5 mythes sur les produits laitiers


Le lait … depuis que l’être humain a commencé a domestiqué des animaux que le lait est devenu un brevage important dans l’alimentation humaine .. Ce n’est pas juste bon pour les enfants mais aussi pour les adultes
 
5 mythes sur les produits laitiers

Certains préjugés à l’égard du lait et des produits laitiers sont tenaces. On tire les choses au clair.

 

 
Le lait, c’est pour les enfants seulement 
  
Faux. Consommer du lait et des produits laitiers augmente le gain osseux pendant l’enfance et l’adolescence, mais retarde aussi les pertes osseuses liées à l’âge, ce qui réduit le risque de fractures tout au long de la vie. Un apport élevé est également associé à une masse adipeuse moindre et à une prise de poids plus faible au fil des ans. En prime, les données scientifiques suggèrent que les produits laitiers pourraient jouer un rôle dans la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, de diabète de type 2 et de cancer du côlon. 
  
On peut facilement puiser son calcium ailleurs 
 
Faux. Non seulement le calcium est-il présent en grande quantité dans le lait et les produits laitiers, mais c’est aussi le mieux absorbé. Par exemple, pour obtenir le même apport en calcium qu’une tasse de lait, il faudrait manger près de huit tasses d’épinards ou de trois tasses de brocoli. Et il n’y a pas que le calcium. Le lait et les produits laitiers fournissent une part importante de 15 autres nutriments essentiels, comme les protéines, le magnésium, le potassium, le phosphore, la riboflavine et les vitamines A, D et B12. Rien d’étonnant à ce qu’ils forment l’un des quatre groupes d’aliments essentiels à la santé. 
 
 
Les produits laitiers constipent 
 
Faux. Le manque de fibres et d’eau dans l’alimentation, la prise de certains médicaments, trop peu d’activité physique, voilà ce qui provoque la constipation. De fait, des études sur le sujet ont démontré que la consommation de fromage n’était associée ni à la constipation, ni au ralentissement du travail intestinal, ni à aucun autre changement de la fonction intestinale.   
 
Les produits laitiers apportent beaucoup de gras 
 
Faux. L’ensemble des produits laitiers (le lait, le yogourt, le fromage et même la crème et la crème glacée) ne comptent que pour 18 % de l’apport total en gras et pour 13 % des calories, en moyenne, dans l’alimentation des Canadiens. Ils ont aussi l’avantage d’apporter plus de 16 nutriments essentiels, contrairement aux pâtisseries, grignotines salées et autres aliments riches en gras. Et puis, il n’en tient qu’à nous de choisir plus souvent les versions allégées de nos produits laitiers préférés. 
 
On doit éviter les produits laitiers en cas de dérangement intestinal
 

Dans la plupart des cas, non. Les produits laitiers fermentés, comme le yogourt, et ceux qui sont additionnés de bonnes bactéries probiotiques peuvent même être utiles pour soulager une diarrhée associée à la prise d’antibiotiques. Quant aux personnes intolérantes au lactose (le sucre naturel du lait), la plupart d’entre elles peuvent normalement ingérer de petites quantités de lait, surtout aux repas, quoique, chez certaines, plus sensibles, une diarrhée peut tout de même survenir après l’ingestion de lactose. 

 
Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

6 réponses à “5 mythes sur les produits laitiers

  1. Dommage que mon commentaire n’ait pas été validé. Peut-être que la personne sur ce blog veut lire que ce qu’il l’arrange.
    Bonne journée.

    • je n’avais pas accepter ton commentaire Même si je n’étais pas d’accord avec tout … J’aurais accepté ton commentaires mais j’ai vérifier que ton blog n’existe pas et encore maintenant il n’est pas plus accessible .. c’est simplement pour cela que je n,avais pas accepter …

  2. Je te réponds par mail à ce que tu m’as dit par mail.
    Je me disais qu’il aurait pu y avoir un bug et qu’il n’y avait pas de commentaire… ou encore que tu le trouvais trop long …….. donc j’ai mis « peut-être ». Mais bon, j’aurais pas cru que fallait que j’ai un blog pour que mon commentaire soit accepté.

