«Sleepy hollow» La mystérieuse maladie que personne ne peut expliquer


Une curieuse épidémie sévit quelque part en Asie Centrale, les gens s’endorment, ont des hallucinations, vertiges et autres symptômes que les médecins n’arrivent pas à diagnostiquer
Nuage

 

 

«Sleepy hollow»

La mystérieuse maladie que personne ne peut expliquer

 

 

Les résidants du petit village de Kalachi, dans le nord du Kazakhstan, souffrent d’un mal très mystérieux depuis près de quatre ans, mais les médecins sont incapables de poser un diagnostic.

Les faits ont été rapportés dans un documentaire de la chaîne Russia Today, qui vient tout juste d’être diffusé sur Internet.

Près d’une soixantaine de personnes ont été traitées à l’hôpital l’été dernier pour des symptômes comme des étourdissements, des vertiges, de la fatigue, et des problèmes de mémoire. Au total, environ 14% des résidants de l’endroit ont souffert à un moment ou à un autre de ce mal étrange, surnommé «sleepy hollow».

Si certains malades disent avoir eu des hallucinations, d’autres prétendent avoir dormi pendant plusieurs jours, rapporte le Daily Mail.

Krasnogorsk, une autre ville située tout près de la mine d’uranium, complètement laissée à l’abandon

Les médecins ont rejeté l’hypothèse d’un virus ou même d’une bactérie. De plus, aucun polluant n’a été trouvé dans le sol ou dans l’eau selon les experts.

Nombreuses hypothèses

 

Certains citoyens croient que les problèmes sont directement liés à une ancienne mine d’uranium abandonnée non loin de là. Toutefois, les mineurs qui y ont travaillé pendant de nombreuses années n’ont jamais été malades.

L’équipe du documentaire a fait le test et a noté des niveaux de radiations 16 fois plus élevées à l’entrée de la mine abandonnée qu’ailleurs sur le terrain. Des résidants disent que les vents transportent la poussière de cette ancienne mine vers leur ville.


D’autres personnes affirment que des déchets toxiques sont enterrés dans la région, ce qui pourrait contaminer l’eau potable.

Les médecins ont constaté que les personnes malades souffraient d’œdème cérébral. Il s’agit d’une accumulation anormale de liquide dans le cerveau.

Les experts craignent que l’œdème cérébral puisse avoir des conséquences à long terme sur le développement neurologique des enfants.

L’origine de cette affection demeure toutefois inconnue.

Si d’autres hypothèses font état de narcolepsie ou de fatigue chronique, les experts rencontrés pour le documentaire de Russia Today affirment que ce n’est pas le cas.

L’équipe de Russia Today a également affirmé qu’elle n’avait pas été malade lors du tournage qui s’est tenu en septembre dernier.

http://tvanouvelles.ca/

Deux frères se disputent sur la chaîne parlementaire américaine: leur mère appelle en direct pour les calmer


Je ne ferais jamais ce coup-là à mes enfants si une situation similaire venait à se produire. D’un côté, cela démontre comment deux idées opposées peuvent venir mettre de la discorde dans une famille qui est difficile pour les autres membres
Nuage

 

Deux frères se disputent sur la chaîne parlementaire américaine: leur mère appelle en direct pour les calmer

 

L’un est démocrate, l’autre républicain. Et leur mère voudrait passer des fêtes de fin d’année paisibles.

Il arrive fréquemment que des membres d’une même famille soient en désaccord politiquement. Mais, en général, leurs disputes restent privées. Dans la famille Woodhouse, les frères Brad et Dallas ont l’habitude de s’écharper publiquement à la télévision.

Brad est l’ancien porte-parole du Parti démocrate, alors que Dallas a travaillé pour plusieurs organisations conservatrices. Mardi sur CSPAN, la chaîne parlementaire américaine, ils étaient venus parler du fossé grandissant entre républicains et démocrates, un sujet qu’ils connaissent intimement.

En fin de débat, le journaliste a commencé à prendre les questions des téléspectateurs, et c’est alors qu’une banale émission politique s’est transformée en drame familial comique.

«Nous allons prendre l’appel de Joy en Caroline du Nord», annonce le présentateur.

«Super, quelqu’un du Sud!», s’exclame Dallas, euphorique.

Son enthousiasme retombe très vite lorsqu’il se rend compte que c’est sa mère qui est au bout du fil. «Mon dieu, c’est maman», s’exclame-t-il en baissant les yeux, alors que son frère démocrate commence à rire.

La mère des Woodhouse a seulement appelé pour dire qu’elle aimerait bien que ses deux fils ne se disputent pas pendant le repas de Noël.

