La philosophie pour contrer la violence


Ce n’est pas un cour de philo comme au CEGEP.. mais d’apres cet essaie d’une philosophie adapté a des enfants d’un certains âge, cela pourrait etre intéressant … a la condition bien sur que le professeur soit formé a ce genre de discussion.. Car trop de cours sont donné par des gens qui n’ont pas tout a fait la compétence désiré
Nuage
 
La philosophie pour contrer la violence
 
 
 
 
Ariane Lacoursière
La Presse
 
 
Les élèves de 14 écoles primaires de la Rive-Sud qui ont suivi des cours de philosophie, depuis 2005, sont aujourd’hui mieux outillés pour faire face à la violence.
 
Les effets bénéfiques de la philosophie chez les jeunes sont tels qu’une nouvelle étude recommande même d’imposer cette matière dans toutes les écoles du Québec.
 
C’est en 2005 que le programme «Prévention de la violence et philosophie pour enfant» a été implanté dans des écoles primaires de la Commission scolaire Marie-Victorin à la demande de La Traversée, un organisme d’aide aux victimes d’agressions sexuelles. Une fois par semaine, un cours de philosophie de 50 minutes était offert aux élèves.
 

«L’enseignante lisait avec les élèves un petit roman philosophique où les enfants se reconnaissaient. Après, elle animait une discussion sur le sujet du livre», résume Serge Robert, professeur de philosophie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).
 
Les élèves ont entre autres discuté de la définition de la tristesse, ont trouvé des solutions pour dire non à une agression sexuelle et ont appris l’importance de la démocratie. M. Robert a analysé les retombées de l’enseignement de la philosophie sur les enfants du primaire. Ses constats sont clairs: la philosophie diminue grandement la vulnérabilité des jeunes devant la violence.
 
Selon M. Robert, les enfants qui ont suivi des cours de philosophie sont «plus empathiques et plus sensibles à l’importance de la justice».
 
«Mais la différence la plus marquée, par rapport aux autres, c’est que ces enfants sont beaucoup plus habiles pour détecter la violence psychologique comme l’insulte et le harcèlement, dit-il. Donc, les enfants qui ont fait de la philo sont beaucoup plus aguerris et risquent moins de mettre la violence en oeuvre ou d’en être victimes.»
 
Les élèves qui ont suivi la formation raisonnent aussi de façon plus habile. «Ils sont moins dogmatiques et plus ouverts d’esprit», résume M. Robert.
 
Les conclusions de M. Robert l’ont amené à recommander à la Commission scolaire Marie-Victorin d’étendre l’enseignement de la philosophie à toutes ses écoles. Personne n’était disponible, hier, à la Commission scolaire Marie-Victorin, pour commenter cette possibilité.
 

Des microbes nécessaires


C’est pas nouveau, la plupart savent qu’il y a de bons et de mauvais microbes et les bons sont nécessaires pour soigner même des blessures … Bien sur, il faut se laver les mains, surtout en période de contamination .. et aussi chez les enfants .. mais il est normale aussi de se salir les mains .. C’est encore le juste milieu qui est le mieux
Nuage
 
Des microbes nécessaires
 
Une petite cicatrice
 
Les nombreuses bactéries qui peuplent la surface de la peau permettent de maintenir un équilibre nécessaire à la santé cutanée.
 
Des dermatologues américains ont découvert que ces microbes permettent de prévenir l’inflammation excessive après une blessure.
 
Le Pr Richard Gallo et ses collègues de l’École de médecine de l’Université de la Californie à San Diego estiment par le fait même qu’une trop grande propreté affecte le processus de cicatrisation en détruisant ces microbes.
 
En fait, les bactéries Staphylococci freinent l’hyperactivité de la réponse immunitaire qui mène à l’inflammation des coupures et des éraflures.
 
Les chercheurs invitent ainsi les parents à laisser leurs enfants se salir et s’exposer à la saleté. Ils estiment que leurs travaux renforcent la thèse selon laquelle l’exposition aux microbes pendant la petite enfance rend le corps plus résistant aux allergies.
 
Ces nouvelles données pourraient permettre de créer une nouvelle approche pour traiter les maladies inflammatoires de la peau.
 
Le détail de ces travaux est publié dans le Nature Medecine.
 

Le coeur malade des Égyptiens


Si l’archéologie viens de mettre en évidence que certaines maladies étaient aussi présente dans un temps reculé tel que les problèmes relier au coeur, c’est peut-être qu’au-delà des notre mode de vie, certains facteurs restent encore a découvrir sur les causes des maladies du coeur
Nuage
 
Le coeur malade des Égyptiens
 
Une mommie égyptienne
 
 
Photo: Michael Miyamoto
 
La modernité n’est peut-être pas l’unique responsable des maladies cardiaques.
 
L’analyse de coeurs de momies par des chercheurs américains de l’Université de la Californie à Irvine montre que les Égyptiens riches du temps des pharaons souffraient également de problèmes cardiaques, et ce, malgré des différences entre les modes de vie actuels et ceux de ces temps anciens.
 
Assistés par des égyptologues et des spécialistes en préservation des corps, les médecins ont examiné 16 momies à l’aide d’un scanneur afin de déterminer l’âge approximatif des individus momifiés, leurs noms ainsi que leurs fonctions.
 
Neuf d’entre elles présentaient des traces de calcification coronarienne. Des huit personnes mortes après 45 ans, sept présentaient des traces de calcification. Seulement deux des huit mortes à un âge précoce souffraient d’athérosclérose, un problème qui frappait également les hommes et les femmes.
 
Cette calcification se trouvait à l’intérieur des artères ou à l’endroit où devaient se trouver des artères dans le corps des momies. Certains cadavres présentaient des traces de calcification dans six artères.
 
