Ombres chinoises avec des ordures


Chacun a sa façon de dénoncer l’outrance dans la consommation, ici faut dire que cela ne manque pas d’intérêt … ils ont du talents c’est sur… mais c’est dommage que nous amassons autant de déchets
Nuage
 
 
Ombres chinoises avec des ordures
 
Tim Noble et Sue Webster sont deux artistes britanniques travaillant une matière surprenante : nos détritus. A partir de déchets ménagers, ils réalisent des installations en ombres chinoises. Dénonçant la société de consommation, leurs travaux sont visibles au Guggenheim, au MoMa ou au sein de la collection Saatchi
 
Une pile de déchets révèle deux personnes dos à dos
 
 
Une pile de déchets révèle deux personnes dos à dos
 
Deux rats se détachent en ombre chinoise
 
 
Deux rats se détachent en ombre chinoise
 
 
Deux visages
 
 
Deux visages
 
 
Deux tas d’ordure (un seul est visible ici)  forment deux silouhettes
 
Deux tas d'ordure (un seul est visible ici) forment deux silouhettes
 
 
 
Le second tas de déchet n’est pas visible, maisprojette l’ombre d’un homme
 
 
Le second tas de déchet n'est pas visible, maisprojette l'ombre d'un homme
 

Un ascenseur pour l’espace


Est-ce une idée folle, irréalisable, on a bien parler d’aller sur la lune, d’aller voir Mars de plus près.. Alors qui sait .. mais est-ce vraiment raisonnable d’aller installer ce genre de machinerie ?
Un engin de cette taille aura surement des répercussion dans sur la Terre comme dans l’espace. Puis n’est-ce pas une forme de pollution ??? Je suis pour la science, pour comprendre, découvrir mais pas en allant jusqu’a l’extravagance
Nuage
 
 
Un ascenseur pour l’espace
 

ascenseur espace
 
 
Long de presque 100 000 km, il sera rattaché à la Terre à une station de base. A l’autre bout, un contrepoids (par exemple un petit astéroïde) permettra au câble de rester tendu. A la base, il sera étiré par la gravité terrestre, et par les forces centripètes et l’accélération à l’autre bout. Photo © Nasa

 
Vous entrez dans l’ascenseur. Là, vous appuyez sur le bouton et hop ! A plus de 200 km/h, vous voilà dans l’espace, à bord de la station spatiale internationale. Un rêve ? Pas tant que ça !
 
L’idée d’un ascenseur pour l’espace ne date pas d’aujourd’hui : c’est un mathématicien russe, Yuri Artsutanov, qui l’avait imaginé dès 1960. Mais aujourd’hui, la Nasa y croit très fort, et a même lancé un concours l’année dernière pour valider le concept.
 
Il faut d’abord mettre en place le câble. Il sera emporté, enroulé, vers l’orbite géosynchrone par des petites fusées, puis déployé à la verticale de la base, une plateforme de 1500 tonnes se trouvant dans le Pacifique (sur l’équateur).
 
 
 
 
Reste à trouver un matériau capable de supporter de telles contraintes. Les nanotubes de carbone semblent être la seule possibilité : ces tubes flexibles 10 000 fois plus fins qu’un cheveu sont 100 fois plus résistants que l’acier. Le câble de 2 mm de diamètre et 1 m d’épaisseur suffira ainsi à supporter des charges de 20 000 kg.
 
Risques de collision

Les cabines d’ascenseur seront alimentées grâce à des antennes paraboliques de 13 m de diamètre, qui recevront de l’électricité par rayon laser. Les principaux risques sont la collision avec des météorites, et la corrosion due aux atomes d’oxygène libres qu’on trouve à très haute altitude. Selon les experts, le problème pourra être résolu grâce à différentes méthodes (forme du ruban, renforcement métallique…). Selon leurs calculs, le câble résiste à des impacts d’objets jusqu’à 10 cm de diamètre.
 
L’ascenseur spatial permettrait d’envoyer dans l’espace tous types d’objets, à condition qu’ils ne soient pas trop lourds : des satellites solaires, des stations spatiales gonflables, des ravitaillements, etc.
 
