Les problèmes


J’aime bien cette façon de voir, les problèmes sont des défis a résoudre pour acquérir des expériences .. voir ce qui est important pour être en mesure d’affronter cet obstacle
 
Les problèmes
 
 
«Il n’est jamais problème qui n’ait un cadeau pour toi entre ses mains. Tu cherches des problèmes parce que tu as besoin de leurs cadeaux.»


Richard Bach   

Les riches marins marchands


On se sent bien nantis quand la vie nous sourit, que nous avons des gains, des choses qui nous appartiennent mais ce matériel est-il plus important que la famille, les amis, notre propre vie … ? Ces choses quand nous serons partis vers d’autres cieux ne pourront nous suivre, si un tremblement de terre, un ouragan que sais-je arriverais .. serais-ce si important de perdre des tableaux, des bijoux? Les deuxincendie que j’ai vécu, j’ai tout perdu en l’espace de quelques instants ..mais, ma famille a survécu .. dehors en pyjama c’est ce qui compte et rien d’autre…
 
Les riches marins marchands
 
 
Photo : voilesetvoiliers.com
 
De riches marchands embarquent à bord d’un navire avec leurs biens, leurs esclaves et leur orgueil d’hommes à l’abri de tout besoin. 
 
Les marins portent leurs malles remplies de bijoux, d’or et de riches étoffes alors qu’eux n’ont pour tout bagage qu’un ridicule sac vide et une vieille couverture. 
 
Le voyage s’annonce serein sur une mer d’huile, le soleil est au rendez-vous et le vent n’est pas décidé à se lever. Sans ce souffle, la traversée est lente, très lente. 
 
A bord, les marchands se conduisent comme s’ils commandaient aux dieux eux-mêmes en pestant contre les astres, en regrettant que le vent ne souffle pas avec plus de force et en humiliant les marins qui ne « connaissent rien à l’art de la navigation ».  
 
Tant et si bien que les dieux finissent par les entendre et décident de répondre à leurs vœux en envoyant une terrible tempête pour les punir. 
 
Les nuages noirs s’amassent à l’horizon et le vent s’annonce par petites rides de plus en plus rapprochées sur la surface de la mer. 
 
Les marins, expérimentés, comprennent qu’ils vont vivre de terribles heures et se tiennent prêt à leurs postes, tandis que les riches marchands, heureux que les dieux les aient entendus, raillent la couardise de l’équipage. 
 
Au pire de la tempête, les marins s’aperçoivent qu’ils ne pourront pas s’en tirer sains et saufs sans larguer du lest.  
 
Soucieux de sauver leur navire, ils n’hésitent pas à passer les bagages les plus lourds par-dessus bord. Mais les riches ne l’entendent pas de cette oreille et s’accrochent à leurs malles comme si c’était elles qui allaient les sauver, comme si leur vie en dépendait. 
 
Ils supplient les dieux de les épargner en pleurant comme des enfants. 
 
Le capitaine du bateau est forcé de menacer d’en jeter quelques-uns à l’eau avec leurs coffres pour qu’ils acceptent de se séparer de leur or. 
 
L’énorme poids ainsi libéré, le navire retrouve enfin sa stabilité.  
 
La tempête se calme aussitôt et l’équipage est sauvé. Les marins sont heureux mais les riches marchands restent silencieux : avec leur richesse, c’est leur vie qu’ils croient anéantie.  
 
Qu’est ce qui maîtrise notre vie : nos biens ou notre vie?  
 
Auteur inconnu

Le saviez-vous ►La brosse à dents‏


Si nous voulons garder nos dents le plus longtemps possible, il est important de les nettoyer régulièrement avec une brosse a dents … Cet outil fut un temps, un  objets convoiter par les riches mais heureusement, aujourd’hui, tout le monde peuvent avoir accès a une brosse à dents 
 

La brosse à dents
 

 
Pour avoir des dents éclatantes, il faut se les brosser trois minutes chaque fois : les dentistes n’arrêtent pas de le répèter !
 
