L’action


C’est souvent dans les événements qu’on voit si on réagit vraiment comme on le dit … 


L’action
 

Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l’action.

Gandhi 

Quand les premiers dentistes sont-ils apparus ?


Je n’aime pas aller chez le dentiste et je suis sur que c’est la même chose pour vous … mais en lisant ceci .. je pense que je suis drôlement contente que cette profession ai évolué pour faire des réparations de dents presque sans douleur
 
Quand les premiers dentistes sont-ils apparus ?
 
 
Avec l’apparition des premières caries à l’ère néolithique, il y a 10 000 ans. 
 
En effet, la sédentarisation et l’agriculture ont fait en sorte que les gens consommaient plus de sucre. Les meules en pierre pour écraser les graines laissaient de minuscules éclats de pierre dans les aliments, ce qui endommageait l’émail des dents. Il fallait donc trouver un moyen pour empêcher les dents de pourrir.
 
 
Des archéologues ont découvert dans une nécropole du Pakistan datant de 9000 ans, des séries de dents ayant subi des perforations. Pour éliminer la carie, les ancêtres des dentistes modernes utilisaient l’outil des bijoutiers de l’époque, un perçoir en bois doté d’une pointe de silex 


La semaine Nov. 2010 

Mise en scène


Des paysages qui donnent l’impression d’appartenir a un autre monde … un monde surréaliste juste par la lumière qui se marie avec les éléments
 
Mise en scène


Photographies de Christophe Sidamon-Pesson

Hautes-Alpes, Queyras

 
le ruisseau de la pisse
 

Reflet d’automne dans le torrent de Bouchet
 
torrent de bouchet

 
Symphonie de couleurs
 
 
vallon de riou vert
 
L’Islande est une terre de contrastes
 
faskrudsfjördur
 
Un tarier des prés, perché sur un salsifi
 
tarier des prés
 
Le lac Blanchet dans toute sa splendeur

 

lac blanchet supérieur
 
Couleurs matinales
 
parc national de pallastunturi
 

Vision apocalyptique
 

cascade de aldeyjarfoss
 

Imposante gangue de neige
 
imposante gangue de neige

http://www.linternaute.com

Deux enfants aident les policiers à mettre fin à un cambriolage


Comme dans les films … peut-être même que cela leur a permi de réagir de cette façon et ainsi d’échapper au danger
 
Deux enfants aident les policiers à mettre fin à un cambriolage

 

Deux enfants aident les policiers à mettre fin à un cambriolage
Par Nadia Moharib | Agence QMI
 
 
Deux jeunes de Calgary ont eu la peur de leur vie, mardi: des voleurs ont cambriolé leur maison pendant que leurs parents étaient absents. Mais ils ont eu la présence d’esprit de se réfugier dans un placard, afin d’appeler la police.

Les deux enfants âgés de 12 ans avaient entendu un étranger avec un cigare frapper à la porte, sur l’heure du midi, alors que leurs parents étaient au travail. Sentant que quelque chose n’allait pas, Kyle et Maranda ont pris un téléphone avant de se réfugier dans le placard d’une chambre à coucher.

Leurs craintes se sont confirmées lorsqu’ils ont entendu les voleurs défoncer la porte d’entrée et fouiller bruyamment la maison pour emporter le téléviseur, des jeux vidéo et d’autres objets électroniques.

«Nous pensions que nous étions dans un cauchemar, tellement nous avions peur», a dit la jeune Maranda.
 
Ils ont toutefois réussi à composer le 911.

Les policiers étaient en route, lorsque la lumière de la chambre dans laquelle ils se cachaient s’est allumée. Un des malfaiteurs venait d’y entrer.

«Mon cœur s’est arrêté de battre, a affirmé Maranda. Nous avons essayé d’arrêter de respirer.»

Heureusement, le voleur ne s’est pas attardé dans la chambre.

Puis, les enfants ont entendu la phrase qui les a le plus soulagés :
 
 
 «C’est la police de Calgary, laissez tomber vos armes». «C’était comme dans les films», a dit Maranda.

Deux des bandits qui se trouvaient à l’intérieur ont réussi à s’échapper à pied, tandis que leur complice qui les attendait dans un véhicule a été arrêté peu de temps après.

«J’ai commencé à pleurer quand les voleurs sont partis. Je ne voulais pas qu’ils m’entendent», a confié Maranda.

La police a salué leur courage. Leurs parents en voulaient cependant aux criminels de leur avoir fait si peur.
 
«Je travaille dur pour faire vivre ma famille, tandis que des gens viennent me voler, a dit Wade, leur père. Ces enfants auraient pu se retrouver à l’hôpital».

L’homme de 20 ans arrêté a été accusé d’introduction par effraction, mais ses deux complices courent toujours.

http://tvanouvelles.ca 

Angleterre 40 000 crabes morts


Si on suppose la mort des oiseaux serait que la météo aurait jouer un role, il semble vraisemblable que les conditions particulières que nous connaissons actuellement sur la température a travers le monde a un gros impact sur le monde animal
 
 
Angleterre  40 000 crabes morts
 

40 000 crabes morts
Après les milliers de poissons et d’oiseaux morts mystérieusement en Amérique du Nord et en Europe, voilà maintenant que 40 000 crabes ont été retrouvés sans vie sur les plages d’Angleterre.
 

