Un gym dans le soulier?


Je ne peux pas croire que certains sont assez naif pour croire que des souliers peut faire maigrir. Il n’y a pas de soulier miracle, mais un régime de vie équilibrée, autant dans l’exercice physique que l’alimentation. Je trouve dommage qu’on puisse faire ce genre de publicité pour se donner bonne conscience mais que la réalité serait qu’il y aurait des risques de blessures …
Nuage
 
 
Un gym dans le soulier?
 
.
 
Des souliers Easytone de Reebok
 
Photo: fournie par Reebok
 Sophie Allard
La Presse
 
 
Maigrir sans effort. C’est plutôt tentant, non? S’ajoutant à la longue liste de produits amaigrissants déjà sur le marché, la chaussure minceur vous promet à son tour une silhouette sculptée au couteau et une dépense énergétique qui vous fera perdre vos kilos en trop. Trop beau pour être vrai?
 
La chaussure minceur a la cote. On nous vante actuellement ses vertus à la télévision, dans les magazines féminins et, bien entendu, sur le web. «Vous serez plus minces en 28 jours», garantit-on dans certains cas. Même les marques populaires, comme Reebok et Skechers, entrent dans la danse et proposent des chaussures tonifiantes. On estime que ce créneau, qui en est à ses balbutiements, rapportera gros: 100 millions dès cette année, selon Advertising Age.
 
Est-ce que ça fonctionne autant que promis? Les experts interviewés par La Presse sont plutôt sceptiques.
 
«On utilise notre vulnérabilité par rapport au poids. Les gens sont toujours prêts à tout essayer pour maigrir», indique Émilie Dansereau, de l’Association pour la santé publique du Québec, qui met les consommateurs en garde.
 
 

Un gym dans le soulier?

Des bottes MBT

Photo: fournie par MBT

 
Populaire dans les années 70, la chaussure à talon négatif ou inversé fait un véritable retour en force. Elle se décline aujourd’hui en plusieurs versions, de la tong au bottillon, en passant par le sabot.
 
«Quand ces sandales ont été introduites, ça a causé beaucoup de problèmes aux jambes. On n’en a plus entendu parler pendant 30 ans. C’est étonnant qu’on essaie de nous les vendre de nouveau», rappelle le Dr Charles Faucher, porte-parole de l’Ordre des podiatres du Québec.
 
Le principe? Parce que le talon est plus bas que l’avant du pied (on parle d’une inclinaison de 8 ou 9 degrés), c’est comme si on simulait une petite pente montante. Cette posture étire le mollet et augmenterait le travail musculaire.
 
« Ça fait travailler le muscle davantage, mais à peine, indique le Dr Faucher. Est-ce assez pour perdre du poids? Je n’y crois pas.»
 
On ne maigrit pas et, pire, on risque de se blesser.
 
«À force de porter de petits talons au quotidien, le mollet des femmes s’atrophie avec le temps et ce type de chaussure, qui étire le muscle, peut causer des crampes, une élongation musculaire ou même une fasciite plantaire», indique le podiatre.
 
L’articulation du genou peut aussi être malmenée. «Ça ne convient pas à tout le monde», résume-t-il.
 
Des fesses de fer?
 
Les chaussures tonifiantes (FitFlop, MBT ou Easy Tone) misent davantage sur l’effet créé par une semelle instable. À Hollywood, Salma Hayek, Al Pacino et Antonio Banderas auraient été vus avec des MBT aux pieds. Selon le fabricant suisse, la chaussure solliciterait les muscles stabilisateurs, améliorerait la posture et accélérerait le métabolisme de base. Faire son marché avec les MBT serait une vraie séance d’entraînement!
 
«La chaussure à semelle souple fait travailler beaucoup de muscles du pied, mais pas sur une surface plane», précise le Dr Faucher.
 
