Prévenir le vol d’identité


Le vol d’identité peut arriver a n’importe qui et cela occasionnent beaucoup de problèmes .. On peut diminuer les risques en prenant certaines précautions …
Nuage

 

Prévenir le vol d’identité

 

PAR JULIE CHAMPAGNE  | PHOTO: SHUTTERSTOCK

Le vol d’identité, c’est quoi ?

Il est question d’usurpation d’identité aussitôt que les renseignements personnels d’un individu sont recueillis et utilisés par quelqu’un qui se fait passer pour lui et qui utilise ces informations à des fins frauduleuses.

Conseil de sécurité pour minimiser les risques

En tout temps…

… on s’assure de connaître les fins auxquelles ses renseignements personnels sont destinés. En cas de doute, on pose des questions.

… on ne fournit sa date de naissance, son adresse de courriel et autres détails que si c’est absolument nécessaire. On ne communique ces renseignements qu’aux sociétés que l’on connaît et en qui on a confiance.

… on protège son numéro d’assurance sociale. L’identité d’une personne est étroitement liée à cette pièce d’information, qui donne accès à ses rapports de crédit et aux bases de données gouvernementales.

… on choisit des mots de passe difficiles: surtout pas le nom de son conjoint, de son animal domestique ou son numéro de téléphone! On combine idéalement des chiffres, des lettres majuscules et minuscules, ainsi que des symboles (#, $, %, !).

En ligne…

… on utilise toujours des méthodes sécurisées pour fournir des renseignements personnels, surtout quand il est question d’informations financières, comme un numéro de carte de crédit ou de compte bancaire.

… on vérifie toujours qu’il y a un cadenas au coin droit en bas de l’écran lorsqu’on remplit des formulaires.

… on n’envoie jamais de renseignements personnels par courriel; ce n’est pas un mode de transmission sécurisé.

… on s’assure que ses pare-feu informatiques et ses logiciels-espions sont mis à jour pour protéger ses renseignements personnels.

… on se méfie de l’hameçonnage, une stratégie criminelle qui consiste à envoyer un courriel demandant de fournir des renseignements personnels précis au nom d’une organisation réputée, et de cliquer sur un lien menant vers un site Web falsifié imitant à la perfection celui de l’institution. Les entreprises sérieuses ne demandent jamais de renseignements importants par courriel.

Sur les sites de réseautage social (Facebook, MySpace, Twitter)…

… on s’assure de lire et de comprendre les politiques de protection de la vie privée.

… on limite le nombre de personnes qui ont accès au profil et aux photos qu’on fournit, ainsi que celles qui peuvent trouver, en effectuant une recherche, le profil qu’on a donné.

… on n’accepte que les demandes de ceux que l’on connaît dans la vraie vie.

… on pense aux conséquences des informations divulguées. Par exemple, pour un fraudeur malicieux, une seule photo peut en dire long sur le lieu de résidence, l’employeur, la marque de la voiture, les dates des vacances, etc., de quelqu’un.

À la maison et en public…

… on déchiquette les documents contenant des renseignements personnels, comme son nom et son adresse.

… on fait en sorte que son portefeuille et son sac à main ne soient pas facilement accessibles lorsqu’on se trouve dans un lieu public.

… on ne perd pas sa carte de débit ou de crédit de vue au moment d’un achat, et on s’assure que celle qui est remise est bien la carte qu’on a donnée.

… on ne fournit jamais de renseignements personnels au cours d’un appel qu’on n’a pas sollicité, même si l’interlocuteur prétend représenter une société légitime.

… on verrouille sa boîte aux lettres, si c’est possible. Si on s’absente, on demande à une personne de confiance de ramasser le courrier.

Si je suis victime d’un vol d’identité, je fais quoi ?

1. Je communique avec tous les organismes concernés: les institutions qui m’ont prêté de l’argent, les compagnies qui m’ont vendu un produit, le service de police de notre localité, etc.

2. Je contacte les principales agences canadiennes de renseignements de crédit afin qu’elles m’envoient une copie de mon dossier de crédit.

Je pourrai ainsi vérifier si le fraudeur a ouvert des comptes ou contracté des dettes en mon nom. Je fais également ajouter à mon dossier de crédit une alerte de fraude demandant aux créanciers de me contacter avant d’ouvrir de nouveaux comptes ou de modifier mes comptes existants.

Info:
TransUnion Canada: 1 877 713-3393
Equifax Canada: 1 800 465-7166

3. Je contacte le Centre national d’appels PhoneBusters, dont le mandat est de recueillir des renseignements sur les plaintes en matière de vol d’identité et d’assister les victimes.

Info:
PhoneBusters: 1 888 495-8501

4. Je dépose une plainte en ligne sur la Passerelle d’information pour le consommateur canadien du Bureau de la consommation, d’Industrie Canada. Je signale également la perte ou le vol de tout document émis par le gouvernement au ministère compétent.

