Découverte de l’une des plus petites grenouilles sur Terre


Une minuscule grenouille viens s’ajouter au nouveauté de cette année .. leur espèce pour le moment n’est pas en danger.. mais c’est une bonne raison pour préserver leur environnement …
 Nuage
 
Découverte de l’une des plus petites grenouilles sur Terre
 
cofanorum osornophryne
 
Des chercheurs colombiens et équatoriens ont découvert à la frontière entre la Colombie et l’Equateur l’une des plus petites grenouilles jamais observées sur Terre. Elle vit en nombre dans un territoire restreint, au milieu de la forêt des nuages des Andes.
 
C’est sur le territoire de "La Bonita", dans la province de Sucumbios que les scientifiques ont découvert l’existence d’une grenouille femelle de seulement 18 millimètres tandis que le plus petit mâle vu atteint 12 mm !
 
Cette nouvelle espèce, baptisée cofanorum Osornophryne a, pour l’instant, été observée en nombre sur les contreforts orientaux des Andes, au nord de l’Equateur, dans la province nord-ouest de Sucumbios. Son habitat, compris entre 2600 et 2800 m d’altitude correspond à une zone de transition de la forêt des nuages : les épiphytes(1) comme les broméliacées, les mousses, les fougères et les orchidées y sont abondantes.

Adaptée à son milieu, cette petite grenouille arboricole a des doigts allongés, ce qui la distingue de la plupart de ses congénères.
 
Sur les individus observés, sa taille moyenne est de 25 mm pour les femelles et 17 mm pour les mâles, un dimorphisme sexuel habituel chez les grenouilles. Avec Noblella pygmaea dont la taille est de 11,4 millimètres en moyenne, c’est l’une des plus petites grenouilles sur Terre.
 
Cofanorum Osornophryne a une couleur qui varie du vert au bleu-gris avec des verrues et des pustules de couleurs vives, notamment chez les mâles où des pustules jaunes sont présents sur la paupière supérieure, les membres, le dos et le bout du museau. Mais ce qui a surpris les découvreurs de cette petite grenouille arboricole, c’est sa peau qui est tellement translucide qu’elle laisse apercevoir le squelette.
 
Ses découvreurs indiquent que cette nouvelle espèce n’est pas en danger vu le nombre important d’individus recensés. Cependant, son habitat semble réduit à La Bonita, ce qui la rend vulnérable. Par conséquent, elle sera désignée comme protégée par l’Equateur comme par la Colombie.
 
Note
1.Les épiphytes sont des plantes qui poussent en se servant d’autres plantes comme support, sans les parasiter.
Référence
Una nueva especie de sapo del género Osornophryne (Anura: Bufonidae) de las estribaciones amazónicas de los Andes de Ecuador ; Jonh Jairo Mueses-Cisneros, Mario Humberto Yánez-Muñoz, Juan M. Guayasamin ; Papéis Avulsos de Zoologia – Museu de Zoologia da Universidade de São Paulo
 

3 réponses à “Découverte de l’une des plus petites grenouilles sur Terre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s