C’est l’heure de la révision annuelle. Les machôires grandes ouvertes, mal assis sur son siège de torture, on  attend le verdict.
 
Si l’année n’a pas fait trop de dégâts dans notre bouche, c’est grâce à notre brosse à dents. 
 
La première a été frabriquée en Chine vers l’an 1500. Ses poils étaient en soie naturelle, et son manche en bois.  La brosse à dents a débarqué en Europe vers les 1570, notamment au sein de la cour de France, après une  présentation faite par l’ambassadeur d’Espagne
 
La noblesse y pris goût et en a fait un objet de luxe orné de pierres précieuses qu’on exhibait.. Les médecins lui ont longtemps préféré des pommades pour l’hygiène buccale à tel ppoint qu’elle n’est devenue d’usage courant qu’au XIX ème siècles. 
 
En 1908, le premier brevet de brosse électrique a été déposé. Quand à la brosse traditionnelle, ses poils sont passé de la soie naturelle à la soie synthétique pendant la Seconde Guerre mondiale, faute d’approvisionnement. C’en était fait des poils de sanglier en double rangée 
 

7 jours/ Déc 2010 

Momentos


Ça vaut la peine de regarder cette vidéo jusqu’au bout … c’est émouvant, c’est probablement fictif, mais pourquoi pas que des personnes qui sont séparés de leur famille pour x raisons puissent renouer grâce a des personnes qui n’ont qu’un envie est de lire le bonheur qu’ils peuvent faire autour d’eux
 
Momentos

Vol d’identité : Un véritable fléau au Canada


Malheureusement nous sommes rendus a un point que tout ce qui nous relie a un nom, adresse, numéro social etc … peut nous causer des problèmes de vol d’identité. Tout ce que l’on jette même au recyclage ont doit s’assurer qu’il n’y ai pas d’informations personnelle .. comme bouteilles de prescription, demander au pharmacien de ne pas coller la prescription dans la bouteille de pilule mais de l’inséré en dedans pour avoir plus de facilité a détruire .. plein de petit trucs que ce soit virtuel ou réel compte pour se protéger
 
Vol d’identité : Un véritable fléau au Canada
 
Agence QMI  Jean-François Cyr
 
 
Vol d’identité - Un véritable fléau au Canada
MONTRÉAL – L’usurpation d’identité, l’hameçonnage sur internet, le vol de cartes de crédit et autres fraudes en tout genre sont devenus un véritable fléau qui coûte des milliards de dollars aux Canadiens chaque année. À l’occasion du Mois de la prévention de la fraude, plusieurs acteurs du monde économique et les forces de l’ordre s’unissent pour lutter contre les criminels. 
 
«D’après nos plus récentes études, 97% des Québécois sont conscients des risques liés au vol d’identité et 80% d’entre eux sont inquiets du rôle considérable d’internet. Malgré tout, ils doivent s’informer davantage puisque le pays vit un problème sérieux», a affirmé Sylvain Patry, expert en vol d’identité et premier vice-président de ProtegeMonIdentite.ca. 
 
Il s’agirait d’un phénomène global de grande ampleur en constante augmentation. C’est d’ailleurs le crime en plus forte croissance au pays. Une personne sur six serait touchée. 
 
«Trop souvent, les Canadiens participent à leur insu aux manœuvres frauduleuses qui les dépouillent de sommes importantes […] Le vol d’identité est probablement le pire de tous ces problèmes, car il est pernicieux. Souvent, les gens ne s’en doutent pas et les dommages peuvent être multiples», a dit M. Patry. 
 
La fraude englobe une panoplie d’activités criminelles: la fraude hypothécaire, les arnaques par courriel, les fausses offres d’emploi ou encore les médicaments sur ordonnance illicites. 
 
Cette année, plus de 500 millions de dollars de pertes proviennent de la fraude au crédit dans la Belle Province, selon Sylvain Patry. 
 
En 2006, près de 6000 dossiers de fraude par cartes ou guichets ont été signalés, selon des données de la Sûreté du Québec. Les statistiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) font état de plus de 40 millions de dollars retirés frauduleusement des guichets automatiques chaque année, dans la grande région métropolitaine. 
 