    J’ai supprimé mon blog car j’ai eu des soucis pour droits d’auteur alors que j’avais signalé clairement la source… Ayant déjà eu des soucis de publication auparavant sur d’autres plateformes, j’ai choisi de fermer mon blog pour en ouvrir un autre où je publierai des textes exclusivement écrits par moi-même.
    Le fait que quand tu cliques sur mon pseudo, ça fait erreur, c’est que WordPress a fait un bug et a ajouté un f au nom du domaine … ce que je ne voulais pas.
    J’ai modifié le nom de domaine du blog il y a quelques jours mais ça n’a pas encore été pris en compte.
    Voili voilou pour l’histoire.
    Donc mon nouveau blog, c’est prisedeconscience.wordpress.com qui débute tout juste.

    Désolé pour les malentendus.

    • C’est une mauvaise déduction de ma part car certains n,ont pas de blog et ont leur commentaires ici …c,est en se parlant qu’on se comprend
      Milles merci pour ton commentaire et passe une bonne journée

  3. Je comprendrai si le commentaire suivant n’est pas validé :
    J’ai laissé sous-entendre que tu l’avais peut-être pas aimé car j’ai publié un commentaire une fois sur un blog hindouiste, il a été validé puis il y a eu réponse, j’ai répondu mais le deuxième, j’ai eu beau le remettre, je l’ai jamais vu apparaître…

    Mon commentaire (je l’ai gardé car je sens que ça me servira) :
    Salut !

    Je viens apporter mes connaissances à ce sujet loin des lobbys laitiers qui vont vous dire que le lait, c’est indispensable … qui envoient des diététiciennes à l’école pour faire de la propagande sur les produits laitiers … qui mettent de la pub, en veux-tu, en voilà un peu partout en disant qu’il faut consommer trois produits laitiers par jour (faux-besoin).

    Le lait c’est pour les enfants seulement

    Vrai et faux.
    Le lait de la mère humaine est seulement adapté aux bébés humains.
    Certains parents nourrissent leur enfant au sein jusqu’à un certain âge ou lait (on devrait appeler jus) d’amande, noisette, châtaigne et ils vont très bien.

    Où les mammifères après sevrage trouvent-ils leur calcium ?
    L’être humain est un mammifère.
    Avant que la traite des animaux ait lieu, il faisait comment l’être humain sans lait ?
    Ils font comment les enfants allergiques au lactose ? ^^
    http://www.communique-de-presse-gratuit.com/alimentation-le-lait-damandes-en-reponse-aux-allergies-au-lait-de-vache_25448.html
    http://www.vegetarisme.fr/enfants.php?content=vegetarien_fichebebevegetalien

    http://www.scienzavegetariana.it/BimbiVEG/schede_bimbi.html
    http://www.veganhealth.org/articles/realveganchildren
    http://www.vegetarismus.ch/heft/2005-1/veganeKinder.htm

    On peut facilement puiser son calcium ailleurs

    VRAI

    « Par exemple, pour obtenir le même apport en calcium qu’une tasse de lait, il faudrait manger près de huit tasses d’épinards ou de trois tasses de brocoli. »
    Encore faut-il voir le niveau d’absorption entre les deux …
    De plus, les besoins en calcium ont été calculés sur une population omnivore qui a des pertes en calcium à cause des protéines animales.

    Le calcium, on le trouve dans l’eau, les choux, les noisettes, amandes…
    http://www.vegetarisme.info/spip.php?article85

    « En effet, les personnes consommant des produits laitiers perdent plus de calcium, donc pour en garder la même quantité il leur faut en consommer plus.
    J’avais également lu que proportionnellement notre corps assimile plus le calcium quand on a des apports plus faibles (càd, en prenant un exemple avec des chiffres bidons, qu’une personne qui consomme beaucoup de X va en assimiler 20%, alors qu’une qui consomme peu va en assimiler 60%)
    De plus, on ne sait pas trop comment sont calculés ces besoins journaliers officiels… »
    http://vegeweb.org/viewtopic.php?id=7378