«J’aimerais un Noël paisible et je vous aime tous les deux», déclare-t-elle en direct.

Le journaliste en profite pour préciser que non, la chaîne n’avait pas programmé cet appel, et pour remuer un peu le couteau dans la plaie, il demande à Joy de parler de ses engagements politiques (elle est plutôt démocrate).

La presse américaine a rapidement décrété que cette scène était probablement le meilleur moment de l’histoire de CSPAN (une chaîne plutôt connue pour ses effets soporifiques).

Ce coup de fil pourrait être une géniale stratégie de communication conçue par Joy Woodhouse: les deux frères étaient venus parler d’un documentaire qui examine leurs engagements politiques opposés (Woodhouse Divided), particulièrement en ce qui concerne la réforme de l’assurance maladie. Jusqu’ici, peu de gens avaient entendu parler du film, mais grâce à Joy, tous les journaux parlent de Brad et Dallas.

http://www.slate.fr

Texas : Méfiez-vous du chien mangeur de devoirs


Au secondaire, pour un devoir oublié ou qu’il n’était pas fait, quelle excuse donniez-vous au professeur ? Il vous a cru ? Si l’excuse semble insolite et souvent utilisée, mieux vaut avoir une preuve de vos dires
Nuage

 

Texas : Méfiez-vous du chien mangeur de devoirs

chien
(Crédit: capture d’écran CNN)

 

Vous est-il déjà arrivé de ne pas remettre un devoir en justifiant à votre professeur que c’est parce que votre chien l’avait mangé?

C’est exactement le prétexte que l’élève d’une école secondaire du Texas a servie à son enseignante… et elle disait vrai. Elle avait d’ailleurs une radiographie pour le prouver.

La jeune Reagan Hardin devait bricoler un diorama, une sorte de maquette en 3D, mais l’ouvrage s’est plutôt retrouvé dans l’estomac de son chien, Roscoe.

Il s’en est fallu de peu pour que ce soit le dernier repas du pitou: les pièces de plastique et de grillage que l’élève avait utilisées ont passé bien près de perforer l’estomac de son ami à quatre pattes.

maquette
La maquette en question (Crédit: capture d’écran CNN)

Le chien Roscoe a donc été transporté de toute urgence chez le vétérinaire, qui a réussi à lui retirer les petites pièces de plastique du système digestif au terme d’une manœuvre délicate.

«Il y avait la moitié d’une figurine de cheval, de mouton, d’une tête de poulet», rapporte le vétérinaire en souriant.

Quand son élève lui a raconté cette histoire, l’enseignante a d’abord cru qu’elle blaguait. Mais l’adolescente s’est finalement vu accorder la permission de faire une deuxième version de sa maquette quand elle lui a fait voir les radiographies qui prouvaient qu’elle racontait bien la vérité.

Depuis, Roscoe le chien s’est complètement rétabli et aux dernières nouvelles, ils reprenait ses bonnes habitudes.

http://tvanouvelles.ca/

Séparés par la guerre, ils se marient 70 ans plus tard grâce à Facebook


Ceux qui aiment de belles histoires qui finissent bien … La guerre fait beaucoup de victimes et sépare les familles et les amoureux, certains reviennent et perdent ceux qu’ils ont aimés. Le temps fini par réparer certaines séparations pour les réunir à nouveau
Nuage

 

Séparés par la guerre, ils se marient 70 ans plus tard grâce à Facebook

 

En Italie, deux amoureux séparés pendant leur adolescence par la guerre se sont retrouvés grâce à Facebook, le siècle suivant.   Photo : AFP

 

AMOUR DE JEUNESSE – La Seconde Guerre mondiale mondiale les avaient séparés. Soixante-dix ans après, deux octogénaires italiens se sont retrouvés sur Facebook. Ils ont enfin pu se dire « oui ».

L’amour n’a pas d’âge. L’histoire d’Antonia et Giovanni le prouve. Ils étaient tombés follement amoureux durant leur adolescence. Mais la Seconde guerre mondiale les avaient séparés. Pourtant, soixante-dix ans après, les deux amoureux italiens octogénaires se sont enfin retrouvés. Et ce, grâce à l’ère moderne, raconte La Repubblica, un quotidien italien.

Au siècle précédent, Giovanni avait dû partir pour le front, abandonnant sa promise. Puis il avait été fait prisonnier par les fascistes. Mais une fois libéré, il n’a pas pu retrouver sa fiancée : le croyant parti à jamais, celle-ci s’était mariée avec un autre homme, dont elle aura deux enfants. Giovanni avait alors lui aussi fondé une famille de son côté.

