8 bouleversantes métamorphoses de chiens abandonnés de tous


Il y a ceux qui abandonnent les chiens et d’autres qui réussissent à les sauver. Ces chiens ont vécu dans la détresse la plus totale pour ensuite revivre avec des nouveaux maitres au grand coeur
Nuage

8 bouleversantes métamorphoses de chiens abandonnés de tous

Par Sophie Le Roux Crédits photo : BARC – Shayna Pitch

Ils s’appellent Bethany, Shrek, Chewy, Davi ou encore Lamby. Ils sont tous des chiens heureux et choyés aujourd’hui. Mais tous ont en commun d’avoir frôlé la mort, avant d’être secourus par de véritables héros, des anges gardiens prêts à tout pour offrir à ces animaux abandonnés de tous.

Retour sur certains des plus beaux sauvetages et métamorphoses de chiens véritablement miraculés :

Davi, un Pit Bull sauvé de la mort

Lorsque Wilson Coutinho a trouvé Davi dans la rue, abandonné sur un terrain vague dans un abri de fortune, il n’avait plus que la peau sur les os, et souffrait au niveau de son postérieur d’une abominable infection qui a bien failli lui coûter la vie.

Sauvé, soigné, choyé et aimé, il s’est véritablement métamorphosé. Sa queue a dû être amputée, mais il ne semble pas avoir d’autres séquelles.

> L’histoire de Davi et les images de sa métamorphose

 

Le poignant sauvetage de Bethany

L’histoire de Bethany est bouleversante. Elle illustre le triste sort de bien des chiens abandonnés, et errants, si ce n’est que cette chienne, elle, s’est vu offrir une seconde chance.

L’animal a été sauvé par l’association américaine Hope for Paws, après avoir été contacté au sujet d’un chien malade, et sans-abri, ayant désespérément besoin d’aide, et de soins médicaux.

Son sauvetage nous est raconté dans une très belle, et très émouvante vidéo.

 

Entrez la légende de la vidéo ici

La métamorphose de Shrek, un chien abandonné dans les bois

Lorsque le chien Shrek a été découvert par ceux qui sont aujourd’hui ses maîtres, il était dans un état pitoyable, c’est le moins que l’on puisse dire. Le pauvre animal n’avait plus rien d’un chien…

"Un matin, après un orage terrible, mon mari a vu quelque chose qui ressemblait à un vieux tapis, ou un coyote mort dans un champ" raconte au site Metro la vétérinaire canadienne et maman adoptive de ce chien abandonné, Brenda Gough. "Il était terrifié, tremblait horriblement, et nous ne pouvions pas voir s’il était malade ou blessé. Il ne pouvait pas courir très vite car son pelage était si lourd et plein de noeuds qu’il maintenait ses pattes collées".

Shrek a été conduit dans la clinique vétérinaire où travaille Brenda, à Brandford, dans l’Ontario. Il a été lavé et rasé, et les médecins qui se sont occupés de lui ont alors découvert sous l’épaisse couche de poils sales et emmêlés, un adorable Bichon maltais âgé de six ans.

> Toute l’histoire de Shrek

 

Le déchet était un adorable chien

Une vieille peluche mise au rebut, ou un simple tas de déchets : voilà à quoi ressemblait ce pauvre chien lorsque ses sauveteurs l’ont découvert. Mais lorsqu’ils l’ont vu bouger et entendu respirer, ils ont réalisé que cette boule de poils dégoûtante trouvée errant dans les rues de Montréal était bien vivante.

Secouru par la SPCA de l’Ouest du Québéc, le toutou n’avait plus rien de l’adorable Cavalier King Charles qu’il s’est révélé être après avoir été nettoyé, tondu et soigné. La pauvre bête, sans doute lâchement abandonnée après des années de négligence et de maltraitance, était effrayée, affamée et gelée.

Mais après avoir été débarrassé de sa fourrure aussi sale qu’emmêlée, nourri, réchauffé et câliné, le petit Cavalier King Charles a peu à peu repris du poil de la bête.

> L’histoire du chien Rasta et sa métamorphose en images

La seconde chance de la petite Fiona

Fiona est une jolie petite chienne heureuse et aimée. Mais ça n’a pas toujours été le cas…

Lorsqu’elle a été secourue par Eldad Hagar, ce grand amoureux des animaux et fondateur de l’association baptisée Hope for Paws, elle dépérissait dans une rue de Los Angeles où elle avait été abandonnée, au milieu d’un tas de déchets.

