Le père de la victime est outré L’accusé pourra consommer de l’alcool


Il se peut que l’accusé aurait consommer de l’alcool pendant les fêtes .. mais avoir la permission d’un Juge lors d’une comparution d’alcool au volant causant mort d’homme est aberrant et un manque totale de respect, compassion pour la famille de la victime
Nuage


Le père de la victime est outré

L’accusé pourra consommer de l’alcool

L’accusé pourra consommer de l’alcool

Crédit photo : TVA Nouvelles

Jimmy St-Pierre, père d’Andy, 19 ans, mort dans un accident de la route.

Par Josée Cloutier | TVA Nouvelles

Le père d’une victime d’un accident de la route ne décolère pas depuis que la Cour a assoupli les conditions du jeune conducteur accusé d’avoir causé la mort de son fils.

Jimmy St-Pierre, qui a perdu son garçon Andy, mort à 19 ans, est outré qu’un juge ait accordé le privilège de pouvoir consommer de l’alcool à Philippe Côté-Paré, vendredi dernier.

Le jeune homme de 22 ans est actuellement en attente de son procès pour conduite dangereuse et négligence criminelle ayant causé la mort d’Andy St-Pierre.

Le soir du 14 mai 2011, l’accusé était au volant du véhicule qui, à haute vitesse, en plein village de Saint-Fortunat, est allé percuter un poteau électrique et une maison. Andy St-Pierre, qui était passager arrière du véhicule, a été éjecté.

«Mon gars était assis en arrière et il criait de ralentir. Lui [Philippe Côté-Paré], il a continué à jouer à ‘’Stupide et dangereux »», relate le père.

Permission spéciale pour les fêtes

L’accusé a obtenu de la cour un assouplissement de ses conditions de remise en liberté. Ainsi, il pourra consommer de l’alcool durant cinq jours entre Noël et le jour de l’An.

Le père de la victime est outré. Il ne comprend pas que la cour ait pu accorder un tel privilège à l’accusé sachant que celui a pourtant déjà contrevenu à la promesse de s’abstenir de consommer de l’alcool, peu de temps après la tragédie.

«L’accusé est libre et nous, on est privé de notre garçon», s’attriste M. St-Pierre.

La famille de la victime questionne aussi le fait que le soir de la tragédie, aucun test de dépistage d’alcoolémie n’a été effectué chez le conducteur. Le père de famille est d’avis que cette procédure devrait être automatique lorsqu’il y a mort d’homme.

Jimmy St-Pierre dit avoir reçu des témoignages d’appui de plusieurs personnes qui ont appris avec stupéfaction cette décision de la cour.

L’accusé doit revenir devant le tribunal le 23 avril prochain pour la suite des procédures.

http://tvanouvelles.ca

About these ads

7 réponses à “Le père de la victime est outré L’accusé pourra consommer de l’alcool

  1. C’est irréfléchie de la part du juge……ce jeune recommencera à conduire avec les facultés affaiblies….
    Voyons, on ne donne pas de sursis comme ça!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s