L’attrait des Noires pour les peaux blanches, un phénomène préoccupant


Pourquoi que bien des femmes ne sont jamais contente de leur couleur de peau, certaines veulent être plus bronzé alors que d’autres une peau plus clair .. et les produits vendues ne sont pas nécessairement sans danger … Plaire aux hommes ? Si les hommes n’aiment pas
ce qui est naturel en ces femmes, alors posons nous la question, est-ce que cela vaut la peine de changer l’apparence de peau pour quelqu’un qui ne voit que l’extérieur de ces femmes?

Nuage

 
L’attrait des Noires pour les peaux blanches,
un phénomène préoccupant
 
L'attrait des Noires pour les peaux blanches, un phénomène préoccupant 
 
 
Photo: Photothèque La Presse
Agence France-Presse
Paris
 
 
La volonté de nombreuses femmes noires de blanchir leur peau malgré la nocivité de certains produits est un phénomène préoccupant qu’admettent les salons de beauté spécialisés et que dénoncent les dermatologues.
 
«Black is beautiful», assurent la plupart des salons de coiffure ou de beauté destinés à une clientèle d’origine africaine, concentrés en France à Paris aux environs du métro Château-Rouge, dans le Xème arrondissement.
 
Mais des enseignes n’oublient pas l’attrait de nombreuses femmes noires pour l’éclat du blanc. «Fair White» ou «Day Light» y font directement allusion et leurs vitrines regorgent de produits aux noms évocateurs : de «lightening ampoules» à «sérum éclat intense» en passant par «ampoules éclaircissantes».
 
Les produits mis en vitrines sont autorisés. Mais le commerce illégal de substances, généralement importées d’Afrique en contrebande, inquiète les autorités, comme en témoigne une campagne que la mairie de Paris a lancée mardi pour mettre en garde les communautés afro-antillaises contre les produits de dépigmentation.
Selon des statistiques de la mairie, de 10 à 15% des jeunes filles afro-antillaises de Paris seraient tentées d’utiliser des substances censées assurer une dépigmentation de la peau.
 
«La demande est effectivement très forte et la campagne contre ces produits n’y fera rien», estime Hassan, responsable de l’enseigne «Day Light».
 
«Je ne vois pas l’utilité d’une nouvelle campagne, les produits à base de cortisone ou d’hydroquinone ont déjà été interdits», estime Natacha Bakambana, responsable d’un salon de beauté spécialisé dans la vente de crèmes «éclaircissantes».
 
L’Union européenne a effectivement interdit en 2001 l’utilisation dans les cosmétiques d’hydroquinone, considérée comme probablement cancérigène. Mais sont utilisés d’autres produits à base de cortisone, pouvant favoriser le diabète ou l’hypertension.
 
«Certaines femmes utilisent non seulement des produits à base de cortisone mais aussi de mercure», indique la dermatologue Dominique Penso.
 
«Cela provoque des acnés sévères, de graves lésions pigmentaires».
 
«La campagne de la mairie de Paris est une excellente idée. Mais il faut aussi prévoir des saisies des produits illicites vendus sous le manteau dans de nombreux marchés», ajoute-t-elle.
 
«Certains produits continuent de passer sous la table. C’est comme pour la drogue, le marché noir existe», reconnaît Natacha Bakambana.
 
«Et on peut aussi en trouver sur internet», dit-elle.
 
Une récente opération de police dans le quartier Château-Rouge a permis la saisie de plus de 100.000 pots de crèmes et lotions blanchissantes.
 
Natacha Bakambana reconnaît que la demande reste forte.
 
«C’est normal: celles qui ont la peau noire veulent une peau plus claire, comme celles qui ont la peau blanche veulent être bronzées : le critère de beauté c’est la peau mate», estime-t-elle.
 
«Pour éclaircir leur peau certaines femmes sont prêtes à n’importe quoi, même de se baigner à l’eau de Javel», indique Yohann Cohen, responsable de l’enseigne MGC à l’origine du développement il y a une vingtaine d’années du concept de «beauté ethnique» en France.
 
«Le problème est ancien : il vient d’Afrique où de nombreux hommes préfèrent les femmes au teint clair», dit-il.
 
Mais selon lui
 
«la jeune génération est moins touchée». «Chez nous la tendance est à la baisse», dit-il,
 
soulignant que l’éclaircissement de la peau ne représente qu’une partie «très faible» de son revenu.
 

Un homme est allergique à sa propre femme


En fait c’est pas vraiment a sa femme qu’il est allergique, mais espérons qu’ils sont en bon terme ..parce que disons que ca pourrais donner des idées a certaines …. Néanmoins, j’ai connu une compagne de classe qui était allergique a ses propres cheveux ..
Nuage
 
Un homme est allergique à sa propre femme
 
Médecin (ilustration)
 
Angleterre – Si Darren Young touche son épouse alors que celle-ci porte une crème, une lotion ou tout autre produit cosmétique, il risquerait de mourir.
 