Soignée, nettoyée, nourrie, bichonnée, câlinée, petit à petit, la petite chienne baptisés Fiona s’est métamorphosée. Son pelage devenu gris a retrouvé sa blancheur, et surtout, son regard triste s’est mué en regard brillant et rieur. Quelques semaines plus tard, elle était adoptée par un couple californien.

> La métamorphose de Fiona en images

 

La métamorphose de Chewy, l’adorable sosie de Chewbacca

Au Centre pour chiens Blue Cross de Southampton (Angleterre), le petit Chewy avait bien du mal à trouver une nouvelle famille à cause de son étrange physique. En effet, ce toutou de type Lhassa Apso de six ans, abandonné par un maître devenu malheureusement incapable de prendre soin de lui, n’était pas des plus mignons.

Avec son long pelage en pagaille et sa mâchoire inférieure un peu trop avancée, le petit chien ressemblait à s’y méprendre à Chewbacca, le célèbre personnage velu des films Star Wars. Une similitude qui ne séduisait pas vraiment les adoptants potentiels du refuge, au plus grand désespoir de l’équipe.

Aux grands maux les grands remèdes, comme on dit : les employés du centre ont décidé de relooker le petit Chewy pour l’aider à trouver une famille. Tondeuse, brosse et ciseaux, ils se sont armés de tous les accessoires imaginables pour discipliner ce manteau de poils derrière lequel se cachait cet amour de chien.

> Toute l’histoire de Chewy

La spectaculaire transformation de Theo, petit chien abandonné de tous

Quelles que soient les mésaventures qu’ils ont pu connaître, les chiens font toujours preuve d’une impressionnante capacité d’adaptation. C’est ce que montre la belle histoire de Theo, un petit chien qui a connu le pire avant de retrouver l’espoir. Sa métamorphose, aussi bien physique que psychologique, fait chaud au cœur et ne laissera personne insensible.

Car heureusement pour Theo et ses semblables, il y a à travers le monde des hommes et des femmes qui se battent pour les animaux abandonnés et maltraités. Des gens comme Eldad Hagar, de l’association Hope for Paws, dont les sauvetages émeuvent tous les amis des animaux.

> L’histoire de Theo en images

Lamby, ou le bouleversant sauvetage d’une chienne errante à Bali

Dans les rues de Bali, petite île de l’archipel indonésien, des centaines de chiens errent à la recherche d’un peu de nourriture et de chaleur. La petite Lamby aurait pu n’être qu’un animal sans toit ni famille de plus, mais sans doute suivie par une bonne étoile, elle a eu l’immense chance de croiser le chemin de Shayna Pitch et Brandon Nadeau, un couple originaire de l’Iowa aux Etats-Unis et installé en Indonésie.

Le corps décharné, couvert de plaies et presque dépourvu de poils, Lamby les a bouleversés. Ils l’ont alors fait monter sur l’un de leurs vélos, avant de rouler pendant 45 minutes jusqu’au refuge où tous deux sont bénévoles, le Bali Dog Adoption and Rehabilitation Centre (BARC).

Ils auraient pu se contenter de confier la petite chienne aux bons soins de leurs collègues, mais Shayna et Brandon ont eu un coup de coeur pour elle et lui ont rendu visite chaque jour, pour la regarder se refaire une santé, jouer avec elle, et lui offrir tout l’amour et la tendresse dont elle avait besoin. Puis lorsque Lamby fut totalement remise sur pattes, ils n’ont pas pu se résoudre à la laisser derrière eux. Le couple est tombé amoureux de cette petite chienne et a donc décidé de la ramener chez eux, où l’attendait leurs 4 autres chiens, tous adoptés dans des refuges.

> La métamorphose de Lamby en images

 

http://wamiz.com

Le Saviez-Nous ► Les visages tatoués des femmes des villages Chin au Myanmar


Jadis, les parents tatouaient le visage de leurs filles pour les protéger des enlèvements quelque part en Asie Espérons que maintenant interdit, ces filles puissent vivre sans crainte
Nuage

 

Les visages tatoués des femmes des villages Chin au Myanmar

 

La pratique est interdite dans le pays depuis plus de 40 ans. Ces femmes en sont les dernières à en avoir bénéficié. Elles se trouvent dans les villages Chin, près de la frontière Sud de la province de Chin, au Myanmar.

