Du Prozac dans les poissons du Saint-Laurent


Ça tu du bon sens que les poissons subissent tellement de chose a cause de notre négligence, … Même si on ne sait pas vraiment les conséquences des médicaments dans les poissons .. on peut etre sur que cela n’est pas bon signe
 
Du Prozac dans les poissons du Saint-Laurent
 

Du Prozac dans les poissons du Saint-Laurent
 

Darron Cummings / The Associated Press

MONTRÉAL – Les poissons qui barbotent dans le Saint-Laurent autour de la métropole sont drogués aux antidépresseurs et cela a des conséquences sur leur activité cérébrale, d’après des chercheurs de l’Université de Montréal.


L’équipe de scientifique dirigée par le professeur Sébastien Sauvé, du département de chimie, a trouvé des traces de médicaments dans le foie et le cerveau de truites exposées à l’eau du fleuve.

Les chercheurs ont aussi noté une réduction de l’activité cérébrale des truites mises en contact avec de l’eau contaminée aux antidépresseurs. On ignore encore quel effet cela aura sur leur santé à long terme.

«Nous savons que les antidépresseurs ont des effets secondaires nocifs sur les humains mais nous ne savons pas exactement comment ces produits chimiques ont un impact sur les poissons non plus que sur l’écosystème du Saint-Laurent», a expliqué vendredi le professeur Sauvé.

Le chimiste se veut toutefois rassurant en ce qui concerne les humains. La concentration de médicaments dans l’eau est trop faible pour nuire à la santé d’une personne. Selon M. Sauvé, elle équivaut en effet à un grain de sel dans une piscine olympique.
 
«Boire deux litres d’eau par jour pendant 70 ans nous permettrait d’accumuler une dose équivalent à un comprimé», a-t-il expliqué.

On estime qu’environ un quart des Montréalais prend des antidépresseurs comme le Prozac. Or, le système de traitement des eaux comme ceux de la Ville ne permettent pas de les éliminer.

Les conclusions de la recherche devraient susciter de l’intérêt à l’échelle internationale, puisque la plupart des grandes villes disposent de systèmes de traitement des eaux semblables à celui de Montréal.

Les chercheurs de l’Université de Montréal entendent poursuivre leurs travaux, notamment pour évaluer les effets subtils des antidépresseurs sur les poissons.

Les résultats de leur recherche ont été publiés au début du mois dans le site Internet Chemosphere.

http://actualites.ca.msn.com 

10 réponses à “Du Prozac dans les poissons du Saint-Laurent

  1. Est ce à dire que les poissons ne nous feront pas de dépressions ? Les gens sont très inconséquents des gestes qu’ils posent, les médicaments ou bien autres choses ne vont pas dans les cuves des toilettes.

  2. Ca veux dire que bcp de gens jettent ds les eaux des toilettes ce genre de médication pour que cela se retrouve dans le fleuve, car ca arrive pas de meme dans l’eau le prozac.

    Par chance que la quantité trouvée est pas nuisible aux humains, ca serait beau de voir ca tout le monde su’l’prozac grétis !!! :S

  3. Au lieu de faire des recherches sur le prozac dans le fleuve,les chercheurs devraient se concentrer sur la SClérose en plaque,le diabète et toutes ces maladies qui tuent les gens avant les poissons !!!!!

    • Bonjour Carole
      C’est certains qu’on doit axé la recherche sur les maladies qui se fait d’ailleurs dans plusieurs pays .. mais nous ne pouvons pas sous estimée l’importance des recherches de la faune et la flore car si nous rendons malade la nature c,est nous qui en paieront le prix en final …car une nature malade amene l’être humain malade .. cancer, tumeur, stérilité, diabete etc ….
      Moi je suis bcp plus offusqué quand je lis qu’on est pret a payer des millions pour un objet ayant appartenu a une personne connue mondialement ..

      Quoi qu’Il en soit nombre de découverte ont été mises a jours par erreurs .. ou dans des domaines que l’on ne croyait pas avoir un rapport et puis .. faut penser aussi que certains médicaments ont besoin de plante .. et des plantes ont besoin de d’autres choses dans la nature .. et si cette nature est malade la plante est malade, et le médicament pas tres efficace ..

  4. Tres interressant je lis toujours vos articles.Ca prends des gens comme vs pour contientiser les irresponsables qui se fout de tout.Je fais ma part et surtout je montre la bonne exemple au quotidien.A LA PROCHAINE ARTICLE…

  5. Le prozac ne provient pas des gens qui en dispose dans la toilette mais plutot de l’élimination naturelle du corps humain soit l’urine et la m… . Bon ceci étant dit je crois que les gens ont ben trop de fun à le prendre pour le jeter au toilettes et c’est peut être là le vrai problème. On vit dans une société dopé aux humoristes, les gens ne peuvent se permettre de ne pas de n’être qu’eux même.
    Un probleme plus grave chez les poissons est la stérilité à cause de pillule anticonceptionnelle. Encore une fois elle ne se retrouve pas dans l’eau parce que les gens les jettent à la toilette.
    Realiste

    • Milles merci Réaliste pour ton commentaire
      et Oui comme toi je crois que c’est aussi une des causes .. et j’avais déja lue que les décompositions des morts dans les tombes avec tous les médicaments, antibio etc se retrouvaient dans la terre … Donc un impact pour la flore et la faune, Cependant on ne peut pas illiminer totalement, enfin d’apres moi, les médicaments dans les toilettes ou les poubelles .. mais peut etre que ce n’est pas nécessairement du prozac

  6. Bonsoir nuage
    Il faut faire attention à ce qu’on lit et surtout par qui c’est écrit. Exemple … J’aime bien Benoit Dutrisac … mais une fois il avait remis son prix pollux (pour le plus grand pollueur) à la station d’épuration des eaux de la ville de Montréal. C’est d’une tristesse, car cela detruit dans la tête des gens 30 ans d’effort environnemental. Comment peut on classer une station d’épuration comme pollueur … ridicule. Dans une station d’épuration les condoms passent par millier, probablement rejetés aux toilettes par des jeunes qui sont content que l’épicier vende ses sacs 5sous. Le traitement intercepte une bonne quantité de ces condoms mais certain arrivent à passer tout droit et finissent dans le St-Laurent. HIHI il faut dire que de disposer d’un condom dans la poubelle c’est pas très excitant, mieux vaut le mettre dans la toilette et se dire qui’il s’en va bruler au centre de la terre.
    Realiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s