Le temps arrange bien des choses


Il y a des événements,  qui sont plus difficiles que d’autres, des personnes qui ne sont pas comme nous voulions qu’ils soient,  alors mieux vaut laisser le temps agir pour qu’ils deviennent plus acceptable voir devenir positif pour l’avenir 
 
Le temps arrange bien des choses
 
l'écoulement du temps est relatif à la gravitation
 
Lorsque tu acceptes les êtres et les événements tels qu’ils sont , tels qu’ils se présentent à toi, sans chercher à les changer ou les ajuster à tes attentes, alors tout devient simple, tout se clarifie, tout se place comme il se doit dans ta vie.
 

Marie Bolduc 

Ah les émotions


Ce sont notre attitude qui engendre la perception de la journée en devenir. Mieux vaut alors, s’habituer a devenir optimiste que meme dans la douleur nous puissions avancer 
 
Ah les émotions 
 
lever du jour
 
Photo : linternaute.com / © Pierre Bacon
 
C’est prouvé : l’état émotionnel avec lequel vous commencez la journée influence votre journée et vos perceptions !
 
Entretenez les dispositions positives, la gratitude pour ce que vous avez déjà, les nouvelles opportunités et accueillez les défis qui se présentent à vous, une nouvelle chance pour vivre votre vie en lui donnant un  sens sublime ! 
 
Michel Poulaert 

Truc Express ► Petite toux‏


Intéressant comme truc, mais je ne suis pas sur que ce soit bien raisonnable d’essayer  de se guérir avec du sucre blanc alors qu’une cuillerée de miel ferait a mon avis tout aussi l’affaire et serait probablement plus nutritif … Mais bon, peut-être que nous serions surpris des résultats


 
Petite toux 
 

Photo : legumesduquebec.com

 
Creusez une cavité de la grosseur d’un citron dans un rutabaga, qu’on appelle communément navet au Québec. Remplissez ce trou de sucre. En quelques heures, le sucre se transformera en sirop.
 
Prenez-en une cuillerée ou deux poour soulager la toux persistante
 
7  Jours/ Les meilleurs trucs de Madame Chasse-Taches/ Louise Robitaille/Fév. 2011 

Les couleurs ne sont pas les mêmes pour tous


Tout le monde sait grosso modo ce qu’est le daltonisme, mais saviez-vous qu’il existe différentes formes de daltonismes a cause des teintes … Enfin bref… ce qui est sur c.est que ces personnes apprennent a vivre avec des petits trucs pour se simplifier la vie

 
Les couleurs ne sont pas les mêmes pour tous
 
Les couleurs ne sont pas les mêmes pour tous
Près de 9 % des Québécois n’ont pas la capacité de distinguer une ou plusieurs couleurs. Il ne s’agit pas d’une maladie, mais plutôt d’un trouble héréditaire de la vision qui affecte principalement les hommes. 
 
Plusieurs sont incapables de distinguer le rouge et/ou le vert tandis que d’autres ne distinguent que des nuances de noir, blanc et gris… Ils ont tous en commun la même affection: le daltonisme. 

Le gène
 
Touchant dans 99 % des cas l’homme, le gène du daltonisme lui est transmis par une femme: sa mère. Ce gène est porté par le chromosome sexuel X et l’homme ne reçoit qu’un seul de ces chromosomes X, hérité de sa mère, et reçoit également un chromosome Y, hérité de son père. La femme, quant à elle, reçoit deux chromosomes X, l’un de sa mère et l’autre de son père.
 
Le gène du daltonisme est qualifié de «récessif», ce qui signifie qu’il suffit qu’un gène soit normal dans l’un des deux chromosomes X que reçoit la femme pour que l’anomalie ne se concrétise pas. La femme ne pourra être daltonienne que si ces deux chromosomes X, hérités de ses deux parents, portent le gène défectueux. Une probabilité plutôt rare.


Par contre, pour l’homme possédant un seul chromosome X hérité de sa mère, il faut simplement que celle-ci lui ait transmis le gène anormal pour qu’il soit daltonien. L’homme ne pourra jamais transmettre son daltonisme à son fils, puisqu’il ne lui donne qu’un chromosome Y, tandis que la mère pourra lui transmettre l’anomalie sans être, elle-même, daltonienne. Facile! Non?

Le trouble
 
Le daltonisme n’est pas une maladie. C’est une anomalie qui modifie, pour la personne qui en est affectée, la perception des couleurs. Celui qui en hérite la conservera toute sa vie sans qu’elle ne s’aggrave ni ne s’améliore. Le daltonien apprend à vivre en compensant à l’aide d’autres références la non-perception d’une ou plusieurs couleurs.
 