La tradition consistait en fait à tatouer les visages des jeunes filles afin qu’elles ne soient pas kidnappées par le roi ou les autres villages. Ainsi, elles étaient toujours identifiables grâce à leurs tatouages en forme de toiles d’araignée sur leurs visages.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Étude : l’homme de Néandertal aurait disparu plus tôt qu’on le pensait


L’histoire du passé, n’est pas écrite sur le roc, car avec de nouvelles technologique, les scientifiques réécrivent l’Histoire de l’Homme et mieux comprendre d’ou nous venons et qui nous sommes
Nuage

 

Étude : l’homme de Néandertal aurait disparu plus tôt qu’on le pensait

 

Des personnes regardent une oeuvre de l’exposition « Première humanité » au Musée national de Préhistoire, en France. Photo :  AFP/Pierre Andrieu

Nouvelle datation concernant l’extinction de l’homme de Néandertal : il avait totalement disparu d’Europe il y a 40 000 ans, estime une équipe internationale d’anthropologues. C’est plus tôt que la majorité des chercheurs l’estimaient à ce jour.

Son déclin aurait été progressif, et il aurait cohabité avec les humains anatomiquement modernes durant plusieurs milliers d’années avant de tirer sa révérence.

L’équipe dirigée par Thomas Higham, de l’Université britannique d’Oxford, a analysé près de 200 échantillons d’os, de charbon et de coquillages provenant de 40 sites archéologiques majeurs en Europe, de l’Espagne à la Russie.

Les nouvelles techniques de datation plus précises permettent de conclure que les Néandertaliens et les outils de pierre taillée qui leur sont associés avaient disparu de la surface de l’Europe il y a 39 000 à 41 000 ans. À partir de ce moment, l’Homo sapiens était le seul sur le continent.

Les scientifiques avaient à ce jour fixé autour de 30 000 ans, et certains moins, la disparition de Néandertal.

Mais, selon les auteurs de cette étude publiée dans le magazine Nature, les précédentes datations par le radiocarbone ont souvent sous-estimé l’âge d’échantillons associés aux Néandertaliens, car la matière organique était contaminée par des particules modernes.

Les récents travaux ont été réalisés à l’aide de techniques d’ultrafiltration, qui purifient le collagène extrait de l’os, pour éviter une telle contamination.

« Cela signifie que nous pouvons dire avec une plus grande fiabilité que nous avons finalement résolu la chronologie de la disparition de nos proches cousins Néandertaliens, même s’ils ne se sont pas complètement éteints, puisque nous portons certains de leurs gènes en nous aujourd’hui. » — Thomas Higham

Le saviez-vous?

Les analyses génétiques montrent que l’ADN de tous les humains actuels, sauf ceux d’origine africaine, comporte en moyenne entre 1,5 % et 2 % de gènes légués par Néandertal, vraisemblablement lors de croisements entre les deux espèces.

La nouvelle datation confirme qu’elles ont toutes deux vécu en Europe durant 2600 à 5400 ans, un laps de temps suffisant pour avoir des rapports humains et sexuels.

http://ici.radio-canada.ca

Un jeune Américain arrêté pour avoir raconté dans un devoir qu’il avait tué le «dinosaure des voisins»


Un professeur qui ne fait pas la différence entre la science-fiction et la réalité et qui en plus avait quand même demandé d’inventer une histoire.
Nuage

 

Un jeune Américain arrêté pour avoir raconté dans un devoir qu’il avait tué le «dinosaure des voisins»

 

Funny Dinosaur King is Biggest in The World / epSos .de via Flickr licence by

Non, ce n’est pas Le Gorafi. Alex Stone, 16 ans, collégien en Caroline du Sud, a été arrêté ce 19 août et suspendu de cours jusqu’à la fin de la semaine pour avoir inventé une histoire dans le cadre d’un devoir demandé par son professeur, dans laquelle il raconte tuer le «dinosaure de ses voisins» avec un pistolet, rapporte Fox Carolina.

Le professeur avait demandé à ses élèves du collège de Summerville d’écrire quelques courtes phrases sur eux-mêmes, et d’inventer une espèce de statut Facebook original. C’est en obéissant à cette consigne que l’idée est passée par la tête d’Alex Stone. Il écrit alors:

«J’ai tué le dinosaure domestique de mes voisins», et «J’ai acheté un pistolet pour m’acquitter de cette tâche».

L’imagination et l’humour du jeune Stone n’ont pas été du goût du professeur. Choqué par ces propos jugés dangereux, ce dernier a appelé la police, qui a immédiatement rappliqué.