    « Dr Jean Seignalet, auteur de « l’Alimentation ou la 3ème médecine » suggère de « Supprimez tous les laits animaux (vache, chèvre, brebis) et leurs dérivés : beurre, fromage, crème, yaourt, glace » Selon lui, le lait serait en effet responsable de maladies auto-immunes (problèmes articulaires, sclérose en plaques), de cancers et de problèmes d’asthme ou d’allergies. Une thèse défendue également par Henri Joyeux, professeur de cancérologie et de chirurgie digestive à la Faculté de Médecine de Montpellier, qui a préfacé l’ouvrage du Dr Seignalet et qui a lui-même édité « Changez d’alimentation ». »

    « Selon le Dr T. Colin Campbell : « L’association entre consommation de protéines animales et augmentation des fractures semble aussi forte que l’association entre tabagisme et cancer du poumon ». »

    « Une étude réalisée par des chercheurs travaillant pour l’industrie laitière américaine, (National Dairy Council) fut de donner à un groupe de femmes ménopausées 8 verres de 25cl de lait écrémé par jour pendant 2 ans. Tandis qu’un autre groupe de femmes ménopausées ne devaient prendre aucun verre de lait pendant la même période. Le groupe « avec lait » consomma 1.400 mg de calcium par jour et, au terme de l’étude, perdit 2 fois plus de masse osseuse que le groupe « sans lait ». Les chercheurs conclurent : » la prise régulière de lait a fait augmenter de 30 % la consommation de protéines journalières, ceci peut expliquer la détérioration osseuse ». »

    « L’ostéoporose due au manque de calcium dans les os est principalement due au sulfure présent dans la viande et à la protéine caséique du lait qui fait que le calcium est rejeté dans les urines. Les pays ayant la plus grande consommation de viande et de produits laitiers sont ceux ayant les niveaux de fragilité osseuse les plus élevés. »

    « Selon le docteur Alexandre Minkowski, professeur en néonatalogie à Paris, le lait de vache expose le nourrisson à des troubles métaboliques marqués, notamment par des concentrations trop élevées de deux acides aminés dans le sang : la tyrosine et la phénylalanine, ce qui constitue un danger potentiel pour le cerveau (risque de retard mental). D’autre part, les courbes de croissance d’enfants nourris au lait de vache sont plus ascendantes que celles de bébés nourris au sein (croissance trop rapide). Rappelons les conséquences possibles de cette croissance accélérée du squelette : anomalies osseuses, et formation d’un terrain préostéoporotique. »

    D’autres passages comme celui-ci dans la section santé :
    http://www.vegplanete.com/

    « En 1997, Diane Feskanich et son équipe de chercheurs de Harvard ont démontré que les femmes qui consommaient le plus de laitages n’étaient pas mieux protégées du risque de fracture de la hanche ou de l’avant-bras. En réalité, plus elles consommaient de calcium laitiers, plus le risque de fracture était élevé. La même équipe de Harvard n’a pas non plus trouvé que le lait protégeait des fractures les 43063 hommes agés de 40 à 75 ans dont elle suit la santé.
    Pour ce qui est des personnes ne consommant pas de lait, pas besoin de Nutrinet, une étude à été réalisé en Chine, car le taux d’osthéoporose était démesurément élevé à Hong-Kong, alors que dans le reste du pays il était insignifiant. Pourquoi ? Hong-kong possède un mode de vie occidental, avec beaucoup de laitage et proche des apports recommandés chez nous, soit entre 900 mg et 1,2 g. En revanche, dans le reste du pays ils en consomment 3 à 4 fois moins.
    Le lait est un poison lent, suspecté par d’autres scientifiques étrangers, d’avoir un lien substantiel avec le diabète de type I, le cancer de la prostate, et pour l’homme Parkinson.
    De plus, l’homme s’est passé de laitage depuis toujours, il n’y a que depuis 20000 ans que nous en consommons, et surtout en grande quantité depuis 1 siècle, pensez que vous que nous avons le bagage génétique pour le digérer ?
    En revanche l’industrie du lait c’est 24,5 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2008, on comprend l’intérêt des lobbyistes à nous en faire boire à outrance, ce que cautionne le Dr Hercberg, seul contre tous. Et si lui ne boit pas de lait, il met du beurre dans ses épinards. »

    http://vegeweb.org/viewtopic.php?id=7744&p=2

    Article que j’ai écrit à l’époque :
    « J’entends souvent parler de carences en calcium lorsque l’on suit un régime vegan. Et puis ostéoporose par ci, par là…
    Mais tout d’abord:

