Plus d’araignées tissent leurs toiles à Montréal


 Je crois que ce n’est pas juste a Montréal qu’on a l’impression qu’il y a plus d’araignées .. quelques soient la raisons ce n’est quand même pas si dramatique a mon avis .. car ce sont des bons insectivores ..
Nuage

 
Plus d’araignées tissent leurs toiles à Montréal
 
Météo - Plus d'araignées tissent leurs toiles à Montréal
 
Il ne suffit que de jeter un coup d’œil par la fenêtre pour remarquer que les araignées sont particulièrement nombreuses à Montréal cette année, une situation que constatent plusieurs exterminateurs de la métropole.
 
«Oui, il y en a davantage que l’année dernière. Je dirais même qu’il y en a environ 50% de plus», a-t-on indiqué chez l’entreprise A-extermination.
 
Plusieurs causes expliqueraient ce phénomène, les conditions météorologiques se retrouvant en tête de liste.
 
En effet, le beau temps qu’a connu Montréal cet été aurait permis aux araignées de s’installer adéquatement, sans que la pluie et le vent viennent détruire leurs toiles. La chaleur et l’humidité seraient également favorables à l’apparition de plusieurs insectes, mets de choix pour les araignées.
 
Il n’y aurait cependant pas que les humeurs de Dame Nature qui permettraient aux insectes de s’installer en ville, mais également certaines mesures mises en place par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.
 
«Il y a davantage d’insectes en général à Montréal depuis 2003, à cause du Code de gestion des pesticides qui impose certaines restrictions sur l’utilisation et la vente de ceux-ci», a expliqué Alexandre Prud’homme, porte-parole de l’Association québécoise de la gestion parasitaire.
 
Ce code stipule entre autres qu’il est interdit d’appliquer les pesticides les plus nocifs sur les terrains publics, parapublics et municipaux, ainsi que, depuis 2006, sur les terrains commerciaux et privés.
 
L’interdiction de vendre des fertilisants pour usage domestique dans lesquels on retrouve un insecticide, en vigueur depuis 2004, aurait également un impact sur l’augmentation des insectes.
 
Il semblerait d’ailleurs qu’il y ait une recrudescence d’araignées depuis quelques années déjà.
 
«Il y en a beaucoup cette année. Cependant, il y a trois ans, c’était encore pire. C’était horrifiant. Les gens qui stationnaient leurs voitures le soir devaient enlever des toiles d’araignées le matin», a dit Debbie Barker, propriétaire d’Extermination Debbie Expert.
 
Même si plusieurs facteurs peuvent expliquer l’augmentation des populations d’aranéides en ville, tous ne sont pas convaincus d’un tel phénomène.
 
«Ça me surprendrait. J’aimerais beaucoup voir des chiffres pour appuyer une telle affirmation. Une fois par année, j’entends le même commentaire», répond Pierre Paquin, arachnologue, spécialiste des organismes cavernicoles et auteur du guide d’identification des araignées du Québec.
 
Selon cet expert, il n’y aurait pas plus d’araignées qu’avant à Montréal. Ce serait en fait la période de l’année actuelle, soit la fin de l’été, qui donnerait l’impression d’en voir davantage. En effet, plusieurs espèces arriveraient à maturité au terme de la saison estivale. M. Paquin soutient toutefois que la chaleur et l’humidité n’auraient aucun impact sur leur population, rétorquant que
 
«c’est ce que les gens donnent comme raison lorsqu’ils n’ont rien à dire».
 
Selon les espèces, les araignées peuvent se reproduire à grande échelle, pouvant pondre jusqu’à 300 oeufs dans les cas extrêmes, ce qui peut également laisser croire qu’un secteur connaît une forte augmentation.
 
«Même les espèces qui ne sont pas de très grandes colonisatrices, lorsqu’elles trouvent des conditions favorables, soit ne pas être dérangées, elles s’installent et forment de petites colonies», précise M. Paquin.
 
Au Québec, on compte 678 espèces d’araignées, vivant principalement dans les forêts. Il en existe trois en importance à Montréal, soit la Tegenaria domestica, la pholcus phalangioides et la Cheiracanthium mildei.
 
(Agence QMI)
 

 

Une réponse à “Plus d’araignées tissent leurs toiles à Montréal

  1. C’est vrai, on dirait qu’il y en a plus cette année…..serait-ce à cause de l’humidité??Wow, impressionnant, le nombre de reproduction…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s