Karen Grey, la mère de l’auteur de ces lignes, est incrédule, comme elle l’explique au NY Daily News:

«J’aurais pu comprendre s’ils lui avaient demandé de réécrire son devoir parce qu’il avait utilisé le mot "pistolet" dedans. Mais déjà, il n’y a plus de dinosaures, et en plus, il n’a même pas l’âge de s’acheter un pistolet».

Le jeune homme a fait appel à un avocat, David Aylor, qui considère cette arrestation «absurde», rapporte Fox Carolina:

«C’est un parfait exemple de ce qui arrive quand le "politiquement correct" dépasse les frontières du bon sens».

«Je pense que j’aurais pu le formuler autrement, a regretté le jeune Alex Stone interviewé par la chaîne WCSC, mais ce que j’ai écrit, je ne pense pas que cela devrait importer tant que ça ne concerne pas une personne».

La police a fouillé son casier et son sac à dos, sans trouver traces d’un pistolet.

Le jeune homme aurait protesté au moment d’être interrogé par les policiers, et a commencé à s’énerver, raison pour laquelle ils l’auraient embarqué, en lui passant menottes aux poignets, relate Fox Carolina.

Aussi sûr que les dinosaures n’existent plus, la mesure semble avoir également disparu à Summerville.

http://www.slate.fr

Décapité depuis vingt minutes, un cobra tue un cuisinier


Quelle idée de manger de la soupe au serpent au restaurant ? On peut dire que la soupe est faite de denrées fraiches. Sauf qu’il faut se méfier des reptiles même découper en morceaux
Nuage

 

Décapité depuis vingt minutes, un cobra tue un cuisinier

 

Le cobra cracheur d’Indochine peut cracher son venin jusqu’à 3 mètres de distance, il vise alors les yeux pour essayer d’aveugler son agresseur. Photo : CB2/ZOB/WENN.COM/SIPA

CHINE – Un chef cuisinier s’est fait mordre par un cobra cracheur d’Indochine auquel il avait pourtant coupé la tête 20 minutes plus tôt. L’homme a succombé à la morsure dans les minutes qui ont suivi.

Que tout le monde se rassure, c’est extrêmement rare. Un chef cuisinier chinois est mort après une morsure de serpent survenue dans ces circonstances tout à fait exceptionnelles. L’homme avait coupé la tête de l’animal, un cobra cracheur d’Indochine (naja siamensis de son nom savant, aussi appelé cobra cracheur noir et blanc) pour en faire une soupe. Mais voilà que vingt minutes après lui avoir tranché la tête, il se fait mordre la main par le reptile – ou plutôt ce qu’il en reste -, rapporte le Daily Mirror

Venin très violent

Les clients du restaurant ont alors entendu des cris provenant de la cuisine. Quelqu’un a appelé les secours mais le temps qu’ils arrivent, l’homme était déjà mort. Le serpent lui avait en effet injecté un venin neurotoxique très violent et qui peut être fatal si on n’agit pas très vite. Comment l’animal a-t-il pu mordre tout en ayant la tête coupée ?

"Les reptiles peuvent bouger jusqu’à une heure après avoir été découpés. Ils ont la capacité de mordre et d’injecter leur venin même une fois décapités", selon un spécialiste des cobras, cité par le Mirror.

"Il est parfaitement possible que la tête ait encore été vivante au moment où elle a mordu la main du cuisinier. Même en mort cérébrale, le serpent aurait cependant pu réagir par réflexe", ajoute l’expert.

 Quoi qu’il en soit, la police a confirmé qu’il s’agissait d’un accident très rare couplé à une bonne dose de malchance.

http://www.metronews.fr/

Un os extraterrestre repéré à la surface de mars ?


Il y a des gens qui voient des extraterrestres partout, que tout ce qui semble suspect pour eux est le signe qu’ils sont bien là. Mars, ravive de beaucoup cette croyance des Martiens habitent ou auraient habité cette planète rouge. Bien sûr que certaines photos (présenté plus bas)  à première vue paraient bizarres, mais il serait plus logique d’aller a ce qui est plus probable que fantaisiste. Quoiqu’il y a une photo, celle de l’essieu, qui laisse perplexe, mais surement qu’il y a une explication toute simple
Nuage

 

Un os extraterrestre repéré à la surface de mars ?

