Un coup de main inespéré pour un sans-abri


Ce n’est pas parce qu’on est dans une période fébrile qu’on ne peut pas voir la détresse des sans-abris surtout qu’il fait froid dehors. Une belle histoire vécue d’entraide parce qu’une personne s’est arrêté pour aider son prochain
Nuage

 

Un coup de main inespéré pour un sans-abri

 

(Gracieuseté)

 

Par Marie-Christine Noël | TVA Nouvelles

À un mois du temps des Fêtes, la magie de Noël a opéré pour un sans-abri aperçu à Saint-Lambert, en Montérégie.

C’est qu’un jeune homme de 28 ans a changé à sa façon la vie de cet homme qui vit dans la rue depuis quelque temps.

Pendant une livraison de marchandise, vendredi dernier, près des rues Churchill et Victoria à Saint-Lambert, Sébastien Palardy a croisé la route de Guy, un sans-abri de 51 ans, qui se tenait debout au froid avec seulement une affiche entre les mains. Sur celle-ci, il était inscrit: «cherche travail en échange de nourriture».

Le jeune entrepreneur de Longueuil s’est tout de suite senti interpellé.

Sébastien Palardy (Gracieuseté)

«Je lui ai offert de venir m’aider à transporter de la marchandise. Je me suis blessé à une épaule donc je trouvais que c’était une bonne idée en échange d’un repas chaud», a-t-il expliqué à TVA Nouvelles.

«Je n’avais pas beaucoup de boîtes, mais certaines étaient très lourdes et malgré son petit gabarit il m’a beaucoup aidé».

Chose promise, chose due, après le service rendu, Sébastien a amené son nouvel ami au restaurant.

Devant son premier repas de la journée, Guy, s’est révélé et lui a raconté son histoire. Ce dernier a tout perdu: son emploi, sa voiture et le toit au dessus de sa tête.

Selon ses dires, il a travaillé plusieurs années dans le milieu de la construction ainsi que dans la vente. Il y a moins de deux semaines, il vivait dans une tente. Le temps froid des dernières semaines ne lui permet plus de rester à l’extérieur toutes les nuits.


«Au restaurant, je lui ai dit de prendre toute la nourriture qu’il voulait. Il a pris un sandwich seulement. Il ne voulait pas trop en demander ou que je ne dépense pas trop pour lui. C’est un homme humble et hors du commun», a raconté M. Palardy.

Guy rend parfois visite à son frère sur la Rive-Sud de Montréal, mais la relation est houleuse.


«Ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu et ça ne me dérange pas. Ce n’est pas quelqu’un de bien», a déclaré le frère de Guy dans un entretien téléphonique, avant de raccrocher brusquement.

40 emplois offerts

Sébastien Palardy aurait pu l’ignorer sur son passage, mais il a compris la détresse de son nouvel ami. Il y a quelques années, la famille de Sébastien a connu de graves problèmes financiers et a tout perdu. Le jeune entrepreneur s’est relevé les manches et a démarré sa propre compagnie dans le milieu du commerce et de la distribution.


«Maintenant, il faut trouver un travail pour Guy parce qu’il veut se rendre utile et gagner sa croûte. Depuis que j’ai raconté son histoire sur les médias sociaux, une trentaine de personnes m’ont téléphoné pour avoir ses coordonnées. Les gens m’ont envoyé de l’argent pour que je puisse lui remettre», a-t-il dit.

N’ayant pas de nouvelles de son ami, samedi dernier, Sébastien est allé à sa rencontre. Un moment qu’il a capté avec son téléphone et qu’il a publié sur les médias sociaux.

L’homme de 51 ans est visiblement heureux de retrouver son ami

«merci encore pour le lunch et le coup de main, big. J’essaie de travailler, d’avancer et non de reculer. Faut s’aider. Merci encore le jeune.»

Cet élan de solidarité n’a pas passé inaperçu puisque plus de 25 000 personnes ont partagé l’histoire de Sébastien et de Guy.

