La Fable du Colibri


Ce n’est pas parce que l’on pense qu’il n’y a plus rien a faire, qu’on doit se croiser les bras. C’est justement les gens qui ne font que dire le monde est comme ci et comme cela qu’il est trop tard pour changer les choses sont ceux sont les moins actifs
Nuage

 

La Fable du Colibri

Un jour, un gigantesque incendie ravage la forêt tropicale. Affolés, tous les animaux s’enfuient, se terrent et assistent sans réagir à la destruction de leur habitat. Spectateurs passifs, tous jacassent et se lamentent. Tous, sauf un ! Seul un petit colibri, sans relâche, fait l’aller-retour de la rivière au brasier, une goutte d’eau dans son minuscule bec, pour l’y jeter sur le feu.

Immobile sur le rivage, un toucan à l’énorme bec l’interpelle:

- " Tu es fou Colibri ! Toi, si petit, tu n’arriveras jamais à éteindre le feu tout seul ! "

- " Je sais ", répond le colibri, "mais je fais ma part."

Auteur inconnu

About these ads

12 réponses à “La Fable du Colibri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s