucie Duquette. Je ne sais pas ce qu’on va faire. C’est très stressant. »

Euthanasies à venir


Présidente des Centres d’abandons d’animaux de compagnie du Québec, Johanne Tassé dénonce que beaucoup de ces bêtes doivent être tuées, faute de familles adoptives.

« On n’a pas le choix ; on ne sait plus où les mettre, explique-t-elle. Les abandons se font 12 mois par année ; on ne peut pas absorber autant d’animaux en même temps. » Propriétaire du Refuge Rosie, dans l’ouest de Montréal, Anne Dubé craint de son côté une hausse des animaux errants.


« Il y a trop de chiens dans les refuges, et souvent, les gens ne veulent pas payer pour l’euthanasie. Alors, ils les laissent aller dans la rue », déplore-t-elle.

http://tvanouvelles.ca