La police aurait refusé d’intervenir


Je pensais .. mais peut-être que j,ai pris cela dans une télésérie .. que le devoir du policier était de protéger et servir .. Enfin .. il parait que pour ce genre de situation c’est du cas par cas .. bon admettons malgré que je ne suis pas d’accord … me semble qu’un bébé, canicule, barricadée dans une voiture .. Hum .. me semble que ce sont des indices qui seraient d’apres moi urgent ..Oui, c’est vrai que casser la vitre sera encore plus simple .. comme c’est arriver d’ailleurs cette été une situation semblable, mais sous l’effet de la panique c’est pas tout le monde qui ont un esprit vif pour agir .. Alors oui la police auraient du faire joujou avec ses sirenes et y aller
Nuage
 
La police aurait refusé d’intervenir
 
Bébé embarré dans un auto - La police aurait refusé d'intervenir
 
Une mère qui a accidentellement embarré son bébé à l’intérieur de son automobile fulmine. La police de Longueuil aurait refusé de l’aider prétextant qu’elle devait appeler un taxi. Elle s’est confiée au Vrai Négociateur.

Mardi dernier, Annie-Claude s’est entraînée dans un centre de conditionnement physique du Quartier Dix30. Avant de retourner à la maison après son entraînement, elle a assis sa fillette de 12 semaines dans son banc et a mis son sac de sport dans le véhicule avant de prendre le volant. Pour une raison qu’elle ignore, les portes de son automobile se sont verrouillées automatiquement.

Alarmée de voir sa fille, qui devait recevoir son boire, embarrée dans le véhicule en pleine canicule, elle dit avoir téléphoné à la police de Longueuil afin qu’on lui vienne en aide. En vain. La personne au bout du fil lui a alors répondu d’appeler un taxi.
 
«Je trouve que c’est inacceptable», a-t-elle dit au Vrai Négociateur.
 
Puisque son véhicule se trouvait dans un stationnement souterrain, elle a demandé l’aide d’un couple afin de trouver un taxi qui circulait à la surface. C’est donc un conducteur de taxi qui lui est venu en aide. Affamée et épuisée par la chaleur, la fillette était en pleurs.
 
Le Service de police de Longueuil, qui a pris contact avec la dame, refuse de commenter cette histoire. Une enquête administrative a été ouverte afin de faire la lumière sur les événements. En ce qui concerne l’intervention des policiers lorsqu’une personne est embarrée à l’extérieur de son véhicule, c’est du «cas par cas».
 
(TVA Nouvelles)
 

Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à “La police aurait refusé d’intervenir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s