    Comme l’écrit le Dr Jérôme Bernard-Pellet : « Il faut savoir que contrairement aux idées reçues, et à ce qu’on peut lire dans certains articles médicaux manquant de rigueur scientifique, le végétalisme est tout à fait viable. Bien mené, non seulement le végétalisme n’est pas dangereux, mais les bénéfices pour la santé attendus sont même supérieurs au végétarisme simple en ce qui concerne l’obésité, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension ».

    😀

    Ensuite:

    Le calcium, c’est quoi?
    « C’est le minéral le plus présent dans notre organisme, nos dents et os en sont principalement composés.
    La moyenne des adultes est composé d’un peu plus d’un kilo (environ 2% du poids corporel total). 99% se trouve dans les os et les dents, et le reste est utilisé pour la contraction des muscles, des fonctions nerveuses, et l’activité de l’enzyme de coagulation du sang.

    Le calcium, mais pourquoi?

    Aller, je détaille:
    Il facilite la coagulation et la pression sanguine.
    Il aide à la contraction musculaire, dont le cœur, l’influx nerveux.
    Il assure la solidité des os.
    Il améliore le métabolisme des cellules nerveuses et musculaires.

    Le calcium, je le trouve où alors?

    Il est issu de l’exploitation animale ou on le trouve dans les aliments végétaux.
    Comme, ici, c’est le monde vegan, :D, je me concentre sur le calcium végétal.

    On trouve donc le calcium dans:
    – Le lait de soja renforcé au calcium végétal (il convient de vérifier que le lait de soja que vous achetez contient du calcium, ce qui n’est pas le cas de toutes les marques) ainsi que graines de soja cuites, les graines de soja, et le tempeh, et LE TOFU est également une excellente source de calcium
    – Certains légumes et légumineuses (chou chinois Bok Choy, brocoli, chou chinois / de Napa, chou sans cœur Collards, chou, gombo, navet vert, cresson, haricots rouges et blancs, asperges )
    – Les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes…)
    – Les fruits secs (figues, dattes, raisins, abricots……)
    – Les céréales (avoine…)

    Un petit tableau pour essayer de situer un peu les apports calciques:
    exemples de quantités d’aliments fournissant 100 mg de calcium:

    A titre d’informations:

    Cliquer pour accéder à TNA-Fi-Mnx-calcium.pdf

    Les sources végétales de calcium sont de bien meilleure qualité et bien mieux adaptées à notre organisme que le lait de vache, et il est rare de manquer de calcium avec un régime végétalien !

    Pourquoi faut-il arrêter le lait de vache?

    « Le lait de vache est parfait pour celui à qui il était destiné à l’origine : son petit, le veau ! Il n’est pas fait pour l’être humain !! Ca devrait être évident… Le lait de chaque mammifère est spécifiquement adapté aux besoins particuliers de chaque espèce. D’ailleurs, dans la nature, aucun autre mammifère ne boit le lait d’un autre animal : c’est tout-à-fait contre-nature ! De même, aucun autre mammifère ne continue à boire de lait après la période de sevrage…

    Le lait de vache est beaucoup plus riche que le lait maternel humain, et permet au petit veau de décupler son poids de naissance en un an ! Ce lait est totalement inadapté à notre organisme, ce qui en fait littéralement un poison pour notre corps… (On sait d’ailleurs que plus de 75% de la population mondiale est intolérante au lait de vache !! Ce n’est pas un hasard…)

    Le lait de vache élève le cholestérol sanguin et les graisses du sang, et contient 300 fois plus de caséine que le lait maternel humain. Cette caséine est une colle puissante qui encrasse l’organisme de façon considérable.  »

    Le lait est un concentré de graisse, de cholestérol, d’antibiotiques, de bactéries, et même… de pus ! Hummm… Miam !

