Pas toujours facile d’être roux…


J’avoue que je ne pensais pas que les roux étaient si malmenées. Chez nous on a toujours aimée la couleur de cheveux roux .. alors c’est peut-être pour cela que je suis si surprise de constater comment certains ont du avoir la vie dure a cause des sobriquets et des blagues plates qu’on fait a leur égard
Nuage

 

Pas toujours facile d’être roux…

 

Pas toujours facile d'être roux...

Photothèque: La Presse
Agence France-Presse
Paris

On le sait depuis Poil de Carotte, être roux n’est pas facile et, récemment, ce drôle de racisme capillaire a resurgi sur Internet où les blagues anti-roux pullulent.

Le cinéma s’en fait aussi l’écho avec un film qui suit deux rouquins en route vers l’Irlande.

«Les hommes roux puent. Les femmes rousses sont faciles. Un roux ne vieillit pas, il rouille. Mettre des bâtons, dans les roux» et autres blagues et idées préconçues, toujours de bon goût, circulent depuis la nuit des temps.

 

«On m’a tellement dit que les roux dégageaient une odeur particulière, voire nauséabonde, que j’ai moi-même commencé à le croire, relate Aymeric, 29 ans.Mes parents, qui ne sont pas roux, me rappellent souvent que je demandais au coiffeur de me teindre les cheveux quand j’étais enfant.»

Les roux représentent 3% de la population mondiale. Ils ne sont pas une minorité mais une «anomalie scientifique» qui intervient au moment de la transformation de la chaîne des pigments.

Dans le film de Romain Gavras, Notre jour viendra, qui sort cette semaine en France, les deux protagonistes roux «sans peuple, ni pays, ni armée» se mettent dans la tête de combattre le monde et la morale en allant vers l’Irlande, «le pays des roux».

«Je n’ai rien contre les roux,explique le réalisateur. Ce n’est pas une obsession. D’ailleurs mes acteurs ne sont pas très roux dans le film. Mais à l’heure où les questions de repli communautaire et d’identité nationale improbable sont à la mode, ils peuvent cristalliser cette différence qui n’existe que dans l’apparence.»

Professeur de littérature, pas rousse, Valérie André s’est intéressée à la question. En 2007, elle a publié un ouvrage devenu une référence, Réflexions sur la question rousse.

Elle explique : «En faisant mes recherches, j’ai découvert que les discriminations contre les roux ne sont pas si anecdotiques. Quand on s’en prend aux roux, on n’a pas l’impression de faire un acte de racisme, on est protégé par le politiquement correct, mais c’est bien de cela qu’il s’agit.»

Pour la chercheuse, les croyances sur les roux remontent à la nuit des temps.

«On essaye toujours d’expliquer ce qu’on ne connaît pas avec des éléments surnaturels, poursuit-elle. C’est pour cela que les roux, si rares, sont victimes de préjugés depuis si longtemps. Par exemple, on les dit traîtres car Judas était représenté comme roux. Balzac écrivait souvent : « être roux comme Judas ».»

Avec le succès de Facebook et des vidéos amateurs, les roux sont redevenus une cible privilégiée, ajoute la chercheuse.

 

La rousseur, cette «couleur de feu» se remarque. Alors fiers de cette singularité, certains en ont fait une force.

«Je m’habille souvent en rouge, je mets du rouge à lèvres très rouge, j’ai décidé d’en jouer, développe Myriam, une actrice de 32 ans. Parfois, c’est ça qui me fait obtenir un rôle.»

«Ce qui est minoritaire gène ou suscite l’envie, conclut Valérie André. Les roux ont du caractère, on les voit. Sonia Rykiel est la personnalité la plus connue, en France, qui renvoie cette image positive car elle en a fait une force.»

La créatrice de mode ne s’en cache pas. «Je suis née rousse comme pas possible,confie Sonia Rykiel à l’AFP. Je me suis vite rendu compte de mon anormalité et il fallait que je joue du fait que j’étais une attraction pour obtenir ce que je voulais.»

La rousse première de la classe, la rousse forte-tête, la rousse qui se trouve belle, Sonia Rykiel a été toutes ces femmes et jamais personne ne s’est moqué d’elle.

«J’en imposais, être rousse m’a donné une confiance incroyable, raconte-t-elle. Je comprends que c’est difficile à assumer mais c’est une chance inouïe. Il faut que les roux en prennent conscience.»

http://www.cyberpresse.ca

2 réponses à “Pas toujours facile d’être roux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s