La douleur chronique: un problème de santé souvent mal compris et ignoré


Les douleurs chroniques sont souvent pris a la légère, chez moi, ma famille sont septiques sur mon invalidité .. parce que je ne veux pas rester là a rien faire alors j’essaie de bien doser ma journée pour éviter des douleurs inutiles .. ainsi ne pas empirer non plus la douleur en restant sédentaire .. Même la CSST n’ont rien voulu savoir .. ah oui, ils ont mit une tonne de restrictions .. qu’aucun patron digne de ce nom ne pourrais m’engager .. avec un salaire vivable … Mon médecin du temps avait demander au médecins de la CSST s’ils pensaient que son diplôme était de la même valeur qu’une surprise dans une boite de Cracker Jack  Il y a beaucoup de chemin a faire sur les douleurs chroniques … pour que les patients soient mieux entourés
Nuage
 
La douleur chronique: un problème de santé souvent mal compris et ignoré
 
La douleur chronique: un problème de santé souvent mal compris et ignoré
 
Six millions de Canadiens souffrent de douleur chronique. Mais malgré ce nombre, on accorde encore peu d’attention à la douleur parce qu’elle est difficile à mesurer, contrairement au diabète ou à l’hypertension. C’est ce qu’a affirmé Manon Choinière, présidente du comité organisateur du 13e Congrès mondial sur la douleur qui se déroule à Montréal.
 
« Cette clientèle est souvent délaissée, car il y a beaucoup de mythes et de préjugés liés à la douleur », a-t-elle ajouté.
 
Selon Eija Kalso, présidente de l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP),
 
« la douleur chronique entraîne de nombreuses répercussions psychologiques et peut provoquer de l’anxiété et parfois mener à la dépression ».
 
Une douleur qui persiste après la guérison d’une maladie ou d’une blessure constitue une maladie en soi et non pas un symptôme, affirme pour sa part Jeff Mogil, président du comité du programme scientifique du congrès.
 
Le manque de formation des médecins dans ce domaine fait en sorte que plusieurs patients se retrouvent sur des listes d’attente pour être traités dans une clinique de la douleur tandis qu’ils auraient pu recevoir certains traitements en première ligne, ont souligné les experts.
 
Des habitudes de vie à modifier

Plus les patients attendent d’être traités, plus leur état se détériore et plus ils deviennent réfractaires au traitement, soutient Manon Choinière qui est aussi chercheuse au Centre de recherche du CHUM.
 
« Ces patients arrivent dans les cliniques multidisciplinaires et pensent que tous leurs problèmes seront résolus. Mais, ils se rendent bien compte que ce n’est plus seulement une pilule qu’ils prendront contre la douleur, parce qu’ils auront développé en parallèle des problèmes de sommeil, de sédentarité, de dépression et de relation sociale. C’est donc un ensemble de traitements multidisciplinaires qu’il faudra entreprendre. »
 
En effet, certains facteurs liés aux habitudes de vie peuvent complexifier la gestion et le traitement de la douleur, notamment l’obésité, les carences nutritionnelles, la consommation d’alcool et de drogue.

 
« Ces personnes ont tendance à faire moins d’exercice physique tandis qu’elles devraient en faire plus. Elles peuvent aussi développer une mauvaise hygiène du sommeil parce qu’elles dorment de 2 à 3 heures pendant la journée. Il est évident que leur sommeil sera complètement déréglé. Il faut donc mieux outiller les patients pour qu’ils apprennent à mieux gérer leur douleur au quotidien », ajoute la chercheus
 

 


 

4 réponses à “La douleur chronique: un problème de santé souvent mal compris et ignoré

  1. Bonjour Nuage Ciel d’Azur, Je suis de ceux qui souffre de douleurs chroniques,non pas facile à reconnaître.Moi mon symptôme est neuropathie sévère pas facile tout les jours.Alors je ne comprends sur ce sujet. Amitié Sincère, Micheline

  2. Bonjour Nuage Ciel d’Azur, Je suis de ceux qui souffre de douleurs chroniques,non pas facile à reconnaître.Moi mon symptôme est neuropathie sévère pas facile tout les jours.Alors je ne comprends sur ce sujet. Amitié Sincère, Micheline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s