5. Je prends en note de tous les gestes que je pose et des sommes que je débourse pour rétablir ma réputation et corriger mon dossier de crédit.

Pour en savoir plus
http://monidentite.isiq.ca

http://www.moietcie.ca

Notre vie est un compte bancaire


Avoir un mauvais crédit sur notre mode de vie a des conséquences facheuses .. d’ou l’importance de bien gérer notre vie pour ne pas être a découvert
Nuage

 

Notre vie est un compte bancaire

 

Les nombreuses demandes auxquelles nous devons faire face peuvent nous mener à l’épuisement émotif et physique. Nous contribuons à notre propre déficit lorsque nous donnons plus que nous ne recevons.

Étant donné que nous avons été programmés pour donner et que le fait de recevoir nous paraît égoïste, il nous faut beaucoup de courage pour doser ce qu’il est juste et raisonnable de donner.

Considérez votre vie comme un compte bancaire : combien de retraits et de dépôts quotidiens pouvez-vous porter à votre compte, en termes d’efforts physiques, de sentiments, d’intelligence et d’esprit? En fait, notre vie est un compte bancaire sur lequel nous retirons ou permettons aux autres d’effectuer de trop nombreux retraits.

 Afin de rétablir l’équilibre budgétaire, nous devons encaisser les crédits à profusion et consentir aux débits avec parcimonie. Si les sommes débitables aux plans physique, émotif, mental ou spirituel sont trop nombreuses, alors notre compte devient à découvert.

Il en résulte de la frustration, de la colère, de l’épuisement. Mais lorsque nous portons à notre crédit en fonction de limites réalistes, nous avons plus à donner. Même s’il nous est difficile de nous occuper de nous-mêmes, cela s’avère un excellent investissement.En veillant de la sorte sur nous-mêmes, nous nous assurons de n’avoir pas de découvert.

 En établissant des limites réalistes, j’investis sur mon existence. Je peux choisir ce que je donnerai et ce que je ne donnerai pas. J’instaure l’équilibre en veillant à mes besoins d’ordre physique, émotionnel, mental et spirituel.

Sagesse de femme, Sue Patton Thoele

Quand la main remplace la carte bancaire


Entre avoir une puce électronique sur le bras et avoir une reconnaissance par un schéma vasculaire de la main, pour éviter les fraudes, je trouve que cette dernière technologie est plus intéressante et offre plus de protection .. a moins de se faire couper la main, il sera plus difficile d’être victime de vol
Nuage

 

Quand la main remplace la carte bancaire

 

Japon - Quand la main remplace la carte bancaire

Les distributrices de billets sont équipés d’un capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être assurément reconnu.

© Courtoisie

TOKYO – Une banque japonaise va proposer à partir du mois de septembre à ses clients d’utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d’argent auprès de nouveaux distributeurs de billets à authentification biométrique.

Plusieurs automates de Ogaki Kyoritsu Bank seront équipés d’un lecteur du schéma des veines de la paume, capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être assurément reconnu.

Cette technologie, mise au point par le groupe japonais Fujitsu, est déjà utilisée par plusieurs banques pour reconnaître des clients, mais le dispositif ne sert qu’à remplacer le code numérique pour prouver que la carte bancaire de retrait employée appartient bien à celui qui l’utilise.

Dans le cas d’Ogaki Kyoritsu Bank, le client n’aura plus besoin de carte. Il pourra effectuer des opérations sur son compte (retrait, dépôt, consultation de solde) simplement en s’authentifiant avec sa main (qu’il ne peut égarer et que personne d’autre ne peut a priori employer).

Cette évolution sera une première au Japon après un seul cas recensé ailleurs dans le monde.

La reconnaissance de la personne s’effectuera en comparant un schéma vasculaire de la paume pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur.

Selon Fujitsu, le risque d’erreur est infinitésimal, plus faible que dans le cas d’empreintes digitales.

Ce système biométrique pourrait éviter une redite de la situation difficile vécue par de nombreux Japonais l’an passé, lorsque leurs documents bancaires (cartes, livrets de retrait) ont été emportés par le tsunami qui a dévasté le nord-est le 11 mars 2011. Pendant des jours, il leur a été impossible de retirer du liquide.

L’initiative d’Ogaki Kyoritsu Bank pourrait être suivie par des groupes bancaires plus importants.

Outre Fujitsu, deux autres géants nippons du secteur de l’électronique, Hitachi et Sony, ont également conçu des systèmes de reconnaissance biométrique basés sur le réseau vasculaire de la main.