Ils cherchent l’âme soeur sur Facebook

Mais Antonia Gottifredi et Giovanni Molinari, aujourd’hui respectivement âgés de 89 et 86 ans, ont fini par renouer grâce à Facebook. Tous deux veufs, ils s’y étaient inscrits l’année dernière pour rencontrer quelqu’un. Ils y ont finalement retrouvé leur âme sœur. Ni lui, ni elle, n’avaient oublié leur premier amour de jeunesse.

Les deux tourtereaux se sont officiellement et enfin dit « oui ». La noce a eu lieu à Bellano, dans le nord de l’Italie.

Antonia assure que « Giovanni est aussi romantique que lorsqu’il était un jeune homme. Il m’a couverte de roses et invitée au restaurant ».

Le romantisme non plus, n’a pas d’âge.

http://www.metronews.fr

«Les Beatles n’ont jamais existé», la meilleure théorie du complot sur les Fab Four


 Je trouve que cette théorie comme d’autres mentionnées dans cet article sont pas mal tirée par les cheveux …
Nuage

 

«Les Beatles n’ont jamais existé», la meilleure théorie du complot sur les Fab Four

 

Les Beatles à la télévision suédoise en 1963. Mikael J. Nordström via Wikimédia Commons.

Et si l’on célébrait les 34 ans, jour pour jour, de la mort de John Lennon avec une petite théorie du complot sur les Beatles?

 Le site spécialisé dans la culture Dangerous Minds se penche sur «le Saint Graal des sites conspirationnistes sur la musique»: The Beatles (as they were presented to us) Never Existed, un site qui, comme son nom l’indique, affirme que les Fab Four n’ont jamais existé en tant qu’individus distincts, «théorie qui se base entièrement sur l’examen de « preuves » photographiques». Voici un extrait de son manifeste:

«Il nous est devenu apparent au cours de recherches approfondies et douloureuses qu’il n’y avait jamais eu seulement quatre individus connus sous les prénoms de « John », « Paul », « George » et « Ringo » composant le groupe de rock’n’roll connu sous le nom « The Beatles », et ayant connu la célébrité en tant que groupe. […] Nous sommes ici pour explorer si les individus originels ont jamais existé (et si oui, qu’est-ce qui a pu leur arriver et par qui), mais n’avons jusqu’à présent pas été capable de calculer combien de versions de chacun ont été frauduleusement présentées au monde.»

Comme l’explique Dangerous Minds, la théorie veut que «quatre être humains n’auraient jamais pu produire le travail d’un groupe si prolifique, ni remplir ses obligations sociales et médiatiques» et suggère que des clones auraient pu être utilisés pour masquer la supercherie, ce que permettrait de repérer l’examen photographique de plusieurs caractéristiques (taille, sourcils, oreilles, dents).

 Ce qui fait dire ironiquement à The A.V. Club que, dans le cadre de cette enquête, «on peut présumer que des facteurs tels que la perspective photographique, la façon de se coiffer, le vieillissement et les techniques dentaires modernes ont été laissées de côté».

Ce type de site a le «mérite» de nous rappeler à quel point les Beatles, groupe le plus célèbre de l’histoire de la pop, sont un champ fertile à théories du complot, dont le Huffington Post dressait d’ailleurs un panorama il y a quelques jours. Il y a la théorie selon laquelle les Beatles sont contrôlés par les Illuminati, celle selon laquelle ils ont conspiré pour assassiner leur batteur originel,

Pete Best, et bien sûr la plus connue, la théorie «Paul is dead», selon laquelle McCartney est mort en 1966 dans un accident de voiture et les membres survivants ont semé des indices de son destin dans leurs disques suivants.

http://www.slate.fr

Au Japon, on peut désormais se marier… toute seule


Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais me semble qu’il y aurait bien d’autres rêves qu’une célibataire pourrait faire qu’un semblant de mariage
Nuage

Au Japon, on peut désormais se marier… toute seule

Publié par Laure Gautherin

Toutes celles qui n’ont pas trouvé le prince charmant mais rêvent tout de même d’une cérémonie célébrant le plus beau jour de leur vie pourront voir leur voeu se réaliser. Plus besoin d’avoir une moitié pour se marier !

Se marier est un rêve universel semble-t-il. Ajoutez à cela la pression encore présente d’une société dans une femme, passé un certain âge ne peut pas être célibataire vous obtenez des générations de jeunes femmes pour qui noce rime avec accomplissement. Mais plutôt que de passer sa vie à chercher sa moitié, au risque de passer à côté d’autres belles choses ou de ne pas tomber, finalement, sur son âme-soeur, et donc, de ne pas pouvoir vivre le potentiel plus beau jour de notre vie, sachez mesdames qu’être célibataires ne vous empêchera pas de dire « oui ».