On associe souvent le daltonisme à la confusion entre le rouge et le vert, toutefois c’est une anomalie qui peut être plus complexe et bien difficile à décrire puisqu’il y a presque autant de daltonismes que de daltoniens…
 
Trois types de «cônes», des cellules spécialisées de la rétine de l’oeil, perçoivent respectivement trois couleurs: le bleu, le vert et le rouge dont la combinaison permet de former toute la palette des teintes que nous connaissons. La combinaison et les intensités respectives de ces trois couleurs, captées par les cônes, permettent à notre cerveau d’élaborer l’impression colorée.
 
Si l’un des types de cônes affectés à une couleur distincte ne fonctionne pas, le cerveau ne reçoit pas d’information sur la couleur correspondante. Les personnes ayant une vision normale sont «trichromates normales», c’est-à-dire qu’elles possèdent les trois types de cônes et voient l’ensemble des couleurs. Tandis que les daltoniens sont dichromates: ils ne possèdent que deux types de cônes, en général ceux des types bleu et vert. De ce fait, ils ne perçoivent que trois teintes: le bleu, le jaune et une teinte intermédiaire blanche ou grise. L’absence de cônes bleus ou verts est quant à elle beaucoup plus rare.
 
Très rarement, deux ou trois types de cônes peuvent être absents, celui qui souffre de cette anomalie ne verra alors qu’en noir et blanc et en nuances de gris. Par ailleurs, les cônes peuvent être tous présents sans cependant transmettre parfaitement au cerveau le signal correspondant à leur couleur. La vision colorée en sera donc partiellement altérée. Cette anomalie est qualifiée de «trichromatisme anormal».

Dépistage
 
Votre enfant enfile des chaussettes de couleurs différentes? Il a de la difficulté à distinguer si ses jouets fonctionnant à piles sont allumés ou éteints? Bonne idée que de vous assurer qu’il ne souffre pas de daltonisme, vous éviterez ainsi différents petits problèmes d’apprentissage.
 
Le dépistage est relativement aisé et est réalisé dès la première visite chez l’oculiste. L’anomalie est identifiée, à la lumière du jour, à l’aide de cartes représentant des chiffres ou des dessins formés de points colorés sur un fond d’une autre couleur. Le daltonien ne pourra distinguer ni les chiffres ni le dessin. Un examen ophtalmologique plus approfondi pourra identifier précisément le type de daltonisme dont il est affecté.
 
http://fr.canoe.ca

Les prix des aliments continuent de grimper


C’est décourageant d’aller a l’épicerie, c’est une grosse partie d’un budget. Personnellement, je trouve normale que les prix augmente mais navrant que les besoins essentiels augmentent autant ..C’est pour rien que plus de gens se lancent dans une nutrition précaire …vont au fast food, une impression de manger pour moins cher …
 
Les prix des aliments continuent de grimper
 
Argent - Les prix des aliments continuent de grimper

Ce sont les pains et les céréales qui seront les plus touchés par ces hausses de prix.  
 
© Shutterstock 
 
 
OTTAWA – Préparez-vous à payer encore plus cher à l’épicerie cette année, car les prix des aliments n’ont pas fini de grimper.

 
«Le pire reste à venir. Les hausses de prix toucheront presque tous les aliments, a indiqué Francis Fong, économiste à la Banque TD. Vous allez remarquer des prix plus élevés dans toutes les allées.» 
 
Les économistes affirment que le coût des aliments au Canada pourrait grimper de 8 % dans les mois à venir et se maintenir à de tels niveaux l’an prochain.
 
Ce sont les pains et les céréales qui seront les plus touchés par ces hausses de prix, compte tenu de la hausse des prix mondiaux du blé, du maïs et du soja. Puisque les animaux d’élevage consomment ces mêmes céréales, les analystes s’attendent du même coup à ce que le prix de la viande augmente. 
 
À l’heure actuelle, les coûts reliés à l’alimentation représentent environ 17 % des dépenses d’une famille canadienne moyenne. Les analystes préviennent les ménages qu’ils devront s’attendre à dépenser davantage pour se nourrir d’ici les prochains mois. 
 
«Soyez prêts à devoir consacrer une plus grosse partie de votre budget à l’alimentation», a affirmé M. Fong.
 
George Weston Limited, une entreprise canadienne de boulangerie et de pâtisserie qui est aussi propriétaire de la chaîne de supermarchés Loblaw, a récemment annoncé qu’elle augmentera ses prix de 5 % à compter du 1er avril 2011. 
 
