Séduction chez les mouches : un large « pied » peut passer pour un cadeau


Ça l’air qu’une simple mouche a une complexité dans ses relations amoureuses .. c’est pas évident de plaire a dame mouche qu’il faut montré la plus belle patte, si on veut faire des petits moucherons avec sa dulcinée

Nuage

 
Séduction chez les mouches : un large "pied" peut passer pour un cadeau
 
Un mâle avec l'extrémité de la patte gauche modifiée, ce qui la rend plus large
 
Avoir un "pied" plus large que les autres chez les mâles d’une nouvelle espèce de mouche du Japon, c’est peut-être une chance d’attirer une femelle sans avoir à lui offrir un cadeau, selon une étude publiée mercredi.
 
La plupart des espèces d’Emphidinae forment des essaims de reproduction dans lesquels des "dons nuptiaux", transportés par les mâles dans des cocons de soie, sont destinés aux femelles juste avant l’accouplement, explique Christophe Daugeron du Muséum national d’histoire naturelle.
 
Parfois, le mâle trompe la femelle en lui offrant un objet non comestible ou un cocon vide.
 
La modification de forme de l’extrémité (tarse) d’une des pattes du mâle de la nouvelle espèce d’Empis Jaschhoforum pourrait faire croire à la femelle qu’il transporte un "don nuptial".
 
"On suppose que ça marche comme ça" chez cette espèce dont le comportement d’accouplement n’a pas encore pu être observé, a précisé à l’AFP le chercheur, qui établissait des comparaisons avec des comportements d’espèces voisines.
 
"Cette modification des pattes assez importante peut être vue de loin par les femelles", souligne-t-il.
 
Sur 33 mâles, les chercheurs en ont identifié 14 avec le tarse d’une seule patte "considérablement modifié", 18 avec deux pattes identiques non modifiées, et un seul avec un renflement à l’extrémité de deux de ses pattes.
 
Comment expliquer que le plus large "pied" supposé avantager les mâles au moment de l’accouplement soit aussi inégalement réparti ? Au fil de l’évolution, un tel avantage aurait dû finir par profiter à tous les mâles.
 
La persistance de l’existence des mâles non modifiés s’expliquerait par "leur capacité de vol bien meilleure".
 
A courte distance, les femelles préféreraient les mâles aux pattes non modifiées volant mieux, tandis que les "autres seraient repérés par les femelles à des distances plus importantes", selon M. Daugeron, principal auteur de l’étude publiée dans la revue Biology Letters.
 
Quant à l’unique mâle aux deux pattes modifiées, il "est probablement très désavantagé" dans ses tentatives de reproduction, conclut le chercheur.
 
© 2010 AFP
 

2 réponses à “Séduction chez les mouches : un large « pied » peut passer pour un cadeau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s