Le trafic des jeunes: plus répandu qu’on pense


Quand j’avais parler dans un de mes billets du domaine.xxx qui pour être accepté sur internet et que semble t’il, la pornographie pourra être plus facile a gérer pour permettre a ceux qui le veulent bloquer ces sites, c’est a ce présent billet qui me passait plus par la tête .. Il n’y aura j’espère pas des enfants .. quoique …. pas si sûr, mais sûrement un trafic d’ado qui paraissent plus vieux ou de jeunes adultes pris au piège .. Le problème c’est quand tu donnes accès a quelque chose, ils en veulent toujours plus, c’est dans la nature humaine .. Après il faut réparer les pots cassés et ce si cela se répare. A oui c’est vrai, le plus important c’est ce que ça rapporte et satisfaire les personnes qui n’ont aucune contrôle sur leur vie sexuelle.
Nuage 
 
Le trafic des jeunes: plus répandu qu’on pense
 
Au Canada - Le trafic des jeunes: plus répandu qu’on pense
 
Agence QMI 
Tamara Cherry
 
TORONTO – De nombreux jeunes font l’objet d’exploitation sexuelle au Canada et rien n’est fait pour enrayer leur trafic d’une province à l’autre, selon un rapport remis à la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

L’idée entretenue par la population voulant que les jeunes choisissent volontairement d’entrer ou de sortir de l’industrie du sexe masque la réalité, selon Marlene Dalley auteure du document, dont les conclusions ne sont toutefois pas nécessairement partagées par la GRC.
 
«Il y a urgence à mettre sur pied des stratégies nationales, provinciales et municipales, afin de protéger les jeunes», a écrit Mme Dalley.
 
Elle précise que les fugueurs, les jeunes sur l’Internet et les adolescents jetés à la rue par leurs parents ou qui vivent à l’extérieur du foyer familial sont les plus vulnérables.
 
D’autres facteurs comme l’estime de soi, les abus à un jeune âge, des troubles de comportement, l’immaturité ou des problèmes familiaux font que certains jeunes sont fragiles et influençables.
 
Son rapport fait surtout référence à des adolescents, mais des enfants âgés de seulement six ans sont aussi forcés de se prostituer.
 
Certaines mères les obligent à offrir des faveurs sexuelles, afin de s’acheter de la drogue ou de rembourser des dettes.
 
«Ces enfants sont drogués pour enrayer la douleur ou les rendre plus à l’aise, une pratique qui peut les rendre accros très jeunes», a écrit Marlene Dalley.
 
Il est très difficile d’évaluer l’ampleur du phénomène, puisque de nombreux jeunes ne sont pas signalés comme disparus aux autorités.
 
«Le problème est beaucoup gros que ce que nous pouvons imaginer», a dit Joanne Paterson, professeur de psychologie au Durham College School of Justice and Emergency Services.
 
«Ils sont les jeunes oubliés du Canada. Ils sont constamment trafiqués. Ils sont constamment victimisés», a-t-elle ajouté.
 
Il ne s’agit pas, selon elle, d’un problème qui touche seulement Toronto, Montréal, Vancouver ou d’autres centres urbains.
 
«Il ne s’agit pas d’un choix. Ils sont trafiqués. Et la plupart sont accros aux drogues», a souligné Mme Paterson.
 
Le travail de la police est également montré du doigt.
 
«Ce qui est le plus déconcertant, c’est que la police font preuve d’indifférence concernant la prostitution. On pourrait dire qu’ils ne comprennent pas bien la gravité du problème. Par conséquent, ils ne saisissent pas l’esprit des lois contre le trafic des personnes», selon le rapport.
 
Depuis mardi, un projet de loi privé imposant des peines minimales pour le trafic de mineurs a force de loi. Malgré tout, il n’existe aucune stratégie nationale au Canada pour combattre le trafic humain, même si une motion unanime en ce sens a été adoptée aux Communes il y a plus de trois ans.
 

Cette entrée, publiée dans Non classé, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à “Le trafic des jeunes: plus répandu qu’on pense

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s