El Niño s’en va, La Niña s’en vient


El Niño nous quittera  pour laisser sa petite soeur jouer comme elle l’entend .. Alors probablement que présentement nous avons très chaud .. mais l’hiver tant qu’à lui risque d’être très froid .. brrrr quoiqu’aujourd’hui, une épisode d’une heure de froid serait pas de refus juste le temps de rafraîchir l’appartement

Nuage 

 

El Niño s’en va, La Niña s’en vient

  

El Niño s'en va, La Niña s'en vient

 

La Niña cause habituellement des moussons plus fortes que la normale en Asie.

Photo: AFP
Agence France-Presse
 

Un épisode climatique de type «Niña» se dessine dans l’océan Pacifique, habituellement annonciateur d’une saison cyclonique active et de moussons plus fortes qu’à l’ordinaire en Asie, a averti mardi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

 

«Après la dissipation rapide de l’épisode El Niño 2009-10 au début du mois de mai 2010 (…), l’évolution vers un épisode La Niña se poursuit», indique l’OMM.

 

La Niña est l’inverse du phénomène El Niño, qui se caractérise par une hausse des températures de surface de la mer des secteurs central et oriental du Pacifique.

 

Elle cause habituellement :

 

* fortes pluies en Indonésie, Malaisie et Australie,

* des périodes de sécheresse en Amérique du Sud,

* des tempêtes dans l’Atlantique tropical,

* des vagues de froid en Amérique du Nord

* un temps pluvieux dans le sud-est de l’Afrique.

«Bien qu’il soit probable que des conditions La Niña continuent de se développer ces mois prochains», l’organisation onusienne estime toutefois «difficile de savoir quand le phénomène surviendra et quelle sera son ampleur en 2010».

 

En outre, une «fluctuation vers des vents d’ouest de surface anormaux» pendant les quatre à six semaines qui viennent pourrait bloquer l’évolution vers un épisode La Niña, selon l’OMM.

 

Les variations de température provoquées par El Niño ou La Niña sont étroitement corrélées avec d’importantes fluctuations du climat observées dans le monde entier. Une fois amorcées, ces anomalies peuvent durer une année entière, voire davantage.

 

Ainsi, l’intense épisode El Niño de 1997-98 a été suivi d’une anomalie La Niña de longue durée, qui a commencé vers le milieu de 1998 pour se terminer au début de 2001.

 

http://www.cyberpresse.ca 

2 réponses à “El Niño s’en va, La Niña s’en vient

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s