Des cafards pour traiter les bactéries résistantes


C’est sûr, c’est sûr que trouver des cafards dans la maison, c’est un très mauvais signe de salubrité .. néanmoins, il semble que grâces a ses conditions quelques peu insalubre auxquels ils sont exposés cela pourrait laisser entrevoir que ces cafards vont finir par donner leur secret, contre les bactéries
Nuage

 
Des cafards pour traiter les bactéries résistantes
 
Des cafards pour traiter les bactéries résistantes
 
Un cafard
 
Photo: Archives Bloomberg News
Agence France-Presse
 
 
Les cafards, animaux considérés comme sales par excellence, pourraient contribuer à de nouveaux traitements contre les bactéries résistantes, selon des chercheurs britanniques qui ont découvert des substances aux propriétés antibiotiques inattendues chez ces insectes.
 
Une équipe de l’Université de Nottingham a identifié jusqu’à neuf molécules différentes dans les cerveaux et les tissus nerveux de cafards et de sauterelles. Des substances toxiques pour les bactéries et qui pourraient déboucher sur des traitements pour certaines infections fréquemment résistantes aux antibiotiques communs.
 
Selon ces chercheurs, ces tissus sont ainsi capables de tuer plus de 90% de staphylocoques dorés résistants à la méticilline (SARM) et d’Eschirichia coli (E. coli), sans endommager les cellules humaines. Ils sont actuellement en train d’étudier les propriétés spécifiques des substances découvertes dans leur laboratoire.
 
Pour Simon Lee, de l’Ecole de médecine et de science vétérinaire de l’université britannique, cette découverte en apparence surprenante était en réalité prévisible.

«Les insectes vivent souvent dans de très mauvaises conditions sanitaires et d’hygiène, dans des environnements où ils sont exposés à un grand nombre de bactéries différentes. Il est donc logique qu’ils aient développé des moyens de se protéger contre les micro-organismes», estime-t-il.
 
«Nous espérons que ces molécules pourront aboutir à des traitements contre les infections par l’E. Coli et le SARM qui deviennent de plus en plus résistants aux médicaments actuels», explique M. Lee.
 
«En outre, ces nouveaux antibiotiques pourraient constituer une alternative aux traitements déjà disponibles, qui peuvent être efficaces mais ont des effets secondaires indésirables importants», ajoute le chercheur.
 

 

2 réponses à “Des cafards pour traiter les bactéries résistantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s