 

Photographie prise par Curiosity sur Mars le 14 août 2014

Photographie prise par Curiosity sur Mars le 14 août 2014 [NASA]

Sur une image récente prise à la surface de Mars par la sonde Curiosity, des passionnés croient identifier un ossement qui pourrait être celui d’une créature extraterrestre. La découverte enflamme le web.

C’est un cliché de haute définition, pris le 14 août dernier à la surface de la planète rouge par Curiosity qui a tout déclenché. Dans le coin inférieur droit, des passionnés affirment repérer ce qui pourrait bien être un os.

En marge d’un éparpillement de cailloux et de roches, repéré dans un secteur baptisé "Bonanza King", un objet évoque en effet par sa forme un os volumineux, ressemblant par certains aspects à un fémur.

os-alien-mars-curiosity.jpg

Détail de la photo prise par Curiosity (DR / NASA)

Quelle explication ?

La NASA, quand elle a mis en ligne cette photo, ne pensait sans doute pas déclencher un tel buzz chez les fans d’énigmes extraterrestres et autres ufologues. Car pour beaucoup d’entre eux, cet os serait celui d’un martien, ou tout au moins d’une créature extraterrestre.

Pour le moment, cette hypothèse suscite la plus grande prudence dans la mesure où ce n’est pas la première fois que des rumeurs de ce type circulent, rapidement démontéee par des explications rationnelles : reflets, ombres, formats rocheux atypiques.

Phénomènes mystérieux sur Mars

Sur cette photo, prise le 2 ou le 3 avril, on distingue un flash lumineux. La NASA estime qu’il s’agit d’un reflet solaire sur une roche. [NASA]

Dans le coin inférieur droit de cette photo prise le 14 août 2014, certains distinguent un os volumineux. [NASA]

Entre deux prises, le 8 janvier 2014, un caillou est mystérieusement apparu sur le sol. Il aurait en fait été projeté par Curiosity. [NASA ]

Le 1er octobre 2013, c’est un iguane qui serait apparu sur Mars. Il s’agit sans doute plutôt d’un simple rocher. [NASA ]

L’origine de ce pénis tracé dans la poussière martienne n’a rien de mystérieuse. Il s’agit d’une blague d’un ingénieur de la NASA. [NASA ]

L’objet hémisphérique qui apparaît sur cette photo a été interprété comme le casque d’un guerrier martien antique. D’autres y ont vu un casque nazi, vestige d’une entreprise menée par les savants secrets d’Hitler. [NASA]

L’objet que l’on peut repérer à droite de la photo ne serait-il pas l’essieu d’un camion extraterrestre ? [NASA ]

Ce doigt fossilisé qui émerge du sol de Mars est l’un des phénomènes qui a déclenché le plus de passion. [NASA]

http://www.directmatin.fr

Votre café du matin est bon pour vous


Je pense que pour plusieurs, une vie sans café, du moins le matin, serait bien triste, du moins, il me manquerait quelque chose d’important. Enfin, bonne nouvelle, le café est réhabilité, mais sans sucre
Nuage

 

Votre café du matin est bon pour vous

 

Photo :  iStockphoto

La réhabilitation du café se poursuit. Il n’existerait aucun lien entre sa consommation et l’augmentation de décès par cancers, maladies cardiaques et autres causes, montre une étude américaine réalisée par des experts en nutrition de l’Université Harvard.

Pendant des décennies, les cafés avaient une mauvaise réputation chez les experts de la santé.

Du café  Photo :  iStockphoto

Contexte
L’idée que le café est un dangereux stimulant qui rend dépendant est apparue dans les années 70 et 80, où certaines études associaient sa consommation à des taux plus élevés de cancers et de problèmes cardiaques.

Les récents travaux du Dr Rob van Dam et de ses collègues permettent de dresser aujourd’hui une image plus bénigne du breuvage si prisé le matin.

Les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux et les données sur les habitudes de vie de 130 000 adultes sur une période de 24 ans.

Résultats : non seulement il n’existe pas de lien entre la consommation de café et l’augmentation de décès par cancers, maladies cardiaques et d’autres causes, mais certaines données montrent que les consommateurs réguliers de café présentent une légère baisse du risque de mortalité. Cela est également vrai pour les grands consommateurs qui en boivent jusqu’à 1,4 litre par jour.

Ces travaux s’inscrivent donc dans une lignée d’études récentes qui démontrent les vertus du café. Il a déjà été associé à des risques moindres de diabète de type 2, de mélanome, et de maladie de Parkinson.