M. Palardy avoue avec de l’émotion dans la voix que son geste a peut-être changé la vie de Guy.

«Prenons seulement le temps d’ouvrir nos yeux, de parler et d’écouter les gens dans le besoin. Le geste est tellement simple pour le résultat obtenu»

Dans les prochains jours, il donnera un coup de main à Guy afin de choisir un des 40 emplois qui lui ont été offerts.

http://tvanouvelles.ca

Maladie rare Le soleil est l’ennemi mortel d’Eddison


Chez enfant, s’habiller en manche et pantalon long, se mettre de la crème solaire autant a l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison sans parler d’un accoutrement qui rappelle un peu le film, l’enfant bulle ne doit pas être facile.
Nuage

 

Maladie rare

Le soleil est l’ennemi mortel d’Eddison

 

(Capture d’écran YouTube)

Imaginez, avoir trois ans, et ne pouvoir jouer dehors au soleil parce que votre peau brûle littéralement.

C’est la vie d’Eddison Miller, une des plus jeunes personnes à recevoir un diagnostic d’une rare -et incurable- maladie génétique, selon le Daily Mail.

Il ne tolère pas du tout les rayons UV, il risque le cancer.

Comment lui rendre la vie à peu près normale? Il doit revêtir une combinaison anti-UV avec un casque pour aller à l’extérieur.

Eddison doit être couvert de protection solaire de force 50 et plus à toutes les trois heures, puisque même la lumière artificielle émet des rayons UV.

(Capture d’écran YouTube)

Ses parents lui ont aménagé une aire de jeux à l’intérieur, une sorte de jardin. Quand le facteur sonne, il faut l’éloigner de la porte pour le protéger de la lumière. Et la famille ne peut ouvrir les fenêtres, l’air conditionné est obligatoire.

À trois mois, les parents d’Eddison croyaient qu’il souffrait d’allergies.

Sa maladie se nomme xeroderma pigmentosum, seulement 2000 personnes en sont affectées, dans le monde.

La famille accueille avec joie les journées moins longues de l’hiver. La mère de l’enfant estime qu’à l’été, elle et son fils n’ont passé que 24 heures, au total, à l’extérieur, pendant une période de six semaines.

http://tvanouvelles.ca

Russie: des passagers poussent leur avion gelé par le froid pour le faire décoller


Une auto qui ne démarre pas à cause de grand froid, c’est une situation que l’on connait bien au Québec, mais pousser un avion pour qu’il puisse décoller, c’est du jamais vue, et pourtant, c’est arrivé en Russie
Nuage

 

Russie: des passagers poussent leur avion gelé par le froid pour le faire décoller

 

INSOLITE- Vous avez tous dû pousser une voiture pour l’aider à démarrer, mais un avion… La vidéo ci-dessous montre des passagers en Russie contraints de pousser un avion pour le faire décoller après que le système de freinage du train d’atterrissage ait gelé.

Le quotidien suisse Le Matin, qui a publié la vidéo le 26 novembre, rapporte que les températures ont atteint -53°C dans la région, empêchant un des avions de l’aéroport d’Igarka en Sibérie de décoller.

Pleins d’entrain et dans la bonne humeur, « les passagers à bord sont descendus de l’avion et ont commencé à le pousser sur la piste », a indiqué dans un communiqué la division chargée des transports au Parquet général.

Malgré le poids de l’engin, l’avion Tupolev 134 de la compagnie russe Katekavia a finalement pu décoller. Ses quatre-vingt-un passagers sont arrivés sains et saufs à Krasnoïarsk, une ville dans le centre de la Sibérie, après trois heures de vol et un léger retard.

Filmée par une des personnes à bord le 25 novembre, cette vidéo n’a pas manqué de faire rire les internautes qui semblent déjà se donner un malin plaisir à parodier la situation.