Selon Reebok, des tests menés par l’Université du Delaware montrent que la chaussure Easy Tone activerait 28% de plus les muscles fessiers, 11% de plus les muscles ischio-jambiers et 11% de plus les mollets qu’un soulier de marche conventionnel. Les bulles d’air sous le talon et les orteils agissent comme de petits ballons d’exercices, rendant le pied instable à chaque contact avec le sol. C’est comme si l’on marchait sur une plage de sable, illustre-t-on.
 
«Brûlez vos calories superflues à chaque pas», dit-on.
 
«Parce que le pied est instable, ça fait logiquement travailler davantage les muscles qui sont déjà sollicités par la marche, mais est-ce que c’est assez pour faire augmenter la dépense énergétique? Probablement pas, estime François Lecot, professeur de kinésiologie à l’Université de Montréal qui s’intéresse aux chaussures de sport.
 
« Il faudrait voir les détails des tests menés et la méthodologie utilisée. Je ne recommande pas d’emblée ce type de chaussures. Si on a les chevilles fragiles ou une cambrure qui s’affaisse, ça peut causer des problèmes.» On risque notamment une entorse et une fasciite plantaire.
 
 
Un gym dans le soulier?
 
Des sandales Fitflop
 
Photo: fournie par Fitflop
 
Un gym dans le soulier?
 
Des sandales Drainaflex
 
Photo: fournie par Drainaflex

Si la tentation est malgré tout trop forte, sachez qu’il est préférable de porter la chaussure minceur ou tonifiante avec modération.
 
«Il faut y aller de façon graduelle, parce que les muscles des pieds et des jambes ne sont pas habitués et les tendons et articulations compensent, note le Dr Charles Faucher. Je reçois beaucoup de clients au retour des vacances. Ils travaillent dans un bureau à longueur d’année et, en vacances, ils décident de marcher pieds nus sur la plage pendant huit heures. Ils arrivent ici avec une tendinite.»
 
«Les preuves manquent quant à l’efficacité des souliers minceur. Les études, anecdotiques, se comptent sur les doigts d’une main et ne sont pas vraiment concluantes, indique Émilie Dansereau, de l’Association pour la santé publique du Québec.
 
« Il vaut mieux acheter des souliers de sport confortables, pratiquer une activité physique qu’on aime et surveiller son alimentation, plutôt que d’investir dans des souliers «miracle» qui prétendent entraîner une perte de poids, alors que rien n’est prouvé.»

 

Des poissons tatoués censés porter chance


Je ne crois nullement au porte bonheur quel qu’ils soit, religieux ou pas, naturelle ou pas. Et franchement, si quelqu’un aime se faire tatouer c’est son affaire mais qu’on tatou des poissons pour que ce soit plus vendable me semble grotesque …
Nuage
 
Des poissons tatoués censés porter chance
 
Des poissons tatoués censés porter chance
 
Les poissons perroquet sont généralement utilisés pour ces tatouages.
 
Photothèque La Presse
Agence France-Presse
Pékin
 
 
Des magasins d’animaux de compagnie du sud-ouest de la Chine offrent des poissons d’aquarium tatoués avec des caractères chinois symbolisant le bonheur et censés porter chance à leurs propriétaires.
 
Le marché des animaux de Qingshiqiao à Chengdu, capitale du Sichuan, offre toute une variété de ces poissons décorés également avec des fleurs ou des arcs-en-ciel, a rapporté jeudi le quotidien local Huaxi Metropolis.Les poissons perroquet, une espèce tropicale, sont généralement utilisés pour ces tatouages, certains avec des caractères signifiant: «Que vos affaires soient florissantes», ajoute le journal.
 
Selon un marchand, les poissons sont tatoués à l’aide de lasers et peuvent atteindre jusqu’à 25 yuans (4 dollars canadiens).
 
Un lot de quatre poissons avec les caractères «Chance», «Fortune», «Longévité» et «Bonheur» peut coûter 120 yuans, explique le journal.
 

