Choisis donc d’aimer…


Apprendre a vivre chaque instants, écouter, sentir, voir et gouter nous permet de se sentir vivant, d’aimer les autres, le silence, la nature … mais nous avons trop souvent oublier d’être nous-même, oublier que nous sommes dans un environnement et que nous devons faire unissons
Nuage
 
Choisis donc d’aimer… 
 
 
 
- Lorsque tu ne sais plus aimer ou t’intéresser aux autres, tu commences à vieillir.
De fait, quand tu es capable d’aimer pour de vrai, tu ne vieillis pas.
L’absence d’un réel amour rend les jeunes bien vieux ;
et la ferveur d’un amour toujours vivant donne la joie de vivre
aux gens du mi-temps de la vie.
 
- C’est dans ta tête que les idées naissent, mais c’est dans ton coeur qu’elles grandissent et se développent. La mémoire de ton coeur est essentiellement primordiale pour grandir et vivre au coeur de ta vie !
 
- Fais confiance aux personnes que tu rencontres car elles sont très souvent
bien meilleures que tu le penses.
Fais aussi confiance au temps
qui jouera en ta faveur si tu montres de la patience envers lui.
 
- Fais aussi confiance aux petits détails de la vie
car c’est à travers eux que bien souvent la vie reçoit toute sa lumière et sa force.
 
- Ce n’est jamais perdre ton temps que d’en prendre pour parler aux gens,
les écouter et pour de vrai … aimer.
Pourquoi être si pressé ?
 
- Oui, pratique ton sourire, le vrai, celui qui vient de ton coeur.
Il illumine la nuit des gens ; il réchauffe les coeurs froids ;
il transforme les attitudes ; il fait naître l’espérance et le goût de vivre !
On ne peut résister au vrai sourire de ton coeur !
 
- Tu apprends beaucoup quand tu sais écouter, regarder et toucher les personnes ; même celles qui te semblent plus démunis.
C’est du temps gagné pour semer la tendresse et l’amour !
 
- Garde aussi pour toi de précieux temps de solitude
pour calmer les vagues sur le lac de ton âme,

et surtout pour entendre les musiques qui chantent au fond de ton coeur.
Ainsi, tu te connaîtras et tu entreras dans le pays de la paix et de l’équilibre.
Là seulement, tu découvriras le chemin qui mène au coeur des autres.
 
- Chaque personne garde bien précieusement un secret dans son coeur.
C’est une intimité de droit inviolable !
Seul l’amour peut en décider la révélation en temps opportun.
 
- Les grandes blessures d’angoisse, de rejet et de dépréciation personnelle
ne se cicatrisent qu’avec le temps et beaucoup d’amour !
Le temps et l’amour font renaître la confiance !
 
- La nature t’apprend beaucoup aussi quand tu sais la regarder,
l’écouter et la toucher.
Voilà un savoir aimer.
 
- Ce n’est pas gaspiller de ton temps aussi que d’en perdre pour écouter siffler le vent, pour marcher dans les feuilles mortes de l’automne et t’y enrouler
comme le font les enfants, et pour regarder tomber la pluie et la neige toute blanche.
 
- C’est beau, c’est sain, c’est pur ; ça aide à vivre que de marcher tout doucement
dans la nature et d’admirer les fleurs des champs, les oiseaux,
les nuages, le ciel et la vie !
 
Eh bien, toutes ces pensées que tu viens de lire, crois-moi, elles renferment des trésors importants et des valeurs essentielles pour ta vie de chaque jour.
 
Il y a du bonheur dans ton coeur et dans ta vie !
Regarde bien autour de toi !
Le bonheur te donne rendez-vous !
Choisis d’aimer avec le sourire de ton coeur !
 

Auteur : Jules Beaulac….

About these ads

8 réponses à “Choisis donc d’aimer…

  1. L’absence d’un réel amour rend les jeunes bien vieux ; et la ferveur d’un amour toujours vivant donne la joie de vivre aux gens du mi-temps de la vie.Ca me manque bcp, c’est la seule chose qui me manque ds ma vie !Tres bo texte Nuage xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

  2. superbe de bon matin ça m’a envoyé une bouffée d’oxygène un écrit fort riche et vrai merci pour ce partage mon amie excellente journée amitié bisous chantal

  3. Beau texte en vérité, je me meurs d’ Aimer car tout autour de moi est sujet à déclancher un sentiment d’ Amour, un soleil qui fini par se perdre au delà de la ligne d’horizon, un volatile dans mon jardin, rouge-gorge, mésange et bien d’autres sont mes hôtes, le sourire d’un marmot qui ne dit mot, les rires des plus grands en classe maternelle, la beauté des collines qui sont cadre permanent, en fait j’aime tout et peut etre trop…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s