Pas cher et facilement exploitable

Alors que les navettes spatiales brûlent plus de 2 millions de litres de carburant rien que pour s’arracher à l’orbite terrestre, l’ascenseur est lui relativement bon marché. Le coût de mise en orbite serait réduit à 48 dollars le kilogramme, contre 22 000 dollars le kilogramme sur une fusée. Plus de 5 tonnes de marchandises pourront ainsi être acheminées chaque jour par ce moyen. Bref, un projet extrêmement rentable, dont le coût total est tout de même estimé à 7 ou 10 milliards de dollars, y compris les frais de lancement. D’autres ascenseurs pourraient ensuite voir le jour à partir de la Lune, de Mars, ou même de Vénus…
 
Céline Deluzarche, L’Internaute
 

A la dérive sur l’océan Pacifique, ils survivent en mangeant du bois


Deux mois perdu dans cette immensité de l’océan, sans eau, sans vivre …et ils ont survécu par leur débrouillardise. Chapeau, peu de gens auraient survécu un si long moment … surtout une famille
Nuage
 
A la dérive sur l’océan Pacifique, ils survivent en mangeant du bois
 
Vagues (illustration)
 
Papouasie-Nouvelle-Guinée – Les membres d’une famille ont été laissés à la merci des vagues après que leur bateau a manqué d’essence lors d’un voyage sur une île voisine. Ils ont survécu en mangeant du bois flotté et des écorces de noix de coco pendant deux mois.
 
C’est un navire de pêche américain qui a secouru les naufragés au large de Nauru. Partis visiter une île, leur bateau s’est retrouvé à cours de carburant. Les naufragés ont ainsi passé près de deux mois à dériver dans l’océan Pacifique, se nourrissant de ce qui flottait à la surface de l’eau.
 
L’un des naufragés a déclaré qu’ils avaient dû se nourrir de morceaux de bois et de noix de coco qu’ils trouvaient en mer.
 
"On faisait sécher le bois flotté que nous trouvions et on le mangeait. Quand on trouvait des noix de coco on les brisait, puis on buvait le jus et on mangeait la chair" raconte-t-il.
 
Ils trouvaient parfois un crabe et buvaient de l’eau de pluie.
 

Des cambrioleurs donnent le biberon à un bébé en pleurs


Je n’ose pas imaginer le traumatisme causé par une attaque a main armée dans sa propre demeure, tout ça, parce que les occupants ont d’abord ouvert la porte pour venir en aide a un étrangers …
Mais il faut avouer qu’il est assez inusité que ces voleurs ont eu un sens morale pour le bébé
Nuage
 
Des cambrioleurs donnent le biberon à un bébé en pleurs
 
Biberon (illustration)
 
Indianapolis, États-Unis – La police recherche deux cambrioleurs qui, après s’être introduits dans une maison, ont préparé un biberon pour nourrir un bébé qui pleurait.
 
Les deux hommes se seraient d’abord présentés aux habitants d’une maison comme ayant besoin d’aide pour réparer leur voiture. Par la suite, ils sont retournés, armés, à cette même adresse et se sont introduits dans la maison. L’un des voleurs a alors frappé l’un des occupants, avant de le ligoter aux deux autres (un adulte et un adolescent).
 
C’est alors que le bébé a signalé sa présence par ses pleurs. Le père de l’enfant a alors demandé aux deux voleurs de laisser son fils nourrir le bébé. A son grand étonnement, ils ont laissé l’adolescent s’occuper du petit et ont même été jusqu’à réchauffer eux-mêmes le biberon.
 
"Au début je me suis dit que nous allions tous mourir ; puis j’ai pensé ‘ok c’est un mec sympa il réchauffe même le biberon de mon enfant’" a raconté l’une des victimes.
 
Malgré cette petite attention, la police recherche toujours les deux hommes qui sont considérés comme armés et très dangereux.
 

Perception


C’est une citation qui m’a pris des années a comprendre, mais qui aujourd’hui, me permet
d’être bien dans ma peau ..
Nuage
 
Perception
 
 
« Notre bonheur ou notre malheur d
épendent en grande partie de nos dispositions personnelles
et non des circonstances. »
 
Martha Washington

La vie c’est


Un instant dans un silence, pour sentir cette vie autour de nous, Tout bouge mais nous ne prenons conscience que ce qui nous occupent présentement .Pour voir, sentir, entendre et palper cette vie, il faut volontairement en prendre conscience
Nuage
 
La vie c’est
 
……
 
La vie, c’est la pluie…
C’est le beau temps…
C’est la rosée du matin
Et la douceur d’un coucher de soleil.
 
C’est un sourire,
Une larme…
Des souvenirs, des espoirs…
Des Jours noirs et des Jours bleus.
 
La Vie, c’est toi, c’est moi…
C’est nous, c’est tout.
C’est le souffle divin…
C’est le plus beau, le plus précieux…
C’est sacré, respecté.
 

La vie… c’est un changement
Perpétuel et continuel.
C’est s’adapter,
Essayer..tomber… échouer…
Se relever et gagner.
C’est un Jeu qui suit les caprices
des vagues et du vent.

 
La Vie, n’essaie pas de la prévoir,
De la deviner,
De la comprendre
Ou de la changer.
 
La vie, vis- la, au jour le jour…
Avec confiance, courage, optimisme et amour.
Accroche un sourire à tes lèvres :
Regarde bien droit devant toi
Et suis ton étoile.
 
Des jours merveilleux t’attendent !
 
Anonyme