Cette fois, il semble que le froid pourrait être en cause. On sait que les dernières semaines ont été particulièrement froides dans cette région du globe alors que la Grande-Bretagne a connu son mois de décembre le plus frisquet depuis une centaine d’années.
 
Selon les autorités locales, des événements semblables se sont produits au même endroit il y a deux ans et il y a cinq ans également.
 
Une expertise a tout de même été demandée pour tenter de tirer au clair toute cette affaire.

http://tvanouvelles.ca 

États-Unis et Suède – Deux nouvelles « pluies d’oiseaux morts »


Difficile a comprendre ce qui arrive aux oiseaux .. mais je trouvais grotesque l’idée qu’ils soient mort de peur … Alors que l’idée que ce soit des conditions exceptionnelles de la météo m’apparait plus logique …En tout cas, il aura surement d’autres hypothèses dans les jours avenir
 
États-Unis et Suède – Deux nouvelles « pluies d’oiseaux morts »
 

États-Unis et Suède - Deux nouvelles « pluies d'oiseaux morts »

Deux autres volées de plusieurs centaines d’oiseaux ont péri de façon inexpliquée aux États-Unis et en Suède au cours des dernières heures.

Mercredi, plusieurs dizaines d’oiseaux morts ont été retrouvés éparpillés à l’entrée d’une petite ville du sud-ouest de la Suède.

Selon des témoins, ces oiseaux, des Choucas des tours (une variété de corbeaux), ne montraient aucune trace de violence ou de blessure apparente. Ils seraient tout simplement tombés du ciel, sans vie.

Des vétérinaires ont été dépêchés dans le village de Falköping, à une centaine de kilomètres de Göteborg, pour recueillir des spécimens d’oiseaux morts afin de déterminer la cause de leur décès pour l’instant inexpliqué.

Deux cas similaires aux États-Unis

Cette mystérieuse hécatombe d’oiseaux survient après deux épisodes similaires de « pluies d’oiseaux morts » qui se sont produits aux États-Unis ces derniers jours.

Mardi, une autre volée d’oiseaux est tombée du ciel, foudroyée en plein vol par un phénomène inconnu, cette fois dans l’État de la Louisiane, aux États-Unis.

Selon une responsable du Service de la pêche et de la faune citée par l’Agence France-Presse, plus de 500 oiseaux sont tombés raides morts sur la paroisse de Pointe Coupée où la cause de leur décès n’a pas pu être déterminée.

« Nous avons envoyé des échantillons à un laboratoire du Missouri pour en savoir plus et nous attendons les résultats », a déclaré Olivia Watkins, des services fauniques de la Lousiane.

La première « pluie d’oiseaux morts » s’est produite la veille du jour de l’An dans la ville de Beebe, en Arkansas où plus de 5000 oiseaux, des carouges à épaulettes, sont tombés du ciel sans vie, victimes d’une mort aussi subite qu’inexpliquée.

Selon un porte-parole de la Commission de protection de la faune de l’Arkansas, Keith Stephens, une première analyse des carcasses a révélé des signes de traumatismes internes dans les tissus de la poitrine des animaux. Les analyses ont aussi révélé d’importants caillots de sang et plusieurs hémorragies internes. Tous les principaux organes n’étaient cependant pas touchés et les oiseaux ne montraient aucune trace de maladie.

Les experts ont formulé l’hypothèse que les feux d’artifice du Nouvel An aient pu affoler les oiseaux qui seraient morts de peur. Mais le même jour, des dizaines de milliers de poissons (80 000 selon les estimations) ont aussi été retrouvés sans vie sur les berges de la rivière Arkansas, à 160 km de Beebe.

Ces mystérieuses hécatombes d’oiseaux sont d’autant plus difficiles à expliquer que tous les oiseaux semblent mourir ensemble, d’un seul coup, foudroyés en plein vol par un phénomène inconnu.

La piste météorologique privilégiée

« Au moment où on se parle, c’est la spéculation la plus complète », a prévenu d’entrée de jeu Pierre Gingras, chroniqueur en ornithologie à La Presse , lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada.

Après avoir écarté l’hypothèse des feux d’artifice en Arkansas, Pierre Gingras a présenté une hypothèse du laboratoire d’ornithologie de l’Université Cornell, qui veut que tous ces oiseaux (les carouges et les étourneaux), qui vivent en groupes de milliers d’individus, aient été tués par un événement météorologique violent.

« On croit que les oiseaux auraient été possiblement aspirés en haute altitude par de puissants courants d’air ou de forts vents. Les oiseaux auraient pu être détrempés et le choc thermique a été assez violent pour les faire mourir de froid dans un laps de temps extrêmement court. Mais ce ne sont que des spéculations pour le moment », a expliqué Pierre Gingras.

« Il y a quelques années, dans le golfe du Mexique, un gigantesque ouragan qui faisait 1000 km de diamètre, a aspiré des dizaines et des dizaines de milliers d’hirondelles et de martinets en migration », a raconté le chroniqueur.

« Les oiseaux ont été transportés du golfe du Mexique jusqu’à Terre-Neuve en quelques heures. Tous ces oiseaux-là sont morts noyés, de froid ou de faim. On l’a su parce qu’on a retrouvé des hirondelles mortes dans des cheminées à Terre-Neuve », a-t-il poursuivi.

« Par contre, pour les choucas, en Suède, c’est très intrigant, car il s’agit de gros oiseaux de la taille d’une corneille », a-t-il conclu.

Radio-Canada.ca avec AFP

http://actualites.ca.msn.com