Hitachi a de plus déjà testé le paiement direct sans argent liquide ni carte, simplement sur présentation d’un doigt au-dessus d’un lecteur, l’identification du client permettant de prélever directement le montant dû sur un compte bancaire ou un porte-monnaie électronique associé.

http://fr.canoe.ca

Gatineau ► Un réseau de fraudeurs sévit


Ils sont plusieurs a suivre des personnes vulnérables comme les personnes âgées, ils sont muni qu’un cellulaire et sont organisé a plusieurs pour avoir le NIP et cartes de crédits, ou de débits de leur proie potentielle. C’est vraiment décevant que ce genre de personne qui n’ont aucun scrupule de dévaliser ainsi des personnes .. Si cela se passe a Gatineau, ca peut se passer aussi ailleurs
Nuage

 

Gatineau

Un réseau de fraudeurs sévit

 

Par Doug Hempstead | Agence QMI

Des dizaines de fraudeurs vident des comptes bancaires de personnes âgées peu méfiantes de Gatineau, au Québec.

L’agent Pierre Lanthier de la police de Gatineau a expliqué que c’est dans les stationnements de magasins à grande surface que les voleurs opèrent depuis plus d’un an.

En 2011, plus d’un cas par semaine a été signalé et près de 20 cas ont été répertoriés seulement depuis le début de cette année. Les suspects seraient des gens de Montréal.

En octobre dernier, huit personnes originaires de Roumanie ont été arrêtées (quatre à Montréal et deux à Brossard), lors d’une frappe policière orchestrée par les enquêteurs de la division des crimes économiques après des perquisitions à Montréal et à Brossard.

Le procédé est souvent le même. Un suspect suit une victime, généralement une femme plus âgée, dans un supermarché ou un grand magasin et les regarde magasiner. Lorsque la victime va passer à la caisse et va utiliser sa carte de débit ou de crédit, le suspect filme le numéro d’identification avec l’appareil photo de son téléphone intelligent.

À l’extérieur du magasin, deux complices du premier suspect accostent la victime, et le plus souvent, ils sortent une carte routière et demandent de l’aide. Lorsque la victime est distraite, on lui subtilise sa carte sans qu’elle s’en rende compte.

Selon Pierre Lanthier, les victimes ne courent aucun danger.

« Ils ne sont pas violents, a-t-il dit. Ils sont très polis et ils parlent français. Après avoir obtenu les directions, ils remercient la dame.»

Le policier a ajouté que les suspects sont bien habillés et ont généralement entre 25 et 35 ans.

Une enquête d’un autre corps de police a conduit à l’arrestation de quatre personnes et a permis de savoir que près de 80 personnes seraient impliquées.

«C’est un travail à plein temps pour eux, a déclaré M. Lanthier. Il est difficile de dire combien ils sont.»

Le policier a recommandé aux personnes âgées de faire attention, notamment lorsqu’elles font leurs achats et particulièrement lorsqu’elles composent leur code d’identification personnel (NIP).

http://tvanouvelles.ca

Quelques conseils pour le mois de mars, dédié à la protection contre la fraude


On ne le dirait jamais assez de se protéger contre les fraudes, les vols d’identités, les virus et tout le tra la la … surtout avec la facilité de faire des affaires sur Internet. Il y a des mesures simples a prendre et en faire de bonnes habitudes
Nuage

 

Quelques conseils pour le mois de mars, dédié à la protection contre la fraude

image:http://assets.branchez-vous.net/admin/images/techno/antivirus.jpg

Equifax Canada, la plus importante agence de renseignements de crédit au pays, propose des conseils pour magasiner en ligne en toute sécurité et se protéger contre le vol d’identité dans le cadre du mois de mars, dédié à la protection contre la fraude.

«Les Canadiens passent beaucoup de temps en ligne. Selon le Bureau d’éthique commerciale, près de la moitié d’entre nous magasinons en ligne, avons quelque 13 millions de comptes Facebook, 3,5 millions de comptes Twitter et nous envoyons près de cinq milliards de messages texte tous les mois. À cause de ce taux élevé d’activité en ligne, nous sommes susceptibles de devenir victimes de fraude» a déclaré John Russo, vice-président, conseiller juridique et chef de la protection de la vie privée à Equifax Canada.

Voici donc quelques conseils pour vous assurer d’un magasinage en ligne sécuritaire et pour vous prémunir contre le vol d’identité.

Vérifiez l’adresse web. Si vous magasinez sur un site Web et que vous avez appuyé sur le bouton «Sortie ou Déconnexion», l’adresse Web dans le haut de votre fureteur devrait changer. Si le site où vous magasinez est muni d’un protocole sécurisé, le «http» devrait passer à «https» et vous pourriez aussi voir une petite icône représentant un cadenas, selon le fureteur utilisé.