 

http://www.huffingtonpost.fr

Sibérie Un chien attend son maître décédé à l’hôpital depuis un an


Il y a des chiens qui ont une loyauté exceptionnelle envers leur maître. Il y a quelques cas qui ont déjà été soulignés. Aujourd’hui, c’est un chien en Sibérie, qui est venu a tous les jours visiter son maitre à l’hopital et que le personnel le laissait aller au département et même après la mort de son maitre, il continue à venir au cas ….
Nuage

 

Sibérie

Un chien attend son maître décédé à l’hôpital depuis un an

 

Un chien attend son maître décédé à l'hôpital depuis un an

Crédit photo : gracieuseté, Siberian Times

Le chien d’un homme russe décédé l’an dernier l’attend en vain à l’hôpital où elle l’a vu la dernière fois depuis maintenant un an, rapporte le Daily Mail.

Masha est désormais bien connue des employés, des visiteurs et des patients de l’hôpital sibérien. On s’assure qu’elle a à manger et qu’elle soit toujours au chaud.

Les médecins du Novosibirsk District Hospital Number One Doctors espèrent qu’une personne se proposera pour l’adopter.


(Crédit photo: gracieuseté, Siberian Times)

«Il n’y a rien que la médecine peut faire pour elle, mais on espère que Masha va se trouver un nouveau propriétaire», a expliqué le Dr Valdimir Bespalov au Siberian Times.

Tout ce qu’il souhaite c’est que «notre Masha finisse par faire confiance à une autre personne un jour».

Son propriétaire est venu pour la première fois à l’hôpital deux ans plus tôt. Pendant une année complète, Masha venait le voir chaque jour sur le département et était en fait sa seule visiteuse.


(Crédit photo: gracieuseté, Siberian Times)

Le soir, elle retournait à la maison pour s’assurer qu’aucun intrus n’y pénètre. Et au petit matin, elle retournait à l’hôpital.

Une infirmière a expliqué qu’une famille a récemment essayé d’adopter Masha. Elle l’a emmenée chez elle le vendredi soir et Masha était déjà de retour le lendemain à 3h du matin.

«Je ne pense pas qu’elle va un jour partir», conclut-elle.

http://tvanouvelles.ca

Le piano du film «Casablanca» adjugé 3,4 millions de dollars à New York


Je n’ai jamais vue le film, mais je trouve quand même aberrant de voir un piano d’un film à succès se vendre aussi cher. On me dira peut-être que je n’y connait rien à l’art, mais ce n’est que du matériel et c’est tout.
Nuage

 

Le piano du film «Casablanca» adjugé 3,4 millions de dollars à New York

 

Le piano du célèbre film Casablanca a été adjugé 3,41 millions de dollars à New York lundi, après de rapides enchères devant une salle comble.

Le piano orange aux motifs marocains était la vedette d’une vente aux enchères rassemblant chez Bonhams 200 lots de la grande époque de Hollywood, dont 30 objets liés à Casablanca. Etaient aussi proposés des robes de Grace Kelly, Marilyn Monroe, Judy Garland ou Rita Hayworth, une veste de costume de Clark Gable dans Autant en emporte le vent, le costume de lion de Bert Lahr dans Le magicien d’Oz (1939) et des dizaines d’affiches, photos ou scénarios annotés.

Aucune estimation précise du piano n’avait été rendue publique par la maison d’enchères, qui avait simplement évoqué « un nombre à sept chiffres, dans la fourchette basse à moyenne ». Les enchères ont démarré à 1,6 million de dollars et, après trois minutes, se sont conclues à 3,41 millions de dollars (avec les taxes).

Le piano était omniprésent dans le film de 1942. C’est celui sur lequel Sam, interprété par Dooley Wilson, joue notamment As time goes by, après qu’Ilsa Lund (Ingrid Bergman) lui eut demandé: « Joue Sam. Joue As time goes by« .

Son couvercle avait même été adapté pour s’intégrer à l’intrigue. Car c’est dans ce piano qu’avaient été cachées, alors que Sam jouait, les fameuses « lettres de transit » initialement destinées à Victor Laszlo et son épouse Ilsa Lund.

« La seule façon pour que cela fonctionne était que le couvercle ouvre de l’arrière », a expliqué la maison d’enchères.

Probablement fabriqué en 1927 selon la même source, le piano n’avait que 58 touches, 30 de moins qu’un piano moderne classique. Il était vendu pour la première fois aux enchères, avec son tabouret et même un chewing gum desséché, « avec une légère trace d’empreinte digitale visible à la loupe ».