Dans l’ensemble du Canada, il y aurait plus de 55 millions de cartes de crédit en circulation et les pertes suite à une fraude par cartes de débit se chiffrent à 95 millions de dollars selon les Travaux publics et Services gouvernementaux du Canada. 
 
Pour lutter contre cette gangrène économique, le Bureau de la concurrence Canada s’associe à la Banque du Canada, à la Gendarmerie royale du Canada, à la Sûreté du Québec et au SPVM pour mener une campagne visant à sensibiliser la population aux risques des fraudes et aux moyens de les éviter. 
 
Cette année les Bibliothèques publiques du Québec et le Réseau Biblio du Québec, qui regroupent plus de 900 bibliothèques municipales, participeront à cette campagne de prévention. 
 
Plusieurs conférences sur le sujet seront également proposées durant tout le mois de mars. 

Pour obtenir plus d’information, on peut consulter le site www.protegemonidentite.ca 
 
http://fr.canoe.ca 

Un Tim Hortons transformé en salle des urgences


J’espère que les patrons du Tim ont bien nettoyer après cet évènement inusité pour un restaurant .. mais l’idéal je crois est un centre sportif, ou un local quelconque…
 
Un Tim Hortons transformé en salle des urgences 
 

Vancouver - Un Tim Hortons transformé en salle des urgences
Agence QMI  Charles-André Gagnon
 
NEW WESTMINSTER, Colombie-Britannique – Il n’y a pas qu’au Québec que les urgences des hôpitaux débordent. Un Tim Hortons a été réquisitionné dans la banlieue de Vancouver pour permettre de traiter le surplus de patients.

 
Le restaurant situé dans un hôpital de New Westminster a été transformé en salle des urgences, dans la nuit de lundi à mardi. Cinq patients y ont été traités pendant plus de 90 minutes après qu’une centaine de personnes se soient présentées aux urgences de l’hôpital.
 
C’est le flux inattendu de patients qui a forcé les autorités médicales à prendre ces dispositions exceptionnelles.

http://fr.canoe.ca

Les animaux obèses eux aussi


Étant donné que notre mode de vie ressemble un peu aux États-Unis, sûrement que les pourcentage d’obésité chez les animaux seraient plus ou moins similaire .. quoi qu’il en soit, nous avons changer notre alimentation et celui de l’animal, en plus nous les encabanons dans nos maisons au lieu de sortir avec eux pour faire des exercices
  
Les animaux obèses eux aussi
 
Les animaux obèses eux aussi
 
Plus de la moitié des chiens et chats de compagnie souffrent de problèmes de poids aux États-Unis, à peine moins que leurs maîtres, selon une étude publiée récemment. 

  
Quelque 55 % des chiens et 53 % des chats souffrent d’obésité ou d’excès pondéral, selon la 4e étude annuelle de l’Association pour la prévention de l’obésité des animaux de compagnie (APOP).
 
À titre de comparaison, ce chiffre est de 68 % pour la population adulte américaine, selon les statistiques fédérales.
 
Sur 133 chats adultes observés, près d’un tiers avaient des problèmes de surpoids, 22 % présentant des signes cliniques d’obésité. Côté chiens, 35 % des 383 cas étudiés étaient en surpoids et 20,6 % obèses.
 
Toujours en hausse
 
«Nous constatons que le nombre d’animaux de compagnie obèses est plus élevé que jamais auparavant», a commenté le Dr Ernie Ward, de l’APOP.
 
En 2007, 19 % des chats et 10 % des chiens étaient obèses. Pour un animal, l’obésité est caractérisée par un poids supérieur de 30 % à la normale.
 
«C’est inquiétant parce que cela signifie qu’il y aura davantage d’animaux touchés par des maladies liées au poids comme l’arthrite, le diabète, l’hypertension et l’insuffisance rénale», des pathologies qui se manifestent également chez l’homme, a ajouté le Dr Ernie Ward.