    Les résultats de nombreuses recherches et études scientifiques démontrent les réels dangers du lait de vache pour l’homme. Par exemple:

    – cancer de l’ovaire
    – cancer de la prostate
    – cancer du sein
    – infarctus et maladies cardiovasculaires
    – diabète
    – ostéoporose
    – allergies
    – Flatulences et intolérance au lactose
    – Infection des oreilles
    – Obésité
    – Acnée

    Contrairement à ce que l’on entend dire partout, le calcium contenu dans le lait de vache (et des autres animaux) n’est pas assimilé correctement par notre organisme ! En effet, le lait est trop riche en protéines qui, pour être éliminées par le corps, obligent celui-ci à mobiliser son propre calcium ! Du coup, les produits laitiers sont eux-même l’une des causes de l’ostéoporose !!

    Comment la perte en calcium des régimes à base de protéines animales se fait-elle?

    Une carence en calcium peut être associée à un excès alimentaire de protéines animales.

    La digestion des protéines animales entraîne la production d’un produit chimique qui s’appelle l’urée. Ce produit se forme dans le foie et est excrété par les reins. L’urée induit un état acide dans le sang.

    Le corps neutralise cette acidité en relâchant du calcium osseux. Les reins doivent travailler intensivement pour se débarrasser de cette urée mais en même temps ils excrètent d’importantes quantités de calcium.

    Deux complications peuvent s’ensuivrent :

    1. Le calcium s’associe avec l’acide urique et forme des calculs rénaux.
    2. Le corps qui essaye désespérément de neutraliser l’acidité prend le calcium dans la réserve osseuse mais cela peut conduire à l’ostéoporose.

    Il semblerait que les populations qui consomment beaucoup de protéines animales sont plus souvent atteintes que les populations où les alimentations sont pauvres en produits animaux.

    sources: http://www.la-goutte.info/article-30447073.html
    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.vegansociety.com/food/nutrition/calcium.php&ei=A89TSuzYD8OMjAeU8ombCQ&sa=X&oi=translate&resnum=2&ct=result&prev=/search%3Fq%3Dcalcium%2Bvegan%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26rls%3Dcom.ubuntu:fr:unofficial%26hs%3DpOe%26sa%3DG
    http://www.zen-blogs.com/fr/fer.php
    http://www.ass-ahimsa.net/vegetarisme.html
    http://www.dietobio.com/dossiers/fr/calcium/proteines.html
    http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Mythelait.html
    http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Proteines.html

    http://ecolos-protecteurs-des-animaux.over-blog.com/article-le-calcium-quand-on-est-vegan-on-le-trouve-ou-46144823.html

    Les produits laitiers constipent

    Le fait qu’ils disent que c’est faux, j’aimerais bien avoir leurs études.
    http://www.carevox.fr/nutrition-regimes/article/5-aliments-a-eviter-pour-ne-pas

    En tout cas, le régime omnivore n’aide pas…
    Quand je suis passée pendant 7 mois dans un BTS Production Animale, une grande partie de la classe avait des soucis de constipation (une fille disait même que ça faisait deux semaines) et moi qui est végé, j’allais et je vais toujours faire des selles, 1 fois par jour.

    Les produits laitiers apportent beaucoup de gras

    VRAI.
    J’ai remarqué qu’ils comparent le sucre et les produits laitiers X).
    ça leur fait tellement peur de comparer les produits laitiers et les végétaux ?
    Il y a plusieurs personnes qui sont passés d’un régime végétarien à un régime végétalien et qui avaient du poids à perdre. Ils ont perdu 10 kg sans arrêter de se goinfrer.

    On doit éviter les produits laitiers en cas de dérangement intestinal

    ça, je ne sais pas …
    Mais pour reconstituer une flore bactérienne… il est bon de manger de la choucroute par exemple.

    Dans tout ça, j’aurais aussi pu parler du traitement des animaux et des antibiotiques …

    Je termine par quelques vidéos :

    Quelques livres :

    La plus grande étude sur l’alimentation :
    Rapport Campbell : http://www.i-dietetique.com/?action=livres&id=6060
    Le gars qui a dirigé l’étude est passé de omnivore à quasi végétalien à la suite de l’étude.
    Lait, mensonge et propagande : http://www.thierrysouccar.com/les_livres/nutrition/lait_mensonges_et_propagande

    Et un bon lien :
    http://unamourvache.info/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s