S’ils sont apparus sur le marché en 2005, ils connaissent surtout du succès depuis deux ans
 

Des sculptures étonnantes en crayons de couleur


Surprenant comme effet, cela demande de la patience et un savoir faire, même si ce n’est pas ce que je trouve très beau et peut-être beaucoup de gaspillage (pour le matériaux le bois) il faut avouer que c’est spécial
Nuage
 
Des sculptures étonnantes en crayons de couleur
 
Il faut à peu près deux mois à l’artiste Jen Maestre pour réaliser chacune de ses sculptures. Chaque crayon de bois utilisé est coupé, taillé et percé. Ses créations, qu’elle a commencé à réaliser il y a 10 ans, sont inspirées des oursins, et des formes organiques étranges.
 
Imitation de forme organique
 
Imitation de forme organique
 
Des sculptures étonnantes
 
Des sculptures étonnantes
 
Principale source d’inspiration : les oursins
 
Principale source d'inspiration : les oursins
 
Sculpture de crayons de couleur
 
Sculpture de crayons de couleur
 
Les oursins : un thème récurrent
 
Les oursins : un thème récurrent
 
Sculpture végétale
sculpture végétale
 
 

Les petits cadeaux ou l’art de gâter ses enfants sans en avoir l’air


Nous en voyons des enfants gâtés qui pour un oui ou un non font des crises a ne plus finir jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent .. et ils apprennent vite ce jeu de pouvoir …  Quand un parent décide de tenir tête (mieux que les deux parents, sinon aucune chance de réussir) il aura des situations pénibles surtout en public … Malheureusement, les gens auront des commentaires désobligent et jugeront sévèrement les parents qui font preuve de ténacité Mais tant pis, il faut tenir bon au risque d’entendre les âneries des autres .. C’est vous qui prenez les choses en mains pas les autres …
Nuage
 
Les petits cadeaux ou l’art de gâter ses enfants sans en avoir l’air
 
Enfant gâté
 

Pascale Martel
 
Aucun enfant ne naît gâté: il apprend à le devenir. Et cet apprentissage ne lui tombe pas dessus comme par enchantement. Derrière chaque enfant gâté se cache un parent incapable de dire non, qui consent à acheter à peu près tout ce qui tombe sous le regard avide de son petit. Que faire pour renverser la vapeur et transformer nos créatures en de gentils bambins mus par la gratitude et heureux de ce qu’ils ont? Mission impossible, pensez-vous? Meuh non, avec un peu de poigne et de patience, on y parviendra. Et tout le monde s’en portera mieux!
 
Au royaume de la surconsommation nord-américaine, le gadget de plastique est roi: entouré de ses petits sujets avides et éternellement insatisfaits, il jouit d’un pouvoir puissant. Écrasant, aussi. Et aliénant. Souliers à l’effigie de Spider-Man, DVD des Transformers, pyjama Dora, barrettes Barbie, tout et n’importe quoi devient objet de convoitise pour nos enfants.
 
Le plus inquiétant, c’est que rien ne semble apaiser leur soif de consommation. Pire, plus ils en ont, plus ils en veulent. L’être humain, petit ou grand, est ainsi fait: notre désir nous mène par le bout du nez, tout comme notre envie de posséder ce que nous n’avons pas. Sauf que telle une chaudière percée, combler notre désir est mission utopique.
 
Avoir et être: non, ça ne se conjugue pas

En clair, si en tant que parent, on s’imagine que l’on pourra satisfaire notre enfant en cédant à tous ses caprices et qu’on le rendra ainsi heureux, on se trompe. Avis de psys à l’appui: rendus à l’âge adulte, beaucoup de ces enfants se frappent à un mur. Ils ont beau jouir de bons salaires et consommer massivement, ils ne connaissent pas le bonheur. La raison est simple, la pub s’évertue avec ingéniosité à nous faire croire que le bonheur passe par le matériel. Or, nous, pauvres terrestres, trouvons notre bien-être dans l’être, et non dans l’avoir; si le confort s’achète, la sérénité, elle, n’a pas de prix.
 