M. Young, 45 ans, souffre d’une allergie très rare. Seuls trois cas identiques au sien seraient diagnostiqués dans le monde. C’est après une mauvaise réaction à un traitement lorsqu’il était à l’hôpital que M. Young a découvert sa maladie. En quelques secondes, son corps et sa tête ont gonflé et son cœur s’est même arrêté de battre. Depuis, Darren Young vit en évitant soigneusement tout produit qui pourrait contenir du polyéthylène glycol. Un simple contact avec un produit en contenant, et il risquerait de perdre la vie.
 
"Quand arrive l’heure de se mettre au lit, ma femme n’a même pas besoin de prétexter une migraine. Elle me dit simplement qu’elle a utilisé une lotion pour le corps et que ça pourrait me tuer" plaisante-t-il.
 
En plus des cosmétiques, M. Young doit également éviter certain aliments, dentifrices, savons et déodorants.
 

La moitié des poissons d’eau douce en voie d’extinction


Il semble que le poisson source importante dans l’alimentation humaine soit en difficultés
Leur habitat même vaste est au prise avec de grand changement et que beaucoup d’espèces de poissons a travers le monde en souffre ..

Nuage

 
La moitié des poissons d’eau douce en voie d’extinction
 
La moitié des poissons d'eau douce en voie d'extinction
 
Si la tendance se maintient, les pêcheurs retrouveront de moins en moins d’espèces de poisson différentes dans leurs filets.
 
Photo AP
Agence France-Presse
 
 
Près de la moitié des espèces de poissons d’eau douce sont menacées d’extinction, reflet de la dégradation des ressources en eau, selon la dernière Liste Rouge de l’Union mondiale pour la nature (UICN) publiée lundi.
 
«Les espèces vivant en eau douce ont pendant longtemps été négligées. Cette année, nous en avons de nouveau ajouté un grand nombre à la Liste Rouge de l’UICN» recensant les espèces menacées, avertit dans un communiqué le directeur adjoint du Programme espèces de l’UICN, Jean-Christophe Vié.
 
D’après l’UICN, parmi les 3120 espèces de poissons d’eau douce répertoriées, 1147 sont ainsi «menacées d’extinction».
 
L’organisation basée en Suisse s’inquiète particulièrement de la situation des poissons en Nouvelle Zélande où environ 85 à 90% des zones humides ont été perdues ou dégradées en raison des «plans d’assèchement, ainsi que du développement de l’irrigation et des terres cultivables».
 
Le poisson garde-boue, visible uniquement en Nouvelle Zélande, est ainsi passé de la catégorie «quasi menacé» à «vulnérable».
 

L’ombre d’Australie, un autre poisson d’eau douce, est en revanche désormais considéré comme «presque menacé», et non plus «vulnérable», grâce aux efforts réalisés en matière de conservation comme la construction d’échelles à poissons placées sur les barrages leur permettant de remonter les cours d’eau.
 
Mais les poissons d’eau douce ne sont pas les seuls animaux en danger. Selon l’UICN, 17 291 espèces sur les 47677 répertoriées sont menacées d’extinction, les amphibiens étant les plus en danger. Parmi les 6285 espèces d’amphibiens que compte la planète, 1895 sont en danger d’extinction.
 
La survie des plantes préoccupe également l’UICN. Sur les 12151 plantes suivies, 8500 sont menacées d’extinction, parmi lesquelles 114 sont déjà «éteintes» ou «éteintes à l’état sauvage».
 
Quant aux 5.490 mammifères répertoriés dans le monde, 79 sont «éteints» ou «éteints à l’état sauvage», 188 sont «en danger critique d’extinction», 449 sont «en danger» et 505 «vulnérables».
 
L’UICN dispose du plus vaste réseau se consacrant à la protection de la nature au monde rassemblant plus de 1.000 organisations dans 160 pays.
 

Reconnaître ses défauts


 
Savoir qu’on n’est pas parfait est une bonne chose, mais ne rien faire
pour s’améliorer ne donnera pas grand chose.
Nuage
 
Reconnaître ses défauts
 
Beaucoup de gens croient que l’aveu de leurs défauts
 les dispensent de s’en corriger
.
 
Marie von Ebner-Eschenbach (1830-1916)

 

  

 

RECOMMENCE


 

Tout ne roule pas rond, des fois c’est chaotique, d’autres fois des 
ce sont des obstacles qui obstrues la voie que l’on suit …
mais même si tout va mal, il faut persévéré car un jour
ou l’autre le soleil apparaîtras pour apporter douceur
sur nos jours

Nuage

 

RECOMMENCE 

Même si tu sens la fatigue…

Même si le triomphe t’abandonne…

Même si une erreur te fait mal…

Même si une trahison te blesse…

Même si une illusion s’éteint…

Même si la douleur brûle tes yeux…

Même si on ignore tes efforts…

Même si l’ingratitude en est le prix…

Même si l’incompréhension coupe ton rire…

Même si tout à l’air de rien…

 

RECOMMENCE

Et la force reviendra,

Et la paix refleurira,

Et l’amour s’allumera,

Et la santé se manifestera,

Et la récompense arrivera,

Et plus rien n’aura l’air de rien !