Une hausse de 40 % à l’échelle mondiale 
 
Selon un rapport des Nations unies, le prix des aliments ont en moyenne augmenté de 40 % depuis juin 2010. Il faut compter près d’une année pour que la hausse des prix mondiaux des aliments se ressente au Canada. 
 
Le porte-parole libéral responsable des Droits des consommateurs, Dan McTeague, affirme que les soubresauts de la météo et le prix des biocarburants sont en partie responsables de la hausse vertigineuse des prix mondiaux des aliments. Il a également pointé du doigt la spéculation, qui a selon lui pour effet de gonfler les coûts. 
 
«Des compagnies d’assurance et des fonds de pension font grimper artificiellement les prix. Ils font en sorte que la demande des investisseurs en vienne à dépasser la demande physique», a affirmé M. McTeague. 
 
Des hausses profitables pour les agriculteurs 
 
Si certains dénoncent les conséquences de la spéculation, d’autres s’en réjouissent. Les agriculteurs canadiens, particulièrement ceux de la Saskatchewan, sont les premiers à tirer parti de la hausse des prix des aliments. 
 
«En deux ans, nous avons connu la plus forte augmentation du revenu agricole net de notre histoire», a souligné Richard Phillips, directeur général du Grain Growers of Canada, une association qui représente des agriculteurs du pays. 
 
Selon Statistique Canada, le revenu agricole net en Saskatchewan est passé de 148 millions $ de pertes en 2006 à 2,1 milliards $ de profits en 2009. 
 
Selon M. Phillips, si la demande en éthanol aux États-Unis est en partie responsable de la hausse des prix des céréales, il ne faut pas négliger non plus l’essor des classes moyennes de la Chine et de l’Inde. 
 
«[Ces citoyens chinois et indiens] veulent des pains qui lèvent. Ils veulent aussi plus de viande dans leur régime alimentaire», a mentionné M. Phillips. 
 
L’ONU estime que les populations de ces pays vont continuer à augmenter au cours des prochaines décennies, ce qui aura certainement un effet sur les prix des aliments. 
 

Le Canada doit préserver l’eau de sa forêt boréale


Le Canada est un pays riche par la faune, la flore et l’eau … nous devons préserver nos forêts et notre eau., si nous voulons garder notre eau douce J’espère que ceux qui prennent des décisions feront les bons choix .. c’est sur que nos ressources est aussi une question économique mais pour les générations a venir ce sont des choix qui s’imposent
 
Le Canada doit préserver l’eau de sa forêt boréale
 
Le Canada doit préserver l'eau de sa forêt boréale
 
Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse
Agence France-Presse
 
Un groupe international d’experts scientifiques a appelé cette semaine les dirigeants politiques et autochtones du Canada à préserver les millions de lacs et rivières de sa forêt boréale, dont l’eau joue un rôle primordial pour la glace de l’océan Arctique.
 
Le Canada doit limiter toutes les activités industrielles importantes risquant d’affecter la vie de cette forêt, déclarent-ils dans une lettre ouverte fondée sur une étude de l’organisation de défense de l’environnement Pew Environment Group.
 
Les forêts boréales du Canada abritent plus d’eau douce pure non gelée que n’importe quel autre écosystème du monde, indique cette étude, selon laquelle la surface de leurs lacs et rivières totalise près de 800 000 km2.
 
«Quand vous regardez une carte en couleur des réserves d’eau douce pure du monde (marquées en bleu), vous êtes frappé de voir tout le bleu au Canada», a dit à l’AFP le principal auteur de l’étude Jeffrey Wells.

En effet, selon les chiffres cités, la forêt boréale canadienne abrite un quart des terres humides de la planète, la moitié des lacs de plus d’un kilomètre carré, cinq des 50 plus grandes rivières ou fleuves et le plus grand réservoir d’eau pure, le Grand Lac de l’Ours.
 
Maintenir la libre circulation de leurs eaux qui affluent dans l’Arctique est primordial pour la formation des glaces sur cet océan, car l’apport d’eau douce permet un gel plus rapide. Un gel plus lent ou son absence contribueraient au réchauffement planétaire.
 
Mais l’industrie forestière, gazière et pétrolière, les mines et la construction de barrages, produisent des effets néfastes sur la quantité et la qualité de ces eaux et sur les écosystèmes qui en dépendent, mettent en garde les auteurs de l’étude.
 
Les surfaces de la forêt boréale touchées actuellement par des activités humaines totalisent 728 000 km2, relève encore l’étude.
 
Ses auteurs jugent insuffisantes les mesures prises jusqu’à présent, qui préservent 748 000 km2, soit 12% de la surface de la forêt boréale. Ils pensent que les zones protégées devraient permettre de laisser 50% de celle-ci intacte.