Rôle et devoir parental

Si jusqu’ici on est d’accord avec ces assertions, on pressent forcément qu’en tant que parent, il est de notre devoir de guider nos enfants dans l’art d’apprivoiser leur désir et de les aider à s’en affranchir. Comment faire?
 
En un mot: NON. On se discipline à leur dire «non», et à rester ferme dans ce NON. Plus simple à lire qu’à faire parce que ce refus aura de multiples conséquences désagréables: crises, larmes, babounes, haine, ressentiment.
 
Pour mieux s’endurcir face aux nouvelles réactions de nos enfants, il nous faut être intimement convaincus du bien-fondé de notre entreprise de «dégâtage». Que désire-t-on pour nos petits? Qu’ils deviennent des adultes heureux, autonomes, responsables, conscients que la vie est belle malgré son lot de frustrations? Qu’ils comprennent que la paix intérieure ne s’achète pas au Dollarama?
 
Prêcher par l’exemple

Une autre difficulté qu’on rencontrera lors de cet apprentissage sera notre propre comportement face à la consommation. Honnêtement, nous éprouvons tous un certain plaisir à acheter cette nouvelle paire de chaussures, ce joli vase ou ce CD. Mais s’il nous est, à nous-mêmes, impossible de résister à la tentation d’acheter, il est vain de penser que notre enfant pourra changer son propre rapport à la consommation.
 
La tactique des petits pas peut nous donner un bon coup de main. Si la simplicité volontaire demeure un noble concept, elle est effectivement peu simple à appliquer! Comment peut-on s’y prendre?

Par exemple, lors du prochain anniversaire de notre enfant, ou encore à Noël prochain, on les prévient que cette année, ce ne sera pas l’avalanche de cadeaux (lesquels aboutissent invariablement dans le fond de la boîte à jouets, oubliés). Ce sera un seul cadeau.
 
Aussi, quand notre enfant nous accompagnera pour aller faire les courses, on l’avisera avant même de fouler le sol du supermarché qu’on ne lui achètera pas ses céréales multicolores et bourrées de sucre, mais que nous lui offrirons le fruit de son choix avec plaisir, par exemple. Et que non, il n’aura pas cette babiole à la caisse. Surtout, ne craquons pas quand il fera sa crise. Laissons-le aller. Si le regard des autres nous gêne, regardons dehors, et chantons-nous intérieurement L’amour existe encore!
 

Des millions de coccinelles chassent les touristes des îles britanniques


Les coccinelles sont de beaux insectes, de plus elles sont très utiles, mais quand elles deviennent envahissantes, c’est moins drôles … mais si il y a une explosions de coccinelles c’est qu’il faut croire qu’elles ont un surplus de nourriture.. c’est la loi de la demande et l’offre
Nuage
 
Des millions de coccinelles chassent les touristes des îles britanniques
 
coccinelle
 
Grande-Bretagne – Des millions de coccinelles ont envahi les îles britanniques, dérangeant les habitants et les touristes. Cette invasion serait la plus conséquente depuis celle de 1976, année marquée par un été exceptionnellement chaud.
 
A Norfolk, l’une des zones les plus touchées, les propriétaires de voitures ou de vêtements aux couleurs vives se sont retrouvés littéralement assaillis par les nuées d’insectes.
 
A Bacton-on-Sea, de nombreux campeurs ont été contraints de s’enfermer dans leurs véhicules pour éviter les coccinelles.
 
 "Elles continuaient à s’introduire par le moindre interstice, par les fenêtres, sous les portes…" expliquait Anna Hollis, du Castaways Holiday Park.
 