Explications.

Carrie Bradshaw avait lancé le mouvement en se mariant à elle-même dans un épisode de Sex & the City mais au Japon, cette tendance a pris un nouveau tournant avec l’organisation de solos weddings (mariages solos) par l’agence de voyage Cerca Travel, basée à Kyoto. Plutôt que des excursions de couple ou de groupe, cette entreprise a ainsi décidé de mettre les femmes seules à l’honneur en les aidant à vivre le plus beau jour de leur vie, sans chéri ! Les forfaits proposés commencent à environ 2 000€ et comprennent, sur 2 jours, toutes ces étapes que doivent passer les futures mariées.

Le premier jour, la cliente pourra faire des essayages de robes de mariée (ou du kimono traditionnel, au choix) dans une boutique connue puis constituer son bouquet avec une fleuriste. Elle sera ensuite conduite à l’hôtel où elle dormira et pourra s’offrir des soins ou des plats gastronomiques pour se détendre.

 Le lendemain, c’est le jour J ! A 9h30, elle sera accompagnée au salon de beauté Karin où elle sera maquillée, coiffée et habillée, le tout, immortalisé par un photographe professionnel. Le shooting se poursuivra dans le jardin japonais du Shugakuin Kirara Sanso où la mariée pourra poser dans sa tenue dans un cadre idéal. Pour cette étape, un partenaire fictif est même disponible en option. L’après-midi sera enfin consacrée à l’étude et au choix des photos prises au cours de cette aventure et qui seront rassemblées sur clé USB mais aussi dans un album, envoyé dans les jours qui suivent.

Le solo wedding fait le buzz au Japon © Capture d’écran

Ce service un peu spécial (ouvert aux étrangers) a été lancé en juin et, s’il fait aujourd’hui le buzz, n’a pour le moment eu qu’une poignée de clientes. Elles sont cependant toutes ravies.

« C’était fabuleux, témoigne ainsi une trentenaire. Je fréquente quelqu’un mais j’ai abandonné l’idée de me marier. J’ai quand même toujours voulu porter une robe de mariée et je ne voulais pas avoir de regrets… Et je ne voulais pas non importuner mon compagnon. » « Merci pour ce jour, confie une célibataire. Mon rêve de petite fille s’est réalisé, à 38 ans. C’était vraiment comme dans un rêve. »

Si tout le monde est heureux alors…

http://www.aufeminin.com

Un député surpris à jouer à Candy Crush en pleine commission


Je veux bien croire que ce jeu peut rendre addictif mais bon. Peut-être qu’une commission parlementaire au Royaume-Uni comme partout ailleurs  c’est vraiment ennuyant surtout quand il y a des enjeux comme la retraite
Nuage

 

Un député surpris à jouer à Candy Crush en pleine commission

 

Un député surpris à jouer à Candy Crush en pleine commission

Le parlementaire aurait joué pendant plus de deux heures et demie au jeu vidéo. Photo AFP

LONDRES - Un député conservateur britannique était dans la tourmente lundi après avoir été photographié en train de jouer sur une tablette au jeu Candy Crush en pleine réunion de la commission parlementaire sur les retraites.

Le doigt posé sur l’écran, créant des combinaisons de bonbons pour les faire exploser: c’est ainsi qu’apparaît Nigel Mills sur une photo publiée en une du Sun.

Le tabloïd cite un témoin pour affirmer que le parlementaire aurait joué pendant plus de deux heures et demie au jeu vidéo.

L’intéressé a toutefois assuré ne pas avoir fait plus «d’une partie ou deux», et publié un message de repentir alors que l’affaire faisait le tour des médias britanniques.

«Je présente mes excuses pour mon comportement lors de la réunion de la commission et reconnais n’avoir pas été à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un parlementaire», dit-il sur Twitter.

«Je promets que cela ne se reproduira pas. Représenter Amber Valley (sa circonscription) constitue un privilège inestimable et j’espère que les électeurs continueront à soutenir mes combats», ajoute-t-il.

Le sujet figurait dans la journée parmi les plus discutés sur les réseaux sociaux au Royaume-Uni, et suscitait les réactions ironiques des internautes.

Jeff demandait ainsi: «Hé Nigel, vous en êtes à quel niveau sur Candy Crush? parce que moi, je suis bloqué au 377 et j’aurais bien besoin d’un coup de main».

Même le premier ministre conservateur David Cameron y est allé de son commentaire, estimant que le député était certainement «embarrassé», mais qu’il n’en travaillerait «que plus durement à l’avenir».

http://fr.canoe.ca/