D’autres travaux montrent également qu’il améliore la mémoire, l’humeur et les niveaux d’énergie.

Comment? Dans le cas du cancer de la peau, des travaux ont déjà montré que le breuvage interagirait avec un gène réparateur qui joue un rôle central dans le développement des carcinomes basocellulaires.

Les composés antioxydants présents dans le café pourraient aussi être en cause.

Des bémols

Le Dr van Dam explique que le café n’est pas bon pour tout le monde.

  • Les femmes enceintes devraient limiter la caféine en raison d’une faible corrélation entre sa consommation et le risque de fausse couche. (Certaines recherches démontrent que la consommation modérée de café est parfaitement sécuritaire). Les chercheurs invitent donc les futures mamans au bon jugement et à la prudence.
  • Les personnes qui ont des taux de cholestérol élevés doivent aussi faire attention. Un composé appelé cafestol, présent dans les grains de café, semble augmenter le risque. Les filtres en papier éliminent toutefois la plupart de ces composés.
  • Évidemment, les personnes insomniaques ou qui voient leurs rythmes cardiaques augmenter doivent aussi faire attention.

Donc, en résumé, le café noir est une boisson santé pour la plupart des personnes en bonne santé. Il ne faut toutefois pas y ajouter du sucre!

http://ici.radio-canada.ca

Le mur


C’est vrai quand un mur est devant nous, émotionnellement ce n’est pas facile a franchir et pourtant c’est le seul moyen pour avancer
Nuage

 

Le mur

 


"Si vous rentrez dans un mur, n’abandonnez pas. Trouvez un moyen de l’escalader, le traverser, ou travaillez autour."

Michael Jordan

Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident


C’est une très belle initiative, constructive autant pour les détenus que les animaux qui sont hébergés entre les murs d’une prison dans le but de leur trouver une famille d’accueil. Cela soulage des refuges conventionnels et peut sauver des vies de chien ou de chats
Nuage

 

Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : Facebook – Jail Dogs In 1C

Des chatons en prison ? L’idée n’est pas des plus réjouissantes au premier abord, mais pourtant, c’est un formidable programme qu’a lancé le centre de détention de Gwinnett County, en Géorgie aux Etats-Unis.

Une seconde chance pour des chatons menacés d’euthanasie

Depuis le mois d’octobre 2013, les femmes de l’unité 1A de la prison viennent en aide à des chatons abandonnés, pour la plupart menacés d’euthanasie dans les refuges surpeuplés auxquels ils sont confiés.

Mais le programme, lui est plus ancien. Lancé en 2010 en partenariat avec l’association Society of Humane Friends of Georgia, il ne concernait au départ que des hommes et des chiens. Mais le succès de l’Opération Seconde Chance – Jail Dogs fut tel que le centre de détention a décidé de la faire grandir en prenant aussi des chats en charge.

Les détenues s’occupent des petits félins, les sociabilisent en interagissant avec eux, tandis que les internautes peuvent suivre l’évolution des chatons sur le site de Jail Dogs comme sur Facebook, et s’ils se souhaitent, faire des demandes d’adoption.

Animaux et détenus s’entraident

Car bien sûr, les chats et chiens de ce programme ne sont pas destinés à rester toute leur vie en prison. L’objectif est de trouver une famille pour chacun d’entre eux. Et laisser les adorables boules de poils s’en aller n’est pas toujours facile.

"Les détenues sont vraiment tristes de les voir partir et il y a généralement des larmes versées. Mais en même temps elles sont heureuses parce qu’elles peuvent rencontrer la famille, et les voir partir pour une bonne maison où l’on s’occupera bien d’eux" explique à Catster Stephanie Martinez-Peres, la coordinatrice du programme.

 Et de confier avoir elle-même adopté l’un de ses petits protégés. Il s’agissait de l’un des tous premiers chatons confiés au centre de détention de Gwinnett County.

Jail Dogs and Cats n’est pas la première initiative de ce genre. Il y a quelques mois, nous vous parlions du programme Heeling Hearts lancé par le New Mexico Women’s Correctional Facility, une prison pour femmes située au Nouveau-Mexique.

Il vise lui aussi un double objectif : offrir une seconde chance à des centaines de chiens dans le besoin et permettre aux prisonnières de profiter des nombreux bienfaits de la chaleureuse présence et du soutien inconditionnel de ces animaux. Depuis 2007, 300 chiens abandonnés ont trouvé une nouvelle famille grâce à Heeling Hearts.


 

http://wamiz.com