Selon les experts, la population d’insectes, évaluée à plusieurs dizaines de millions, devrait rapidement décliner en même temps que les ressources en pucerons, nourriture exclusive de la coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata), l’espèce concernée par cette "explosion" démographique.
 
des millliers de coccinelles mortes, le long des routes
 
des millliers de coccinelles mortes, le long des routes
 
autour de cette femme et sur sa voiture, les coccinelles sont légion
 
autour de cette femme et sur sa voiture, les coccinelles sont légion
 
 
les insectes se posaient partout, y compris sur les habitants
 
les insectes se posaient partout, y compris sur les habitants
 
le mobilier urbain s’est lui aussi retrouvé envahi
 
le mobilier urbain s'est lui aussi retrouvé envahi
 
une coccinelle à 7 points
 
une coccinelle à 7 points
 

Un iPhone explose et blesse un adolescent aixois à l’oeil


Un cas isolé, mais il semble que d’autres problèmes viennent s’ajouter a cette compagnie qui devra sûrement faire des efforts supplémentaires pour assuré le bonne marche de ses produits, car ce genre d’incident n’aidera pas a rester dans la course de la technologie
 

Nuage
 
Un iPhone explose et blesse un adolescent aixois à l’oeil
 
iPhone 3Gs
 
Aix-en-Provence, France – Vendredi dernier, un adolescent a été blessé à l’œil par l’iPhone de sa petite amie, après la surchauffe et l’explosion de ce dernier.
 
Le jeune Aixois se trouvait en compagnie de sa petite amie lorsque le téléphone de cette dernière, qu’il était en train de manipuler, a commencé à se fendre. La façade de l’appareil s’est ensuite brisée, projetant un éclat de la taille d’un grain de sable dans l’œil du jeune homme.
 
L’appareil, acheté il y a deux mois, aurait ce jour là été utilisé pour passer un unique appel et n’aurait jamais montré d’autres signes de surchauffe par le passé.
 
Cet incident s’ajoute à une liste déjà conséquente de dysfonctionnements enregistrés pour différents produits Apple. La marque à la pomme se veut rassurante, précisant que ce cas est un cas isolé. Les parents de l’adolescent envisagent pour leur part un recours juridique
 

L’homme de Néanderthal


Le titre m’apparaissait un peu étranges qu’on s’intéresse à ce genre d’étude mais à la lumière des résultats même si ce n’est qu’un hypothèse mérite quand même un regard .. étant donné qu’avec les années beaucoup de personnes aiment certains goûts amer .. mais qu’avant c’était une question de survie pour éviter de manger des plantes toxiques
Nuage
 
 
L’homme de Néanderthal
n’aimait pas les choux de Bruxelles
 
L'homme de Néanderthal n'aimait pas les choux de Bruxelles
 
Photo: Ivanoh Demers, La Presse
Agence France-Presse
Madrid
 
 
L’homme de Néanderthal avait, à l’instar de l’homme moderne, un gène qui fait que certaines personnes n’aiment pas le phénylthiocarbamide, un composé chimique au goût amer présent par exemple dans les choux de Bruxelles, selon des chercheurs espagnols.
 
Les chercheurs sont parvenus à ces conclusions après avoir procédé au séquencage d’un fragment de gènes d’os d’hommes de Néanderthal vieux de 48.000 ans découvert à El Sidron, dans le nord de l’Espagne, a annoncé mercredi le conseil supérieur des recherches scientifiques (CSIC).
 
«Cela signifie que la perception gustative de l’amer est antérieure à la divergence de lignage» qui a séparé le Néanderthal de celui qui allait devenir l’homme moderne, selon le CSIC.
 
Le phénylthiocarbamide, ou encore PTC, est un composant chimique présent dans certains végétaux tels que les choux de Bruxelles, les brocolis ou dans certains fruits. Il est aussi présent dans certaines plantes toxiques.
 
«La perception de l’amer nous protège de l’ingestion de plantes toxiques», selon le CSIC.
 

Mais les similitudes avec l’homme moderne vont encore plus loin puisque les scientifiques ont découvert chez le Néanderthal une variante récessive du gène en question (TAS2R38) qui rendait certains d’entre eux incapables de détecter les PTC, tout comme environ un tiers des hommes modernes.
 
«C’est un mystère de l’évolution», pour le CSIC.
 
«L’ingestion massive de ces composants (amers) peut être toxique, et il est donc difficile de comprendre, du point de vue de l’évolution, l’existence d’individus qui ne pouvaient pas les identifier».
 