Ouvrez l’oeil. Surveillez de près vos relevés de comptes bancaires et de cartes de crédit afin de vous assurer que les achats qui y sont consignés sont bien ceux que vous avez effectués. Vous devriez penser à vérifier votre propre dossier de crédit au cours de l’année afin de détecter toute activité illicite ou non autorisée. Cela n’affectera pas votre cote de crédit, puisque vous pouvez vérifier votre dossier de crédit aussi souvent que vous le voulez durant l’année.

Changez vos mots de passe. Il est approprié de changer vos mots de passe d’ouverture de session sur une base régulière. Ne laissez pas votre ordinateur enregistrer vos mots de passe automatiquement.

Ne donnez pas votre information personnelle au téléphone, par courriel ou sur l’Internet à moins d’avoir initié une telle démarche à votre demande. Les voleurs d’identité se feront passer pour des représentants bancaires, des fournisseurs de service Internet, voir des représentants du gouvernement pour vous soutirer les informations nécessaires à leur tentative de fraude.

Protégez votre numéro d’assurance sociale. Demandez d’utiliser d’autres types d’identificateurs le cas échéant et ne portez pas votre carte de NAS sur vous. Assurez-vous de la garder en lieu sûr.

Protégez votre courrier. Déposez votre courrier sortant dans les boîtes aux lettres de Postes Canada ou directement à votre bureau de poste. Retirez rapidement tout courrier reçu de votre boîte aux lettres.

Déchiquetez tous les documents que vous jetez y compris les demandes de crédit préautorisées reçues à votre nom, les formulaires d’assurance, les chèques et les relevés de banque ainsi que toute autre information financière.

Bien évidemment, assurez-vous que les protections anti-virus, anti-espion et pare-feu de votre ordinateur sont à jour et utilisez la dernière version de votre navigateur habituel.

Source: Equifax Canada

http://www.branchez-vous.com

Sécurité Internet: les 25 pires mots de passe


Ceux qui doutent que ne pas changer leur mots de passe ne comporte aucun risque sachez que des hackers quand ils veulent savoir nos mots de passe ils ont un logiciel pour les trouver Donc changer souvent et avoir des mots de passes différents pour chacun des comptes
Nuage

Sécurité Internet: les 25 pires mots de passe

 

 

Photo: iShutterstock

Par Stéphanie Perron

Le mot de passe le plus utilisé pour les comptes de courriel et autres accès Web? «Password».

 Si le vôtre est aussi banal, il met en danger la sécurité de vos données.

L’éditeur américain de logiciels de sécurité SplashData a dressé le palmarès 2011 des mots de passe les plus utilisés sur Internet. Sans grande surprise, on y retrouve des séquences comme «123456 et «abc123».

Si l’un de vos mots de passe figure dans cette liste (voir ci-dessous), il est grand temps de le changer. Rappelons que les cyberpirates utilisent des logiciels conçus pour essayer des milliers de mots de passe à la seconde, y compris, en priorité, les formules les plus populaires ainsi que les mots figurant dans le dictionnaire.

Sachez aussi que vous facilitez grandement la tâche des fraudeurs qui souhaitent emprunter votre identité virtuelle si vous utilisez le même code pour tous vos comptes. Ainsi, des cyberpirates qui découvrent la clé d’accès de votre compte Hotmail tenteront probablement de l’utiliser pour se connecter à vos comptes bancaires et de placement, ainsi qu’à vos comptes auprès de divers détaillants (Amazon, eBay, etc.).

Les mauvaises habitudes sont tenaces
La société SplashData offre à ses clients le logiciel SplashID, justement destiné à gérer et sécuriser les mots de passe. Son palmarès n’en est pas moins crédible, puisqu’il est très similaire à celui
publié en 2010 par Imperva, une autre société de sécurité informatique.

Comme quoi les internautes ne perdent pas rapidement leurs mauvaises habitudes!

Conseils pour un mot de passe solide
Utilisez une formule comportant des lettres minuscules et majuscules ainsi que des chiffres et des caractères spéciaux
(tels !*&). Pour créer une formule unique mais facile à retenir, composez une phrase et conservez seulement la première lettre de chaque mot. Par exemple,

«Mon petit ourson Rico a quatre pattes!» donnerait ce mot de passe: «MpoRa4p!».

Les 25 mots de passe les plus populaires en 2011

password
123456
12345678
qwerty
(la première séquence des lettres sur le clavier)
abc123
monkey
1234567
letmein
(qui veut dire: laissez-moi entrer)
trustno1 (qui veut dire: ne faites confiance à personne)
dragon
baseball
111111
iloveyou
master
sunshine
ashley
bailey
passw0rd
shadow
123123
654321
superman
qazwsx
(une séquences de lettres placées en diagonale sur le clavier)
michael
football

Source: The Telegraph

http://www.protegez-vous.ca