Cette découverte conduit à penser que nous devrions peut-être regarder au-delà des facteurs de risque moderne pour réellement comprendre cette maladie. — Pr Gregory Thomas, Université de Californie
 
De nos jours, les principaux facteurs de risque associés à l’athérosclérose sont une alimentation riche en graisse, l’insuffisance d’exercice et le tabagisme.
 
Le détail de ces travaux est publié dans le Journal de l’Association médicale américaine, le JAMA.
 
Le Pharaon Mérenptah (1213 à 1203 avant notre ère) serait apparemment mort vers 60 ans de problèmes cardiaques.
 

Les rêves


Avoir des rêves pour suivre une route … c’est important, en autant que nous oublions pas qu’en dehors du rêves, il existe aussi des moments important a vivre, des obligations, des gens …
Nuage
 
Les rêves
 
 
Chérissez vos rêves,
 mais ne perdez pas de vue cette affaire importante
qu’est la vie !
 
Auteur inconnu

La rencontre du petit prince et du renard


L’histoire du petit prince, gagne a être lu et relue .. c’est un chef d’oeuvre en soit qui donne
un bon départ pour l’enseignement des petits et grands .. Nous avons perdu le sens réel de
l’amitié, d’apprendre a se connaître .. nous sommes beaucoup plus sur l’ère de l’acquis, du
passagers .. alors qu’une relation bâti sur des bases solides a beaucoup d’attrait et de solidité
pour rester lier pour longtemps
Nuage
 
La rencontre du petit prince et du renard
 
 
 

 

 
– Je cherche des amis, [dit le petit prince]. Qu’est-ce que signifie “apprivoiser” ?


– C’est une chose trop oubliée, dit le renard. CA signifie “créer des liens…” […]

 Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique a
u monde. Je serai pour toi unique au monde…


On ne connaît que les choses que l’on apprivoise, dit le renard. Les hommes n’ont plus

le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faîtes chez les marchands.
Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis.
SI tu veux un ami, apprivoise-moi !


– Que faut-il faire ? dit le petit prince.

– Il faut être très patient, répondit le renard ; tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi,
comme ça, dans l’herbe. Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras rien. Le langage
est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t’asseoir un peu plus près…


Le lendemain revint le petit prince.

– “Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple,
à quatre heures de l’après-midi, dès trois heures je commencerai d’être heureux.
Plus l’heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures déjà, je m’agiterai
et m’inquiéterai ; je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n’importe quand,
je ne saurai jamais à quelle heure m’habiller le cœur…” […]


– Adieu, dit le renard.

 
Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur.
L’essentiel est invisible pour les yeux.
 
Antoine de Saint-Exupéry
Le petit Prince

11 jours et 11 nuits dans le métro de New York


L’indifférence des grandes villes permet a des personnes de passer inaperçu et ce malgré des avis de recherches a travers la ville … Ce garçon a pu survivre tant de jours malgré la foule qui circulait autour de lui …
Nuage
 
11 jours et 11 nuits dans le métro de New York
 
11 jours et 11 nuits dans le métro de New York
 
Un jeune de 13 ans a échappé pendant 11 jours à ses parents en se cachant dans le métro de New York.
 
Photo: archives Getty
Cyberpresse
 
 
Combien de temps peut-on survivre à New York avec 10$ en poche? Une dizaine de jours, à condition de posséder une carte de métro.
 
C’est du moins l’exploit accomplit par Francisco Hernandez Jr, un adolescent de 13 ans qui, à la suite d’une fugue, a trouvé refuge dans les souterrains de la Grosse Pomme. Ses parents et les policiers ont remué la ville pour le retrouver. En vain. Francisco Hernandez a échappé à tous les regards en sillonnant la ville en métro durant 11 jours et 11 nuits.
 
Pendant sa cavale, Francisco Hernandez s’est nourri presqu’exclusivement de croissants, de chips, de biscuits et autres bonnes choses vendues dans les kiosques à journaux. Quand une envie pressante se faisait sentir, il mettait le cap sur les toilettes publiques de la Stillwell Avenue station.
 
Lorsque les policiers de l’escouade spéciale chargée d’enquêter sur les disparitions l’ont finalement retrouvé, Francisco était légèrement amaigri, mais en bonne santé. L’adolescent, qui souffre du syndrome d’Asperger, a paru étonné qu’aucun passager n’ait tenté de l’aborder au fil des 11 jours précédents.
 
«Personne ne se soucie du monde qui l’entoure.»
 

Des créatures abyssales surprenantes identifiées par les scientifiques


Peut-on survivre dans le noir le plus complet ou le froid est maître et qu’en plus la pression est très forte… il semble que oui car des créatures étranges vivent dans les profondeurs de la mer, que le soleil, ne peut percer a jour au creux des abîmes des océans
Nuage
 
Des créatures abyssales surprenantes identifiées par les scientifiques
 
C’est à grande profondeur, au niveau de la dorsale médio-atlantique, que des scientifiques du projet Census of marine life (Recensement de la vie marine) ont identifié cette nouvelle espèce de pieuvre Dumbo (Grimpoteuthis), ce concombre de mer nageur (Enypniastes) et ces autres créatures étranges
 
nouvelle espèce de pieuvre Dumbo (genre Grimpoteuthis)
 
nouvelle espèce de pieuvre Dumbo (genre Grimpoteuthis)
 
concombre de mer nageur (Enypniastes)
 
 
concombre de mer nageur (Enypniastes)
 
 
une nouvelle espèce de copépode abyssale
 
 
une nouvelle espèce de copépode abyssale
 
 
Poisson du genre Neocyema
 
 
Poisson du genre Neocyema
 
 
 
une autre espèce de pieuvre Dumbo, déjà identifiée
 
une autre espèce de pieuvre Dumbo, déjà identifiée