Casablanca, qui se passe durant la Deuxième Guerre mondiale dans la ville du même nom, avait été récompensé en 1944 par l’Oscar du meilleur film. Il reste le troisième plus grand film américain de tous les temps, derrière Citizen Kane et Le Parrain, selon l’American Film institute.

Les souvenirs du film ont suscité un grand intérêt lundi, avec notamment un premier scénario intitulé Tout le monde vient chez Rick’s adjugé 106 250 dollars alors qu’il était estimé entre 40 000 et 60 000 dollars, et les portes d’entrée du Rick’s Café Américain, le café central du film, à 115 000 dollars (estimées entre 75 000 et 100 000 dollars).

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Australie: un nouveau-né retrouvé dans un drain après cinq jours, la mère accusée de tentative de meurtre


Je peux comprendre qu’une mère soit désemparée avec un nouveau-né et qu’elle le rejette, mais de l’abandonner de la sorte est vraiment cruelle. Je pense qu’il serait préférable pour éviter ce genre de drame, d’avoir des lieux ou les mères qui veulent abandonner leur enfant incognito puisse le faire sans avoir peur d’être poursuivie
Nuage

 

Australie: un nouveau-né retrouvé dans un drain après cinq jours, la mère accusée de tentative de meurtre

 

SYDNEY – Une mère australienne, dont le nouveau-né a été retrouvé en vie dans un fossé de drainage après y avoir séjourné cinq jours, a été inculpée lundi de tentative de meurtre, a annoncé la police.

Des cyclistes alertés par des cris ont découvert le bébé dimanche matin dans ce puits de drainage des eaux de 2,5 mètres de profondeur, en bordure d’une piste cyclable, à l’ouest de Sydney.

Le puits était refermé par un lourd couvercle en béton et plusieurs personnes ont dû réunir leurs efforts pour parvenir à le déplacer.

Ils ont retrouvé le nourrisson, un petit garçon, au fond du puits. Il était enveloppé dans une couverture d’hôpital et son cordon ombilical était clampé.

La police a passé plusieurs heures à passer au peigne fin les services des admissions hospitalières et à frapper aux portes avant d’interpeller la mère de 30 ans.

Celle-ci a été placée en détention provisoire.

«Une femme a été inculpée de tentative de meurtre après la découverte d’un nouveau-né dans une canalisation dimanche», a déclaré la police dimanche. «La police estime que le bébé, né lundi, a été placé dans la canalisation mardi 18 novembre».

Le bébé a été hospitalisé. Son état est décrit comme stable.

D’après la police, il est peu vraisemblable qu’il aurait pu survivre beaucoup plus longtemps alors que les températures ont grimpé à 40 degrés Celsius dimanche à Sydney.

«Il souffrait déjà de malnutrition et la déshydratation aurait fait son oeuvre», a déclaré un policier.


http://quebec.huffingtonpost.ca

États-Unis Une dinde de 20 livres en 10 minutes!


Comment peut-on faire de tel concours ? Ce n’est pas possible que des gens cautionne ce genre d’activité, sachant que bien des gens peine à se nourrir convenablement sans compter les actions contre l’obésité. Est-ce vraiment un bel exemple a donné ?
Nuage

 

États-Unis

Une dinde de 20 livres en 10 minutes!

 

Joey Chestnut a visiblement un estomac d’acier. Après avoir participé cette année à des concours de mangeurs de hot-dogs et de poutine, il frappe encore!

Samedi, l’Américain a réussi à engloutir une dinde de 20 livres en dix minutes, rapporte CNN.

L’homme a reçu un prix de 5000$ pour récompenser son «exploit».

En juillet dernier, le Californien de 30 ans avait engouffré 61 hot-dogs en dix minutes, un peu moins que le record mondial établi à 69.

En octobre, Chestnut avait participé, à Toronto, au championnat mondial des mangeurs de poutine lors duquel il s’était fait damner le pion par un autre Californien, Matt «The Megatoad» Stonie.

http://tvanouvelles.ca