Le directeur des recherches, Carles Lalueza Fox, de l’Université de Barcelone, émet l’hypothèse qu’ils avaient la possibilité de détecter d’autres composants pas encore identifiés, ce qui permettrait d’expliquer la raison de la survivance du gène récessif.
 
L’homme de Néanderthal et l’homme moderne émanent d’un ancêtre commun, mais ont divergé il y a environ 300.000 ans.
 
Le site d’El Sidron, dans les Asturies, a permis de retrouver depuis 2000 les restes d’au moins 10 Néanderthals.
 
L’homme de Néanderthal a disparu il y a environ 28 000 ans. Son dernier refuge connu était Gibraltar.
 

L’amitié


Chaque personne a son univers et le transporte a chaque amitié
Nous avons des amis très proches, des amis de travail,
des amis d’autrefois .. bref a chaque ami un monde s’ouvre
Nuage
 
L’amitié
 
Chaque ami représente un monde en nous,
un monde qui ne pouvait naître avant leur arrivée,
et ce n’est que par cette rencontre
qu’un nouveau monde est né

Anais Nin

Rites de passage


Quelle sagesse d’un enfant de 4 ans qui nous montre une leçon de vie hors du commun. Certains enfants sont d’une perspicacité au moment que nous croyons qu’ils seraient avec une multitude de questions que nous aurions des difficultés a trouver les bons mots .. mais quand c’est eux qui nous apprennent le sens de la vie .. alors nous avons appris quelque chose de grandiose
Nuage
 
Rites de passage
 
 
Parmi les moments les plus émouvants, que j’ai connus comme vétérinaire, il y a ceux passés avec mes clients qui assistaient mes patients dans leur transition de cette vie vers une autre.
 
Quand vivre devient un fardeau, que ce soit à cause de la douleur ou de la perte des fonctions normales, je peux aider une famille en veillant à ceux que leur animal chéri ait un passage facile. Il est difficile de prendre cette décision finale, et je me suis souvent senti impuissant à réconforter les propriétaires affligés.
 
C’était avant ma rencontre avec Shane.
 
On m’a appelé pour examiner un blue heller de dix ans, Belker, qui avait un sérieux problème de santé. Les propriétaires, Ron sa femme, Lisa, et leur petit garçon Shane étaient tous très attachés à Belker et découvert qu’elle mourait d’un cancer.
 
J’ai dit à la famille qu’il n’y avait plus de miracle possible pour Belker. J’ai offert de pratiquer l’euthanasie sur le vieux chien à la maison. Alors qu’on faisait les arrangements, Ron et Lisa m’ont dit qu’il serait peut-être bien que Shane, le petit de de quatre ans, soit présent. Ils croyaient qu’il pourrait apprendre de cette expérience.
 
Le lendemain, j’ai ressenti l’étranglement familier dans ma gorge alors que la famille de Bleker l’entourait. Shane paraissait tellement calme et flattant le vieux chien pour la dernière fois que je me suis demandé s’il savait ce qui allait se passer.
 
En quelques minutes, Belker est parti paisiblement. Le petit garçon semblait accepter la transition de Belker sans difficulté, ni confusion. Nous nous sommes assis ensemble pendant un certain temps après le décès de Belker, nous disant combien il était triste que les animaux vivent moins longtemps que les humains.
 
Shane, qui écoutait silencieusement, se fit entendre :
 
« Je sais pourquoi ! »
 
Étonnés, nous l’avons tous regardé. Ce qu’il a dit ensuite m’a renversé. Jamais je n’avais entendu une explication aussi réconfortante.
 
Il a dit
 
 « Tout le monde naît afin d’apprendre à mener une bonne vie, comme aimer tout le monde et être gentil, vrais ? »
 
Le petit de quatre ans a poursuivi:
 
« Puisque les animaux savent déjà tout ça, ils n’ont pas besoin de rester aussi longtemps. »
 
Robin Downing D.M.V.